samedi 30 juillet 2016

Vacances à moto en Irlande ( la WAW de Galway à Inishowen ), 10 et 11 juin 2016

Le logo de la WAW

Étant une fan inconditionnelle de l'Irlande et des Irlandais, j'ai décidé de repartir là-haut ( j'estime que c'était environ la 17ème fois que j'y vais depuis 1989, week-ends, petites et grandes vacances confondues! ) avec Francis, à motos.
Comme nous avions envie de longer la côte ouest ( désormais appelée la WAW alias Wild Atlantic Way ), mais que j'avais (re)visité le sud-ouest pendant une semaine il y a deux ans ( l'Irlande du Sud-Ouest sous le soleil ), nous avons décidé de commencer cette fois-ci à partir de Spiddal ( ouest de Galway, où je suis allée en WE l'année dernière ), et de consacrer une bonne partie des vacances à mon comté favori, le Donegal.
Dans l'optique de ce road-book, les ports des ferries se sont imposés d'eux-mêmes : Rosslare à l'aller ( avec un départ de Roscoff ) et Dublin pour le retour ( arrivant à Cherbourg ).

Vendredi 10 juin : 
Nous nous retrouvons donc à Roscoff pour embarquer à 18h30 sur l'Oscar Wilde.
Nos motos sont bien arrimées avec de beaux tapis pour protéger les selles des sangles :-)



Comme le trajet est de 17h, nous avons, comme d'habitude, pris une cabine pour bien nous reposer.
Prix de la traversée A/R pour une personne, une moto et "1/2 cabine" ( cabine base deux personnes ) :146,85€




Après avoir bu un cidre en écoutant des musiciens,




















nous allons dîner : un peu cher mais bon ( en ce qui me concerne ) au restaurant Berneval, avec "service à table".



Nous profitons ensuite d'un écran de télé "géant" dans le self  pour regarder le match d'ouverture de l'Euro2016 de foot entre la France et la Roumanie, devant une nouvelle pinte de cidre :-)



 

















Samedi 11 juin : 

Comme l'Irish Breakfast sur le bateau coûte horriblement cher ( de mémoire, plus de 10€ ), et qu'on va sans doute en manger de bien meilleurs dans nos futurs B&B,  je me suis contentée de qq trucs à la carte ( céréales, lait, croissant )...qui m'ont presque coûté aussi cher :-//
Débarquement sous un ciel gris, mais sans pluie, ce qui est déjà pas mal : a priori la météo nous annonce pas mal de pluie pour nos vacances :-/
Et nous attaquons notre étape de liaison, de Rosslare, au sud-est de l'Irlande, vers Spiddal ( ouest de Galway, et donc ouest de l'Irlande ), environ 325 km.


















Nous reprenons vite nos bonnes habitudes irlando-anglo-saxonnes en faisant une pause dans un hôtel chic pour y boire un thé :-) (Ballykealey Manor Hotel )
























Dans un village plus loin, nous croisons de belles voitures anciennes.



























Comme nous n'avons pas trop faim, nous décidons de nous arrêter à un stand de vente de "fruits rouges" pour acheter des barquettes de fraises et mûres que nous mangerons un peu plus loin.



Après avoir contourné Galway, mon GPS nous fait emprunter assez bizarrement une toute petite route qui, ma foi, me plaît bien :-),
















pour redescendre sur Spiddal où nous nous arrêtons pour quelques photos de devantures colorées et pour regarder la carte d'un resto que j'avais repéré sur Trip Advisor, le Tigh Giblin. C'est plus "fusion" que je ne l'imaginais...


























Nous allons nous installer dans notre charmant B&B ( An Caladh Gearr Thatch Cottage ) dont la partie salon est installée dans une adorable chaumière :-) Notre chambre est située à l'arrière.
































70€ ( ce qui sera le prix de la grande majorité de nos B&B durant notre séjour ) la twin "en-suite" ( terme utilisé en anglais pour dire que la chambre possède sa propre salle de bain ) avec irish breakfast.
Comme dans TOUS les B&B suivants, à l'exception d'un seul et unique dans le Donegal, le lavabo a cette particularité très britannique ( même si on est en Irlande, on ne peut pas nier un héritage anglo-saxon certain pour plusieurs aspects de la vie ici ) d'avoir les robinets eau chaude/eau froide séparés, ce qui n'est vraiment pas pratique : dans le meilleur des cas, il reste un bouchon pour fermer la bonde ( pas systématique ), et on doit remplir le lavabo d'eau chaude et froide pour en obtenir de la tiède. Remarquez, j'exagère : on a aussi le choix de se laver à l'eau froide ou de se brûler, en n'utilisant qu'un seul des robinets...
Rappelant cette coutume étrange ( a priori liée à une crainte de légionelle en mélangeant les deux à la source : mais dans ce cas, tous les pays européens ayant des mitigeurs seraient décimés par la légionellose depuis longtemps! ;-) ) à un ami, celui-ci m'a envoyé un article bien humoristique sur le sujet, traitant aussi des fameuses "douches électriques" au fonctionnement aussi très folklorique :-) :

La Grande-Bretagne n'a pas inventé l'eau tiède

Le plus des B&B par rapport à nos chambres d'hôtes françaises ( au moins pour la plupart de celles que je fréquente ), c'est le plateau de "tea & coffee facilties" qu'il y a à disposition dans la chambre dans une grande majorité des cas ( et sinon, les hôtes se font un plaisir d'offrir thé ou café à l'arrivée, généralement avec des gâteaux ) : une bouilloire, des sachets de thé et de café, des dosettes de lait et souvent des biscuits, bien appréciable après une longue journée à arpenter la belle Irlande :-)
Et bien sûr, je ne parle même pas du super breakfast, vrai repas cuisiné, qui peut permettre de manger très léger le midi ( voir de sauter un repas...pour certains ascètes dont je ne fais pas partie ;-D ), qui est la plus grande caractéristique des B&B!
Donc finalement, rapporté à tous ces services, je trouve que le prix de 70€ est très correct!
Une fois installés, nous repartons pour dîner.
Finalement, la carte du resto situé en face du Tigh Giblin nous inspire plus donc nous mangerons "an Crúiscín Lán"
( d'avance pardon pour tous les futurs noms gaéliques imprononçables, même dans sa tête, à la lecture! ;-D )
Je me suis régalée d'une excellente soupe de poissons/fruits de mer ( seafood chowder avec du bon soda bread, pain irlandais typique que j'adore ) et d'une poitrine de porc aux crevettes.









Note de Francis :
"J'ai choisi des boulettes de fromage de chèvre avec une salade en entrée, suivi d’une moussaka de légumes (courgette/aubergine/lentilles) ; délicieuse car bien parfumée mais néanmoins, incapable de mettre un mot sur l’(ou les)épice(s) !"

Retour au B&B pour notre première nuit irlandaise :-)






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire