samedi 20 septembre 2014

Irlande, 7 septembre, de Limerick à Baltimore.


 
Comme j’ai pas mal de kilomètres prévus aujourd’hui pour arriver dans le sud-ouest que je veux visiter ( je vise Bantry ), je me réveille à 7h ( petite nuit! ) pour pouvoir me doucher avant l’heure de début des breakfasts, à 7h45, et être ensuite prête à bondir vers de nouvelles aventures. Je vois par la fenêtre un grand ciel bleu :-) : a priori, la majorité de la semaine devrait être comme ça, d’après les prévisions météo ; assez exceptionnel pour un mois de septembre dans ce pays !
J’ai un petit pincement au cœur en pensant à ma « Blue Diversion » qui se morfond dans le garage…Patience, ton tour viendra !
Finalement, le breakfast ne sera pas « irish » mais plus classiquement anglo-saxon avec « juste » des œufs et du bacon, c’est bien, je commence en douceur, sans boudins noir ni blanc ;-)
En partant du B&B ( à 8h15 ! ), je vois sur une commode de l’entrée une pub pour… les Géants de Royal de Luxe, de Nantes, car ce WE ils étaient à Limerick, élue capitale de la Culture en 2014.




Jack avait repéré ça avant mon départ, dommage qu’étant arrivée tard le dimanche soir, je n’aie pas pu les voir !

Là on voit ( à peine ), à droite de la porte, le mini panneau indiquant Abbeyville que je n'avais pas réussi à détecter hier, de nuit! Aucun autre panneau  ( par exemple dans le jardin, ou à la grille d'entrée ) pour signaler le B&B! Vraiment pas pratique!


Bon, ça va, en allumant mon GPS, il m’indique une arrivée à Bantry à 11h20, ça me laisse pas mal de marge pour le tourisme, voire pour aller un peu au-delà de ce premier but…

Voilà quelques photos de ma traversée de l’ « Irlande profonde »





















Pour bien commencer les vacances, je reprends ma petite manie habituelle : prendre un café ou un thé dans un grand hôtel en cours de route. Cette fois ce sera au Springfort Hall, pas loin de Mallow, où je profite du wifi pour envoyer qq mails :


Faisant une pause pour acheter un petit spray déodorant ( qui n'est pas accepté en cabine! ) et des sucrettes ( ma marque favorite est nettement moins chère en anglo-saxonnie qu'en France! ) dans un village, je tombe sur un "original" ( tinker? ) installé devant un pub, qui propose des roulottes miniatures qu'il construit. Gentiment, il me propose de me prendre en photo :-) Je mets une pièce dans sa tire-lire...





Un autocollant prévoyant collé sur le pare-brise de la voiture ;-)


















Pause pour manger quelques mûres…mûres à point, justement !







Une fleur parmi les fleurs ;-)



















Voilà la carte où on peut voir mon trajet de ce jour à partir de Gougane Barra ( bord supérieur à droite ), et jusqu'à Baltimore ( tout en bas de la carte ), donc sans les deux péninsules que je visiterai demain.



Comme je suis toujours bien en avance sur mon timing, je fais le petit tour que j’avais prévu en option vers le lac Gougane Barra et sa petite église.


A voir le nombre de photos sur l'endroit, vous comprendrez que ça m'a bien plu :-)












































































...jusqu'aux belles toilettes-chaumière!!














Le paysage de collines verdoyantes continue







jusqu’à Bantry, où j’arrive à 15h, heure de fermeture d’un restaurant de fruits de mer que j’avais repéré dans le GdR, O’Connor’s :



Je tente quand même le coup, arrivant pile à 15h, hélas ils sont impitoyables, non, c’est trop tard !







Déçue, je me rabats sur un petit resto plus friendly, The Bake House, où ma foi je mange assez bien.


















Quelques photos de la ville et du port.







































Comme il n’est que 16h20, je décide de continuer mon RB en direction de Baltimore.

Special attention pour David, à Ballydehob ;-)



Un petit détour involontaire ( un instant d’inattention par rapport au GPS et je me retrouve sur une route + ou - parallèle à la « route verte », que je ne regretterai pas, d’autant plus que je la prendrai demain dans l’autre sens ! ) me fait arriver sur le joli petit lac marin Hyne :-)














Je profite de mon arrêt au lac pour feuilleter mon « dossier logements », et je tente le coup d’envoyer un sms à un des rares B&B pour lequel j’ai trouvé un numéro de mobile, en plus du fixe, pour demander s’ils ont de la place. Ca ne me coûte rien, parce que mon forfait mobile comprend les sms envoyés à l’étranger, alors que j’aurais payé assez cher une communication.
Il n’y a pas de petit profit ;-)


Et chouette, on me répond rapidement que oui, ils ont de la place pour une single à 45€ ( c’était bien le prix que j’avais noté ), donc je réserve :-)
Me voilà rassurée quant à ma nuit ( je sais que je ne serai jamais en peine de trouver un B&B en Irlande, mais le problème est le prix : je me suis fixé une moyenne de 35€ (avec un maxi de 45€), et il n’y en a pas tant que ça à ce prix…Il ne faut pas oublier que se loger à une personne seule coûte nettement plus cher qu’à deux, comme dans pas mal de pays  )

Très belle maison dominant la baie de Baltimore :-)




Accueil par le fils de la famille, qui m’installe dans une chambre "en-suite" ( terme employé par les anglo-saxons pour désigner une chambre ayant une salle de bain dans la chambre ) avec vue sur la baie :-)



















Il me montre également la salle des pdj, avec une encore plus belle vue !


Une fois installée, je ressors pour aller manger chez Casey’s of Baltimore, un autre restaurant de fruits de mer ( je veux en faire une cure ! La Cornouailles en juin ne m’a pas suffit ;-) ) repéré lors de la préparation :

Comme il fait encore bien clair, je demande à être installée dehors, où je serai seule. Bon, il fait un peu frais, certes, mais avec ma petite veste, c’est sans problème.
Je peux ainsi contempler la baie elle-même, mais aussi de jolies ruines, et un gros bateau échoué dans la baie.

L'arrière de Casey's :





Je prends un chouette « seafood platter » avec plein de bonnes choses, comme des pinces et des miettes de crabe, de la terrine de maquereau, du saumon cuit et fumé, des crevettes, des harengs marinés…bref, un vrai régal, rehaussé par la superbe vue et accompagné par mon éternelle pinte de cidre :-)



































Un rouge-gorge vient réclamer une part de mon « soda bread », un pain brun typiquement irlandais que j’adore, la plupart du temps fait maison ( chez les gens et dans les restos ).


Après cela, comme le soleil commence à être bas sur l’horizon, je décide d’aller me balader vers le port pour faire quelques photos du coucher du soleil.
Bonne initiative car arrivée sur la petite placette du village, devant le port, je tombe sur un ensemble de pubs et de restos avec plein de gens attablés dehors pour un verre… et un groupe de musiciens « country »




Deux extraits de leurs chansons :

https://www.youtube.com/watch?v=M5yC3VTG404

https://www.youtube.com/watch?v=EZE_F6Etvkw



Pour m’intégrer au tableau ;-), je commande un autre cidre et je prends place à un des derniers tonneaux libres ;-), tout à côté des musiciens.
Il faut que je savoure ce moment, car en général, en septembre, les « sessions » de ce genre n’ont lieu que les week-ends, et vu qu’on est dimanche et que je repars samedi midi, ça risque d’être ma seule « music-live » du séjour…
Mais bon, pas de problème : savourer le moment présent ( carpe diem ! ), c’est une chose que je sais très bien faire, même si la session se termine et que je n’ai droit « qu’à » 3 chansons. J’ai eu une longue route aujourd’hui, ça n’est pas plus mal, je ne me coucherai pas trop tard !
Je n’oublie pas pour autant mon coucher de soleil ( voilé par quelques nuages ), avant de rentrer dormir dans mon beau B&B :-)









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire