jeudi 1 novembre 2012

Grand week-end à Lisbonne du 26 au 29/10/2012

Tour de Belém
Monastère des Jeronimos




















Pour ceux que ça intéresse :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lisbonne#Autres_points_d.27int.C3.A9r.C3.AAt


Vendredi 26 octobre :

Départ de Roissy en fin de journée, avec une cinquantaine de collègues, le voyage étant organisé par mon C.E, à un prix défiant toute concurrence :-)

Malgré les grèves d'Air France du jour, notre avion n'est parti qu'avec 10mn de retard, ouf!
Arrivée un peu avant 23h à notre bel hôtel Turim Liberdade ****, situé près de la station de métro "Marquês de Pombal".

http://turimavliberdade.lisbonhotels.it/index_fr.html

 Notre chambre est tout-à-fait dans l'air du temps, avec une salle d'eau ouvrant sur la chambre par une grande baie vitrée! Douche avec gros pommeau "pluie" + douchette, j'adore :-)





Samedi 27 octobre :

Après un copieux pdj au buffet de l'hôtel, nous partons vers de nouvelles aventures lisboètes sous un beau soleil.
En sortant de l'hôtel, je tombe sur Frédéric, un collègue, en train de se battre avec son plan de la ville.
Nous lui proposons, si ça l'intéresse, de se joindre à nous pour aller voir un des symboles les plus connus de la ville, la Tour de Belém, il accepte avec plaisir.
Nous nous dirigeons vers le métro Marquês de Pombal


où nous achetons chacun une carte "7 collinas" ( 0,50€ ) sur laquelle nous faisons charger 3 jours de transports illimités sur les bus, métros, certaines traversées du Tage, ascenseurs et autres funiculaires pour seulement 15€ ( 5€ par jour )
C'est hyper intéressant, particulièrement pour les ascenseurs et funiculaires, qui sont chers à emprunter à l'unité! Et quel confort, durant 3 jours, de ne plus avoir à nous soucier d'acheter de tickets! Il suffit, dans chaque transport, de valider la carte sur l'appareil adéquat!
Nous descendons à "Restauradores" pour traverser la place, en passant devant la très belle gare centrale :

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Gare_du_Rossio



nous traversons également la place Dom Pedro IV, plus connue sous le nom de place du Rossio pour arriver à la place Figueira où nous prenons un beau vieux tram N°15







qui nous conduit à Belèm ( en passant devant le monastère des hiéronymites ( ou dos Jeronimos ) que nous visiterons plus tard )

Tour de Belém :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_de_Bel%C3%A9m

Fait intéressant :
Il est à noter que la tour qui se trouvait à l'origine au milieu du Tage, se retrouvera au bord, après le tremblement de terre de 1755 et le détournement de ses eaux.


"Quelques" photos de notre visite de la fameuse tour : la grisaille à notre arrivée s'est rapidement transformée en ciel bleu :-)











































Vues depuis le premier étage de la tour :


















































Vues depuis la terrasse du dernier étage :































Retour à terre :

































Comme le monuments des découvertes ( padrao dos descobrimentos ) :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Padr%C3%A3o_dos_Descobrimentos

n'est pas loin de la tour de Belèm, nous décidons d'y aller à pied le long du Tage avant de rejoindre la monastères des Jeronimos.


















































Rose des vents de 50 mètres de diamètre "marquetée" en marbre dans le sol. Elle montre les itinéraires pris par les navigateurs portugais aux XVe siècle et XVIe siècle.











































Le monastère des Jeronimos étant à quelques centaines de mètres de là, nous le rejoignons rapidement via un passage souterrain, en haut duquel je vois un adorable petit chien qui fait la manche, un mini seau dans la bouche :









































A l'entrée du monastère, comme Francis compte y passer au moins une paire d'heures et moi seulement 1/2h à 3/4h ;-), nous décidons de nous séparer en nous donnant RV à l'hôtel à 19h.
Francis ayant un petit creux, il décide d'aller d'abord se manger quelques "pastéis de Belém", des pasteis de nata particulièrement réputées,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pastel_de_nata

avant d'"attaquer" le monastère ;-)

Comme je n'ai pas encore faim et que j'ai lu dans les guides que la queue pour manger ces pastéis peut être d'une heure, voire plus, je décide de commencer directement la visite du monastère, en expliquant à Frédéric comment rentrer sur le centre-ville de Lisbonne à la fin de sa propre visite.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_des_Hi%C3%A9ronymites
 
Photos de l'église Santa Maria et du cloître :



















































































































Je profite que je recroise Frédéric dans les étages du cloître pour lui demander de me prendre en photo devant cette merveille : je n'ai jamais vu un plus beau cloître de ma vie!




Je ressors du monastère :





















 et je décide d'aller prendre le tram 15 pour retourner vers le centre-ville.
Devant l'arrêt du tram, je vois la fameuse fabrique de pastéis de Belém

 http://www.pasteisdebelem.pt/fr.html

et à mon grand étonnement, je crois bien constater qu'il n'y a quasiment pas de queue devant, en tous cas pas sur le trottoir!



Je m'approche et en effet, je vois juste 2 ou 3 dames qui font la queue!
Je décide donc de goûter ces fameuses pâtisseries et après même pas 2 mn de queue ( les encaisseuses sont efficaces! ), je me retrouve avec le ticket-sésame me donnant droit à deux de ces merveilles ( 1,05€ pièce )
Je fais qq mètres sur le côté du comptoir pour réclamer mon dû ( encore 2 mn d'attente, cool! ) aux délivreuses de pâtisseries (l'achat se faisant en deux temps)
La première fois où j'ai lu le descriptif de ces pâtisseries, ce qui m'a fait craindre que je ne les aimerais peut-être pas trop, c'est le fait qu'elles étaient saupoudrées de cannelle, épice que je n'aime pas...mais j'aime vivre dangereusement et tester les produits locaux ;-)
Heureusement, après avoir posé l'assiette de pastéis sur le comptoir, la serveuse s'est saisi d'une "saupoudreuse" de cannelle et a fait le geste de m'en mettre, d'un air interrogateur : j'ai juste eu le temps de dire "non!", et mes pastéis ont été sauvées du désastre ( de mon point de vue! ) et c'est saupoudrées juste d'un peu de sucre glace que je les ai dégustées : un régal de légéreté, avec une pâte feuilletée très fine en fond de tartelette, et une crème pâtissière ( excusez-moi si je n'emploie pas les bons termes, je ne suis pas spécialiste en desserts! Bref, l'appareil! ) pas trop sucrée, donc juste un bonheur pour moi!

les fameuses pastéis et les salles de la pâtisserie :








Sur ces vieux azulejos, on voit la tour de Belèm dans le fleuve ( à gauche ), et non pas au bord!



Retour à l'arrêt de tram que je prends en décidant de m'arrêter en chemin pour faire quelques photos de trams modernes et vieux, vus dans un de leurs hangars à l'aller, ainsi qu'un petit morceau du pont du 25 avril ( un des deux ponts de Lisbonne )

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_du_25_Avril
































Comme je remarque que le tram que j'ai repris a un arrêt à Cais do Sodre, qui est un terminal fluvial pour traverser le Tage, je décide de m'y arrêter pour "aller voir de l'autre côté"...
Poursuivie par le boulot, que vois-je dans le hall de la gare fluviale...?


Arghhlll!

Je me dirige vers un terminal dont un bateau va partir d'ici quelques minutes vers l'autre côté du fleuve, à Cacilhas.
J'arrive aux tourniquets, je mets ma carte "7 collinas", pleine d'espoir, hélas, ça ne fonctionne pas :-(
Un vigile m'explique que cette ligne-là n'est pas valable avec mon passe, il faut donc que j'aille acheter un billet.
Je me dépêche pour ne pas louper le départ. 2,30€ l'aller-retour, ça va! 
Traversée d'environ 10mn,




















 et j'arrive à Cacilhas, qui a vraiment une allure de petit village avec ses restaurants de fruits de mer, sa rue principale avec son église bleu ciel... mais il y a quand même un beau terminus de tramways juste à côté de la gare maritime.




























J'hésite à manger un morceau dans une marisqueira, mais comme je n'ai pas faim après mes deux pastéis de Belém, finalement je m'installe juste à la terrasse d'un bar où un autocollant "WiFi" m'a attiré l'oeil, je commande un Coca Zéro et envoie quelques photos par mail à ma tribu...
Je repars ensuite vers Lisbonne en prenant le métro




 à la sortie de la gare maritime, direction la place du Rossio pour aller voir non loin de là une "attraction" très connue à Lisbonne, l'ascenseur de Santa Justa, qui mène à un quartier en hauteur et que j'avais repéré au loin le matin en partant vers Belém.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ascenseur_de_Santa_Justa

Il y a une belle file d'attente et ça n'est qu'au bout de 20mn que j'entre enfin dans l'ascenseur :-( Il faut dire qu'il n'y a qu'une cabine d'ouverte sur les deux, et en plus, comme il n'y a pas de guichet en amont, le liftier perd du temps à vendre des tickets aux imprévoyants qui n'ont pas, comme moi, acheté une carte "7 collinas" ;-)

































Une fois en haut, je renonce à monter sur la terasse panoramique car il y a encore une longue file pour y accéder via un escalier en colimaçon étroit.
Je vais faire un tour au bout de la passerelle, jusqu'à la petite placette où se trouve le couvent des Carmes en ruine, détruit lors du tremblement de terre de 1755, et qui abrite désormais un musée archéologique.








Redescente par l'ascenseur ( heureusement, nettement moins d'attente, 5mn à peine! ) car je m'approche de plus en plus de l'heure de mon RV avec Francis à l'hôtel,et puis je suis fatiguée par mon crapahutage de la journée!
Je prends quand même le temps, sur la place du Rossio, d'acheter des marrons grillés ( après tout, je n'ai déjeuné que de deux petites pastéis ;-) ). Je crois d'abord que la dame me donne par erreur un sachet de trop, accroché à mon sachet de marrons, mais quand je vais pour lui rendre, elle m'explique que c'est étudié pour : ça sert à y mettre les épluchures des marrons au fur et à mesure qu'on les mange!
Je n'avais jamais vu de marchands de marrons chauds si organisés, et en plus, ils ont des machines à griller très pro qui n'ont rien à voir avec certains bidons troués posés sur des caddies des rues parisiennes ;-))



Je reprends le métro à Restauradores pour arriver vers 18h30 à l'hôtel, ce qui me permet de prendre une bonne douche réparatrice avant l'arrivée de Francis, et je me permets même une petite pause au lit car je suis vraiment crevée par ma longue journée.
D'ailleurs, à son retour, après avoir épluché nos guides à la recherche d'un resto sympa proche d'une station de métro pour épargner mes genoux en feu, de guerre lasse, on décide de manger au restaurant de notre hôtel.
Finalement, on a très bien mangé ( à part l'excès de sel dans les tagliatelle au saumon de Francis ), et j'ai même découvert un gadget que je n'avais encore vu sur aucune table de restau!
Il s'agit d'un boitier wifi ( si j'ai bien compris ) qui permet d'appeler le serveur quand on a besoin de lui ( passer la commande, redemander de l'eau, du vin... )
Ca sonne ( ou vibre, ou allume une lumière? ) quelque part près du serveur, et c'est très efficace, il arrive en effet dans la minute, et appuie sur la croix pour couper l'appel. Le troisième bouton sert pour demander l'addition ( la conta ), ce que je trouve judicieux car ça évite un A/R pour rien au serveur par rapport à d'habitude! Et là encore, ça a bien marché, il est arrivé rapidement avec l'addition!
La chose jamais vue auparavant :



















Mon excellent filet de boeuf Angus :


Notre journée s'est terminée sur ce frugal repas ;-) et nous avons passé une bonne nuit réparatrice dans notre literie de qualité!


Suite une autre fois! 

4 commentaires:

  1. Du très beau boulot ma zouzoute:
    On avait déjà très envie d'y retourner : ça risque de se faire dès l'an prochain ;-)

    MERCI !!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi pour le commentaire :-)
    C'est vrai qu'il y a tellement de choses à voir qu'on peut facilement y retourner plusieurs fois sans s'ennuyer!

    RépondreSupprimer
  3. Génial ! Merci pour ce CR qui va me permettre de mieux m'organiser : ) Le voyage est prévu pour début décembre, du 8 au 12, j'ai déjà réservé l'hotel qui sera place du Rossio, j'espère qu'on aura un aussi beau ciel que toi ! : ) Merci Zouzoute : )

    RépondreSupprimer
  4. Parfait pour l'hôtel sur la place du Rossio, très centrale! Tu seras déjà tout près de l'ascenseur Santa Justa! Et près de pleins de trams "intéressants", sur la place juste à côté ( place de Figueira )
    N'hésite pas si tu as des questions, et n'oublie pas : la carte des "7 collinas", pour tous les transports en commun, y compris l'ascenseur et les 3 funiculaires ( et certaines traversées du Tage! ), c'est vraiment idéal!
    Et tu peux même arriver et aller à l'aéroport avec!
    Je te conseille un "guide" que je pratique bcp pour se balader quelques jours dans une ville : le Cartoville.

    RépondreSupprimer