jeudi 14 juillet 2016

WE à 4 à Manchester du 8 au 11 juillet 2016, dimanche et lundi.



Dimanche :

Pdj à 8h, dès l'ouverture, comme la veille.

 La belle cour de notre logement :


















On projetait d'aller aux Quays, un quartier moderne un peu excentré, au bord de canaux, mais la ligne de métro qui y allait étant fermée pour travaux









 et le bus X50 de remplacement que nous avait conseillée la nana de l'office de tourisme la veille étant bloqué par une course cycliste, ça nous a découragé d'y aller :-(




Depuis Deansgate ( même là, on a eu du mal à y arriver, avec un Metroshuttle dont on ne comprenait pas vraiment le trajet, toujours à cause des déviations imposées par cette fichue course! ), on est donc partis à pied vers le centre-ville :








































































pour nous diriger ensuite vers le Northern Quarter et son Street Art :















































On a décidé de faire une petite pause café dans le but de demander aux serveuses quelles étaient les rues les plus "street-artées" ( parce qu'il faut avouer qu'on n'en a pas vus autant qu'on pensait qu'il y en avait! On a vu surtout des dessins sur les volets roulants des magasins...donc qui ne se voient pas quand ceux-ci sont ouverts! Heureusement qu'on était dimanche ;-) ).
"Hélas" ;-) le tea-room en question exhibait traîtreusement de magnifiques gâteaux et cakes sur son comptoir,




et la petite pause café s'est transformée en un méga "goûter" pour tout le monde...à 11h30 du matin ;-)



Bon, n'étant pas "bec sucré", j'ai trouvé mon "carrot & coconut cake" bien trop sucré, j'en ai mangé de meilleurs...
Après discussion avec une des serveuses, on s'aperçoit qu'à part un "dragon" à qq rues de là, on a a priori à peu près tout vu du Street Art du quartier Nord ( légère déception ), donc on se dirige vers le dragon en question et après quelques autres photos,


























Voilà le dragon-saxo dont nous a parlé la serveuse ( enfin, on suppose!? )





























































 

on quitte le quartier pour se diriger, à pied toujours,






























vers un autre but de visite à Manchester, l'impressionnante John Rylands Library,

























construite à la mort de son mari par la femme de John Rylands : John Rylands Library par Wikipedia .
Je suis contente car, si j'étais passée devant lors de mes précédentes passages, je n'avais pas encore eu l'occasion de visiter l'intérieur, et en plus, en ce moment ( nous a expliqué une française qui travaille là ), les visiteurs ont la chance de pouvoir admirer un livre ancien ( pas incunable mais presque! ) qui n'était pas sorti "des tiroirs" depuis 27 ans : les sonnets de Shakespeare, édition de 1609, très rare!
Sur ces photos, je m'aperçois que mon pauvre vieil APN est devenu très mauvais pour les prises de vues dans les endroits sombres avec quelques ouvertures très claires ( reflets blanchâtres malvenus ), désolée pour la piètre qualité des photos, mais ça vous donne quand même une idée du côté grandiose de cette bibliothèque ( toujours en service ) : non, ça n'est pas une cathédrale reconvertie, elle a été construite dès le départ pour être une bibliothèque, mais Mr et Mrs Rylands étaient des personnes très pieuses!































































Petit bonus, un automate!












































































Pour ne pas avoir à se tordre le cou pour regarder le joli travail des plafonds, on avait à disposition des miroirs, bien pratiques!

























































En sortant de la librairie ( après avoir tous les trois attendu un bon moment Francis qui faisait des achats à la boutique ;-) ), bien que nous n'ayons plus faim à cause de la pause au tea-room ( il n'est que 14h30 ), je décide de nous emmener malgré tout à la Oast House, juste pour la voir ( je ne connais pas encore, je l'ai trouvée sur internet lors de la prépa ), car il est plutôt original de trouver un séchoir à houblon ( qu'on trouve plutôt dans la campagne du Kent, dans le Sud du pays ) en plein cœur de Manchester!!
Nous ne sommes pas déçus de ma décision : c'est en effet un très beau bâtiment ancien ( étonnamment, on le voit à peine, dans la galerie-photos de leur site, ça serait pourtant très vendeur de le mettre en avant! ), qui fait très anachronique au milieu des buildings modernes environnants.






























 Pour ceux qui ont suivi, l'abeille qui est le symbole...de Manchester, bravo!



M & M, fans de musique, sont doublement contents car juste devant, sur la place, il y a un concert :-)





















Finalement, c'est trop joli, on décide de s'attabler...et, en plus de boire des cidres... d'y casser une croûte, allez! ;-)) sauf Marc qui, il faut l'avouer, avait bien attaqué les -gros- restes des gâteaux qu'on n'arrivait pas à finir, Maryse et moi ;-)










Malgré la météo assez moyenne du WE, Mme Bonnétoile veille quand même sur nous puisque nous sommes à l’abri durant plusieurs averses ( comme le matin au Teacup! )
On repart ensuite, toujours à pied ( je tiens encore le coup! )


















Décidément, encore une vue de la Beetham Tower! 


Tiens, on repasse devant la John Rylands Library!


















vers la cathédrale, un autre incontournable de la ville.



















Chance, on arrive alors qu'il y a la répétition d'une chorale, et on passe un bon moment à les écouter, quelle sérénité :-)
On sort de la cathédrale vers 17h et là, il y a un "blanc" : comme on a zappé les Quays ce matin, on a du temps devant nous avant le dîner ( qu'on veut prendre dans un pub avec écrans de télé, pour assister à la finale de l'Euro 2016 entre la France et le Portugal ) mais on n'a plus de points d'intérêts dans notre besace ( et la météo est toujours grise, voire carrément pluvieuse! )...
Un peu au hasard, on prend un Metroshuttle en direction de la gare de Piccadilly, on y tourne un peu, indécis...




Je regarde pour la énième fois le plan de Manchester,



et comme ça n'est pas loin et qu'on avait bien apprécié notre escapade là-bas la veille, je propose qu'on retourne au Gay Village, pour voir s'il y a d'autres rues animées comme Canal Street.









Après avoir constaté que les autres rues du quartier sont moins animées, on retourne vers Canal Street et là, on entend de la musique qui vient d'un parc tout proche, de l'autre côté du petit canal, le Sackville Park.
Marc et Maryse sont bien sûr tout de suite attirés! 
Dès qu'on y entre, je reconnais les lieux ( malgré la foule inhabituelle ), c'est là qu'il y a le mémorial d'Alan Turing ( 1912-1954, grand mathématicien et cryptologue, pionnier de l'informatique moderne et qui s'est suicidé parce qu'il était poursuivi pour son homosexualité ) dont vous pouvez lire l'histoire .





















 Un inconnu s'est assis sur Monsieur Turing et posait pour nous!




La musique qu'on entendait vient d'un concert organisé par Sparkle, association transgenre qui organise ce concert depuis des années dans ce park.
On est tombés au bon moment :-)
Là encore, comme hier, même constat : c'est très festif et convivial, très ouvert, les "straight hétéros" comme nous sont tout autant accueillis à bras ouverts que les autres ( pas de discrimination non plus dans ce sens-là, donc! C'est important que ce soit dans les deux sens! ) on discute avec plein de gens ( exemple de spontanéité : un voisin travesti m'a même serré dans ses bras quand il a vu mon émotion devant un(e) jeune, sur scène, qui acceptait sa transsexualité en pleine lumière aux côtés de sa mère et de sa petite sœur ;,-) ) et on regarde avec plaisir les chanteuses et chanteurs qui défilent sur la scène.



Une vidéo .























Une autre vidéo ici.




























































Une jeune fille au look gothico-androgyne est particulièrement applaudie à son arrivée.































Dans l'idée de me renseigner plus tard sur internet, je vais demander à un des organisateurs. Il me répond, d'un air étonné "Mais c'est Cody!!" Je m'excuse de mon ignorance, arguant que mes amis et moi sommes français. Ce à quoi il me répond "Why!!?" Je suis un peu surprise qu'on me demande POURQUOI je suis française ;-)) et je réponds "well, why not? ;-)"
En fait, j'avais mal entendu sa réponse, c'était juste un "Wah!!?" admiratif/interrogatif de constater que des gens viennent de France pour assister à leur spectacle ;-) On en rigole bien et donc je reprends ma question "Oui mais c'est Cody comment?" ( pour avoir un nom de famille, pour ma future recherche ) et il me répond d'un air évident "Cody, from The Voice UK!!"
Ah, OK, donc une célébrité ici, comme le serait un des finalistes de The Voice en France ( dont je n'aurais quand même pas idée du nom, vu que je ne suis pas ce genre d'émission musicale! )
Un des finalistes, parce qu'après renseignements sur internet, Cody Frost, puisqu'on a enfin son nom ;-), n'a pas gagné la compétition mais est a priori quand même bien connue!

Des vidéos de ses prestations à The Voice UK :

https://www.youtube.com/watch?v=Hb56OiHJfcM

https://www.youtube.com/watch?v=18ViAP9rf_Y

Une vieille video d'il y a deux ans, quand elle postulait à The Voice, où elle chante "Zombie" des Cranberries, qu'elle a interprété devant nous :

https://www.youtube.com/watch?v=-yQbmlX8cr0

Allez, une dernière petite couche, pour sa belle voix :

https://www.youtube.com/watch?v=Vc3t268KiRc

Comme Marc et Maryse l'ont bien appréciée sur scène, quand elle est passée près de nous, en s'en allant, j'ai proposé à Maryse de la prendre en photo avec "Cody from the Voice UK" ;-) et elle ne s'est pas faite prier ;-))
La preuve en images ;-)







































Et avec une des bénévoles du concert, avec qui on a discuté...



Ah, autre truc bien sympa : sur scène, un gars ( qui sera remplacé ensuite par une nana ) retranscrit en langage des signes les paroles des chansons! Et il y met tout son cœur, il chante et danse en même temps, rien à voir avec les traducteurs stricts qu'on voit à la télé en médaillon, pour certaines informations ;-)


















Comme on a passé un grosse heure sur place, on ne pouvait pas rester le gosier sec : j'ai profité que le bar proposait du cidre à la pression pour payer ma tournée ;-)
Bref, on était bien contents du hasard qui nous avait fait revenir dans ce super quartier vivant :-)
Mais l'heure du match de la finale de l'Euro approchait, donc on est partis à la recherche d'un pub-resto pour le voir.
On a d'abord été dirigés par un bobby vers le pub Wave ( dont il n'arrêtait pas de nous vanter les tarifs : la pinte à 2£! ) qui, hélas, était fermé le dimanche, on s'est donc rabattus sur un autre pub, le Yates.
On a commandé à manger tout en regardant le match qui, la plupart d'entre vous doivent le savoir ;-), s'est hélas fini par la victoire des Portugais durant la prolongation :-(


















Madame Bonnétoile n'étant jamais très loin ( elle n'a pas signé avec moi concernant le foot, désolée! ), Francis, en bon Maître ès TeC, nous a annoncé quand on sortait que l'arrêt de bus pour la ligne allant à la Guest House était juste là, à 50m du pub, cool!! ( bon, je regrette quand même un peu que, de tout le w-e, on n'ait pas profité qu'on était à quatre pour s'offrir un  "so british" black cab à pas cher... )
Dans le bus, Maryse a une illumination et devient Sainte!
Miracle ;-)



Quant à Francis et moi, dans nos coupe-vent jaune et rouge, on fait bien rire un jeune couple quand on cite notre surnom, trouvé par Francis : "Ketchup et Mayonnaise", au point que le gars nous prend en photo, on va devenir célèbres! ;-D



Pour le lundi, le CR sera bref : comme on devait être à l'aéroport à 11h30, et que la météo prévoyait toujours de la pluie, on a décidé de grasse-matiner et de prendre un bus directement du logement vers l'aéroport.
On a bien fait de prendre une marge de sécurité, on a vu passer une demie-douzaine de bus 42 et autant de 142, et on a attendu un bon moment avant que notre 43 arrive enfin!
Retour sans problème à Beauvais puis dans nos homes respectifs :-)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire