samedi 2 août 2014

CDE 22 juin, fin des vacances, retour à la maison!

A 5h25, bien réveillée et douchée, je m'apprêtais à descendre prendre mon petit-déjeuner "sommaire", quand j'entends frapper à la porte : ah ben ça alors, en fait, quand on demande un pdj en avance sur les horaires normaux, on nous l'apporte en chambre! Super, c'est bien agréable d'être tranquillement "chez soi" pour petit-déjeuner!
























Je mange de bon appétit mes toasts beurre-confiture et mon yaourt ( joker pour le Weetabix ;-) ) et je suis bien dans les temps pour partir prendre mon ferry.
Je profite du désert sur la route pour me garer sur la BAU et prendre en photo cette chouette voile ( près de Portsmouth ) que j'avais déjà vue deux ou trois fois ( lors d'autres vacances ) sans jamais avoir l'opportunité de la prendre en photo, c'est maintenant chose faite.
Joli symbole pour un port, non?


































J'arrive au terminal, j'embarque rapidement dans le ferry, je vérifie que l'employé arrime bien ma brave Div', en protégeant sa selle de la sangle avec un coussin,






















et je pars m'installer confortablement pour terminer un peu ma nuit ( tout en chargeant mon smartphone à une prise pas loin ).



En débarquant, je me rappelle soudain qu'étant arrivée un peu tard à Fareham la veille, j'avais eu la flemme d'aller faire le plein de la moto.
Grave erreur : j'avais oublié que je rentrais un dimanche, et que ce jour-là, il est difficile de trouver des stations services ouvertes ( à part sur l'autoroute, mais la première pompe est loin! ) et que... je n'ai pas de carte bancaire!!
Donc après avoir fait chou blanc avec 3 pompes cherchées sur le Havre, mais toutes accessibles seulement avec la CB ( et avec personne à qui demander de me dépanner avec sa CB en échange d'espèces ), j'ai fini par m'engager en tremblotant sur l'autoroute, faisant une prière à Madame Bonnétoile pour avoir assez d'essence pour arriver jusqu'à la prochaine pompe.
Ouf, ça a été le cas. J'ai rarement été aussi contente de faire un plein dans une station-service chère sur autoroute ;-)
Je fête ça ( avec les euros que j'ai demandé à Francis de me retirer, 15 jours plus tôt, avant qu'il embarque à Roscoff! ) en cherchant à nouveau grâce à mon brave Garmin un restaurant.

http://www.auberge-du-pressoir.com/restaurant-igoville




J'ai beau bien aimer le crabe en particulier et les restaurants anglais en général, je me fais plaisir avec des plats typiquement français : foie gras, pavé de bœuf saignant sauce au poivre vert et tarte Tatin à la crème fraîche ( bon, c'était pas de la clotted cream, mais il faut bien que je m'habitue à ne plus en trouver avant mon prochain séjour GiBi...:,-( )




















Même cas de figure que la veille, la situation de ce restaurant décide mon GPS à passer par ailleurs que l'autoroute,


















et je suis toute contente de voir que j'arrive près de la côte des deux Amants, avec son superbe point de vue sur la Seine : il y a pire, comme retour au bercail :-))

http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%B4te_des_Deux-Amants




Et voilà, les vacances en CDE sont mortes, vive les futures vacances!
A priori, si tout va bien, ça devrait être une petite semaine en septembre prochain en Irlande :-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire