lundi 25 janvier 2016

Vilnius et Trakai enneigés, mais sous un pur soleil hivernal :-) Vendredi 15 janvier




































Il y a quelques mois ( pour avoir des tarifs intéressants ), nous avons réservé des vols pour aller en grand week-end en Lituanie. Pour info, nos vols nous ont coûté 59,14€ TTC l'aller-retour par personne, merci Ryanair :-)
Horaires des vols : départ de Beauvais le vendredi 15 janvier à 9h05 ( 2h45 de vol, arrivée à Vilnius à 12h50, heure locale ), retour au départ de Vilnius le dimanche 17 à 13h10, arrivée à Beauvais à 15h05 heure locale.
Mais avant cela, autre bon plan "low-cost" : le parking à Beauvais. Depuis 3-4 fois que je prends un vol là-bas, j'ai décidé d'utiliser les services d'un parking privé dans les environs proches de l'aéroport, qui n'a que des avantages : non seulement c'est moins cher que le parking "officiel" ( pour info, 20€ pour les trois jours, quand on part à deux, c'est vraiment intéressant!  ), mais en plus, une navette se charge de nous emmener pile devant le terminal concerné, alors qu'avant, en se garant au parking le moins cher de l'aéroport ( toujours plus cher que celui-ci ), situé au diable Vauvert, il fallait faire "des km" à pied pour revenir aux terminaux, pas forcément agréable, surtout si on a des valises et/ou qu'il pleut ou fait froid :-/
Et bien sûr, pareil au retour : un petit coup de fil pour confirmer qu'on est bien arrivés, et la navette vient nous chercher ( 5 mn de trajet depuis le parking, donc pas d'attente si on appelle dès qu'on sort de l'avion! )
Si ça vous intéresse, je recommande ce parking! 
 
Pour la première fois de ma vie, au contrôle de douanes, j'ai été contrôlée...au détecteur d'explosifs!
En fait, le contrôleur met une sorte de petite lingette au bout d'une "baguette" qu'il promène sur mes mains, mon manteau, mon bagage. Il dépose ensuite cette lingette dans une machine ( photo de mon lien ) qui détecte s'il y a quelque chose de suspect. 
Il faut avouer que j'ai vraiment le profil-type du terroriste de base, n'est-ce pas?( !? ) Heureusement que je n'avais pas été massacrer des gens dans la rue le matin, sinon ça ne serait pas passé :-////
Francis n'a pas été contrôlé avec se système. Et pourtant, il est ( légèrement ) barbu ;-))
Chance dans l'avion : nos sièges, attribués "au hasard" ( et n'étant donc pas côte à côte; pour cela, il faudrait payer un supplément, non merci, on n'achète pas des vols low-cost pour se rajouter des suppléments après! ) ne se trouvaient pas loin de la rangée des sièges donnant sur les issues de secours. Ces derniers étant réservés ( car plus de place pour les jambes ) aux passagers désirant payer le supplément cité plus haut, comme presque à chaque fois, ils étaient vides ( on n'est pas les seuls à ne pas vouloir payer pour un siège donné! ), ce qui fait qu'à peine les portes de l'avion fermées, j'ai demandé à l'hôtesse si on pouvait "migrer" à ces sièges : pas de problème, elle était d'accord!
On s'est donc retrouvés ( sans supplément ;-p Monsieur Ryanair! ) non seulement à des sièges avec plein de place pour les jambes, mais en plus seuls dans ces rangées, donc avec deux places de libre à côté de nous pour nous étaler, cool :-) ( on préfère les places côté couloir, pour pouvoir se déplacer sans gêner les voisins )






Arrivés un peu en avance, comme souvent avec cette compagnie, j'ai été super surprise de voir un grand soleil sur l'aéroport :



dans les prévisions météo que j'avais été voir les jours précédents, ils annonçaient un WE plutôt chargé en averses de neige et pluie avec rares éclaircies! Il fallait donc vite en profiter!

L'aéroport de Vilnius :





















Comme, pour une fois, nous n'avions quasiment pas préparé notre WE ( jusqu'à quelques jours du départ, je pensais ne pas avoir de remplaçante pour mon magasin, donc j'ai cru ne pas pouvoir aller à Vilnius, Francis y serait allé seul! Merci Stéphanie pour le remplacement in extremis! ), nous n'avions pas trop regardé les bus qu'il fallait prendre pour aller à Vilnius.
Je me suis donc un peu trop précipitée ( toute fofolle, je voulais profiter autant que possible de ce beau soleil! ) dans un bus qui affichait "Vilnius"...et Francis ne m'a pas contredite ;-)
Pour info, 1€ le trajet pour aller de l'aéroport au centre-ville ( proche ), le WE low-cost continuait!( entre 20 mn et 1/2h de trajet, selon l'endroit où on s'arrête, et la circulation )
En fait, on aurait dû en prendre un ( le N°1 ) qui allait à la gare, or le nôtre, après être passé dans le centre-ville, a commencé à se diriger vers la banlieue, donc après avoir demandé confirmation aux autochtones qu'on n'allait pas dans la bonne direction, on est descendus et on est passés par un passage souterrain



pour en reprendre un dans l'autre sens ( en profitant du même ticket en "correspondance"! ), celui-ci allant bien à la gare! On est descendus un arrêt avant la gare, car, avec l'aide de Francis qui suivait le trajet du bus sur le Cartoville, j'ai un peu "reconnu les lieux" : je suis déjà venue visiter Vilnius en 2013!
J'ai pris un raccourci par une cour, et on est passés devant un restaurant que j'avais repéré ( ça, la reco des restos, qq jours avant, j'avais pris le tps de la faire! ;-D ), "Dévéti", mais hélas il était fermé à cette heure-là et n'affichait pas de carte à l'extérieur.
Au fait, à propos de la température! Francis craignait un peu le grand froid annoncé ( jusqu'à -20° durant le WE!! ), car il n'avait jamais subi une telle température négative. Là, pour notre arrivée, il faisait -10° et, bien couverts, c'était parfaitement supportable, et les "caprices" de la météo ont fait que finalement, on n'a jamais eu de température plus froide que ces -10° :-)
On est ensuite tombés sur un grand marché couvert que j'ai reconnu pour y avoir acheté des bottes en 2013 ( j'avais super mal à mon hallux valgus, à l'époque! ).



 Là, je me suis encore trompée de chemin ( j'essayais de le faire de mémoire, mauvaise idée de Dory, la daurade à la mémoire de 10 secondes ;-) ), ce qui nous a un peu rallongés pour arriver à la Porte de l'Aurore, point de repère touristique facile pour notre hôtel, situé à 100m de là sur la gauche...



















Alors, notre hôtel, le Moon Garden Art Hotel! Dans le cadre d'un WE hyper low-cost, on aurait bien sûr pu réserver une chambre nettement moins chère ( la Lituanie est bon marché pour nous autres Français ), mais quand j'ai vu la super promo sur booking.com pour ce bel hôtel  4 étoiles tout neuf ( vieux bâtiment réhabilité en 2013, seulement 18 chambres... ), et bien situé, j'ai craqué nerveusement ;-) et, après approbation de Francis ( le vol n'était pas cher, les transports et la nourriture sur place non plus... ), on s'est accordé ce coup de cœur! Il faut d'ailleurs largement relativiser le prix : ça ne nous a coûté que 46,80€ la nuit pour deux avec de copieux et délicieux pdj compris! 23,40€ par personne avec pdj pour un 4 étoiles...c'est le tarif d'un lit dans un dortoir dans pas mal d'Auberges de Jeunesse de villes d'Europe de l'Ouest!!
Et il faut dire que normalement, le prix sans promo était de 99€ pour ces nuits-là :-)

La réception :























Bref, installation dans notre chambre qui en plus donne sur une calme cour fermée et un grand bâtiment.
























Vue depuis notre chambre ( N°203 ) :



Nous n'avons toujours pas déjeuné, mais comme il fait toujours assez beau ( même si ça se couvre un peu ), je propose à Francis, à son grand étonnement ( je suis un "ventre sur pattes", normalement! ) de ne manger que quand la nuit sera tombée ( c'est-à-dire à 16h30 à cette époque à Vilnius, ça va, pas énormément à attendre! ), pour profiter un max de la vieille-ville de jour, et il accepte.
On commence donc notre balade par la Porte de l'Aurore ( Ausros Vartai ).

























Au-dessus de cette porte, il y a une salle qui contient une icône de "Notre-Dame de la Miséricorde" . Je me rappelle de l'accès pour l'atteindre, une porte dans le bâtiment à droite après être passé sous la Porte de l'Aurore. J'avais essayé de la voir en 2013, avec Xtian, mais on avait été découragés par une grande foule! Cette fois, on est quasiment seuls, donc on peut admirer l’œuvre à loisir.














































On continue notre balade dans la rue Ausros Vartai, admirant les beaux bâtiments, églises ou autres... mais cette fois, comme je le craignais, et comme la météo l'annonçait, la grisaille est arrivée :-(




















































C'était sans compter sur la fameuse Madame Bonnétoile, qui, au bout de quelques centaines de mètres à peine, a fait resurgir le soleil, donnant une belle lumière d'hiver un peu rasante, sur fond de ciel nuageux impliquant un mitraillage obligatoire :-))





























Dans le prolongement de cette rue, nous arrivons dans Pilies gatvé ( la "rue du château", gatvé signifiant rue en Lituanien, vous devinez ce que veut dire pilies ;-) ), rue piétonne et commerçante bien connue à Vilnius.















































Au bout, en arrivant par le côté sur la place de la cathédrale, nous pouvons admirer au loin la colline des Trois Croix  et la Tour de Gediminas. La neige sur les collines ajoute au charme :-)



































Le ciel est bleu, mais le jour commence quand même à bien décliner, et cette fois, mon pied pas tout-à-fait remis de son opération se rappelle à moi :-( Je décide de nous offrir le luxe d'un taksi ( "en lituanien dans le texte" ;-)) ) pour nous emmener dans une rue



où j'ai repéré plusieurs restos ( pas facile d'accès en TeC ) : c'est bien le diable si on n'en trouve pas un qui nous convienne!
Quand même 15€ le taxi, même si ce ne sont pas des prix de taxi parisien, c'est pas donné : dans mon souvenir, c'était moins cher!
Là encore, notre tout-à-fait inhabituel manque de préparation du WE se fait sentir! En temps normal, on aurait vérifié ça en amont...
Et on aurait aussi vérifié les horaires des restos! Car sur les trois, deux sont fermés et n'ouvrent qu'à 17h et l'autre n'affiche pas les menus à l'extérieur, damned!
D'habitude, dans les pays Baltes ( au moins en ville ), les "restoranas" ( comme dans les pays "de l'Est", d'ailleurs ) sont ouverts en continu, de 11h/midi jusqu'à 21/22h. Le problème avec ceux-ci, c'est que ce sont des restos où on ne déjeune pas, mais où on ne fait que dîner! Ils n'ouvrent donc qu'à 17h ( on commence à dîner tôt, dans les pays froids! ), sans horaires d'ouverture pour le déjeuner! Pas de chance :-(
On se rabat donc dans une cafétéria, au demeurant fort agréable : http://www.coffee-inn.lt/,  pour y prendre un chocolat chaud et une pâtisserie...et faire le point sur l'endroit où on pourrait manger ;-)





















J'avais aussi repéré un restaurant de spécialités lituaniennes et d'Europe de l'Est. Francis la situe sur le Cartoville : si mon pied est reposé, je devrais pouvoir l'atteindre à pied, elle n'est qu'à quelques centaines de mètres de là.
On repart dans le froid et, cette fois, dans la nuit, jusqu'à la Senoji Trobelé, très bien placée dans le classement de Tripadvisor ( qui est ma bible des restaus comme le GdR est ma bible du tourisme ;-) ) : 5ème sur 483 restaurants à Vilnius! Son succès n'est pas usurpé : non seulement l'endroit est bien joli, tout de bois vêtu, ( et bien chaud! ), mais en plus, on y mange bien.









Bons bortsch ( 4,50€ ) pour tous les deux en entrée, commandés avec une assiette de croûtons à l'ail. Je prends ensuite une cuisse de canard confite servie avec une excellente tombée d'épinards et de bonnes nouilles ( 13€ ). Francis prend des galettes de pommes de terre avec du fromage blanc ( bulviniai blynai  ), un peu trop "étouffe-chrétien" à son goût. Je goûte et confirme : les galettes de pdt qu'on fait à la maison ont nettement moins de farine et d’œuf. Francis termine son repas avec un gâteau aux pommes, nous voilà bien rassasiés!



















Grâce à Francis qui a repéré une ligne de bus pas trop loin du resto, on rentre en bus ( 1€ le ticket ) à l'hôtel.



La geek met en charge tous ses appareils avant de s'endormir dans le bon lit au matelas assez mou à son goût :-)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire