dimanche 7 février 2016

Week-end à Wroclaw ( Pologne ) 29 au 31 janvier 2016





Comme ce WE est trop proche de celui de Vilnius, flemme de m'atteler à la rédaction d'un "vrai" compte-rendu détaillé, donc voilà juste quelques données pratiques, et surtout, des photos, pour vous donner envie d'aller voir cette ville pas forcément très connue mais qui mérite une visite!

Départ de Beauvais ( parking pour 3 jours : 20€ avec Aéropark 60 ) vendredi à 21h25, arrivée à 23h20.
Retour : départ de Wroclaw dimanche à 18h55, arrivée Beauvais à 21h.
Vols par Ryanair au prix super intéressant de 32,62€ l'aller-retour TTC par personne! :-)
Prix cassé qui nous a laissé la latitude de nous trouver un bel hôtel ( comme d'habitude sur Booking.com! ), à deux pas de la vieille-ville : le Centrum Dikul Hotel ( situé à côté des musées archéologique et militaire ). Grande chambre, lits électriques, grand écran plat, stores électriques, plateau avec thé et café, belle douche... Rien à dire, avec le super pdj-buffet copieux, varié et avec des plats originaux, ça vaut largement les 550,80 PLN pour deux nuits ( soit, au taux du jour, 63€ la nuit pour deux avec les pdj )
Comme on arrivait tard le vendredi soir, on s'est payé le luxe d'un taxi ( 90PLN, environ 21€ ) pour aller à l'hôtel, mais on aurait pu prendre le bus 406 qui va jusqu'à la gare routière de Wroclaw, ce qu'on a fait le dimanche pour retourner à l'aéroport.
http://airport.wroclaw.pl/en/passager/getting-here/by-bus/
A ce propos, encore un bon plan low-cost pour un week-end sur place, le ticket de transport en commun, non seulement ne coûte que 20 PLN pp ( environ 4,60€ ) pour 48h en illimité, mais en plus, il est valable pour les trajets de et vers l'aéroport :-))
On prend ces tickets à des machines près des arrêts de tram/bus :




A savoir cependant : le coeur de la vieille-ville est quand même pas mal piétonnier, donc il faut aller sur ses bords pour prendre des trams ou des bus.
Tant que j'y suis dans les prix :
Billet d'entrée au Panorama Raclawicka : 30 PLN ( bon, marre de sortir la calculette! Pour info, lors de notre séjour, le taux est 1 PLN = 0,23€ ), mais il donne aussi accès au Musée National tout proche.
Billet pour monter à la Sky Tower : 15 PLN, pour ceux qui voudrait avoir un panorama sur la ville. Mais j'ai été un peu déçue, car comme la tour est relativement excentrée, les bâtiments historiques ( par exemple Hôtel de Ville de la Grand Place ) sont assez loin, et au premier plan, il y a beaucoup de barres d'immeubles bien moches :-/

Voilà, maintenant, place aux photos!

Vendredi 29 janvier : 

L'hôtel ( chambre 505, 5ème étage, belle vue ) :


























La vue depuis la chambre :-)                                                                    




















Samedi 30 janvier, le super pdj : 


















Délicieuse roulade de saumon et épinards :-)


Originaux avocats au four avec oeuf!


L'hôtel de jour :





















En route vers la Grand-Place ( Rynek ) :



















































Et voilà le début d'une longue série de "nains de Wroclaw", dont vous pouvez connaître l'origine ici  et là pour leurs nombre et emplacements :












Arrivée sur la Rynek :






















































L'ancien hôtel de ville, hélas à contre-jour :





























Un nain facteur à la Poste :-)






























Ensuite, direction Ostrów Tumski, l'île de la cathédrale, le plus vieux quartier de Wroclaw, en passant par le Pont Tumski, croûlant sous les cadenas d'amoureux.












































































































 Nous décidons ensuite de trouver un tram pour aller voir la Halle du Centenaire ( Hala Stulecia ), qui est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco.
Pour ça, ce matin, une charmante réceptionniste nous a imprimé un plan de la ligne de tram qui y va ( ainsi que pour aller à la Sky Tower ).













 Hélas, arrivés à l'entrée, on nous explique que la halle ne peut pas se visiter aujourd'hui car il y a un match du Championnat d'Europe de handball qui s'y déroule :-/  On "visite" donc la halle de l'extérieur ;-)



































Dépités, on se dit qu'on va profiter que c'est juste à côté pour aller visiter le jardin japonais.
Pas de chance, il est fermé pour travaux!!



On retourne donc dans le centre-ville




pour aller voir le Panorama de Racławicka.





































Et comme la dame du vestiaire, quand on sort, nous explique qu'avec le billet d'entrée, on peut aller au Musée National, on va y faire un tour.
Je trouve les salles un peu fouillis, sans thèmes clairs, mais bon, on y voit quand même quelques "trucs" sympas :-)
Mais mes pieds, à force d'arpenter Wroclaw, me font de plus en plus souffrir, je finis la visite en marchant comme une petite vieille, c'est bien handicapant ces douleurs :-(
















































































Une vieille serrure! :


Je profite d'un transfert entre deux trams



pour traîner Christian dans un "Costa Coffee", dans le vieux centre commercial rénové Renoma ( ouvert en 1930 ) où nous faisons une pause goûter et où je repose mes pieds.






















Quand nous sortons, il fait nuit



et hélas, la pause n'a pas suffit à mes pauvres pieds endoloris et je décide de rentrer à l'hôtel faire une pause pendant que Christian, enfin libéré de son boulet ;-), peut gambader à son allure dans Wroclaw by night.






Après m'être bien reposée à la chambre, il me rejoint et nous allons manger dans un restaurant que j'ai repéré sur Tripadvisor, le JaDka, à la fois bien classé et proche de l'hôtel, impeccable!
Le menu en anglais
Pour faire simple, je fais un copié-collé de mon commentaire sur Tripadvisor!

"Bien que situé dans une petite rue tranquille, ce restaurant est tout proche de la Rynek. Belles salles voûtées en briques rouges, service impeccable, attentif et professionnel et bons plats traditionnels. Les prix peuvent paraître un peu élevés pour la ville, mais la qualité des produits et de leur réalisation fait que ça reste d'un bon rapport Q/P."

























Nos plats : soupe de champignons et nouilles, puis magret d'oie confit sur lit de betterave et pierogi ( ravioli d'ici ) aux champignons pour moi,




 et gros jarret de porc à la sauce au raifort pour Christian.


















Après avoir vu un dernier nain de Wroclaw dans la rue du restaurant,



















retour à l'hôtel pour une bonne nuit reposante!

Dimanche 31 janvier.

Encore un bon pdj puis on part sous un beau soleil revisiter la Rynek et son bel hôtel de ville ouvragé, et la place Solny juste à côté.
















































































































































































Puis nous allons vers l'église Marie-Madeleine où un gars de l'office du tourisme m'a dit que je trouverais le nain motard, que j'avais vu sur une carte postale et dont m'avait parlé Nadine sur facebook :-)
Vous le voyez? ;-)























Nous en rencontrons d'autres au fil de la balade :-)






























En remontant la rue Świdnicka,








nous tombons sur un nain très différent des autres, stylisé et plus grand. Il ne me plaît pas trop, et pourtant, je découvrirai plus tard sur internet que c'est le premier, celui qui a été posé en 2001 par  "les autorités de la ville" pour honorer le mouvent anarchiste Alternative Orange, et qui est à l'origine de la prolifération des autres nains de Wroclaw ( plus de 300! )! Merci à lui, donc!






















https://fr.wikipedia.org/wiki/Nains_de_Wroc%C5%82aw

Nous bifurquons ensuite vers un bâtiment avec deux hautes tours en briques rouges ( qui s'avérera être la prison! ), en passant devant le très moderne Forum National de la Musique... où on a vu le plus gros rassemblement de nains de Wroclaw, en l'occurrence tout un orchestre ( logique! ).



























Il ne fait pas aussi froid qu'à Vilnius ;-) mais les canaux sont quand même bien gelés!




















































Bon, j'avais dit que je faisais court, mais ma nature "détailleuse" reprend le dessus!
Allez, on enchaîne!
Encore de la marche pour rejoindre une station de tram pour aller vers la Sky Tower ( gratte-ciel le plus haut de Pologne, 212 m avec l'antenne, sinon 206 m ). Juste avant de monter dans le tram, j'ai fait quelques photos de ces "piétons anonymes", aperçus dans de moins bonnes conditions hier :








































Il fait toujours beau quand on arrive à la Sky Tower, chouette, on va bien voir la ville de haut!





















 La tour vue depuis l'intérieur du centre commercial :-)


Hélas, on ne monte à cette tour que par groupe, et à heures fixes ( donc on ne peut pas y rester le temps qu'on veut! ), et le prochain tour n'est que dans...1h30! On se demande si on va patienter, mais finalement, comme on est venu jusqu'ici ( c'est un peu excentré ), autant y rester. On patiente en jouant un peu sur des écrans vidéo géants à disposition ( on n'est pas franchement doués, ni l'un ni l'autre! )





 puis on va boire un coup dans un café, où Christian s'autorise un croissant à tremper dans du chocolat liquide.















Vient enfin l'heure de notre tour, on prend l'ascenseur à grande vitesse qui nous propulse en quelques dizaines de secondes au 49ème étage.
Et là, je suis déçue. Non seulement le ciel s'est largement ennuagé :-(, mais en plus, je trouve qu'on voit principalement des dizaines de tours et de barres d'immeubles laides, la Rynek étant quand même à 2,5 km de là!
Plus les vitres sales ( dur, dur pour les photos! ), plus une salle pas complètement à 360° ( on ne peut pas faire le tour ), je n'aurai pas été impressionnée par cette Sky Tower :-(
Voilà quand même quelques centaines de misérables photos! ;-D
Finalement, en les regardant sur le grand écran de mon PC, je suis contente de revoir de haut des bâtiments vus "du sol" pendant le week-end :-)









































La prison et le forum de la musique rutilant :

















Je ne rajoute pas à la liste des défauts le fait qu'on ne puisse y rester que 20 mn, avant de laisser la place au groupe suivant, puisqu'en fait, la vue est moche, donc c'est largement suffisant ;-)
Bon, Christian trouve que je suis un peu sévère dans mon jugement, lui a bien apprécié.
Pourtant, je suis plutôt d'une nature "bon public"! Mais bon, moi, quand je n'ai pas de bonnes conditions pour faire mes photos, ça m'agace ;-))
Retour au centre-ville, puis dernier tour à la splendide Rynek qui ne nous lasse pas,












Les ruelles joliment rénovée dans l'îlot au milieu de la Rynek :





puis on va manger ( léger, on n'a plus guère de temps ) au restaurant Pod Papugami situé dans une des petites ruelles au milieu de la Rynek, dont on a bien du mal à trouver l'entrée!
Mon commentaire sur Tripadvisor ( resto classé 11ème sur 469 à Wroclaw ) : 
"Beau décor sur le thème du cinéma. Nos salades étaient bonnes mais elles ont été longues à arriver, et pourtant, le restaurant était loin d'être plein ( milieu d'après-midi ).
On se demande même si on n'avait pas été oubliés, car après relance auprès de la serveuse, ça a encore été assez long à arriver.
Emplacement top au milieu de la grand-place, mais on a eu un peu de mal à trouver l'entrée, au début d'une petite ruelle."
J'ai vraiment bien aimé ma salade au bœuf mariné :-) 

Entrée du restaurant Pod Papugami ( à droite de la photo de gauche! ) :



















Restaurant Pod Papugami :



























  En sortant, mes pauvres pieds endoloris doivent encore faire "des kilomètres" pour atteindre l'arrêt de bus qui va bien pour retourner à l'aéroport. Le bus nous passe sous le nez, mais c'est pas grave, il y en a un autre dans 20 mn et nous avons de la marge.























Pendant que je me repose sur le banc de l'arrêt de bus et que la nuit tombe, Xtian le jeune chien fou veut encore profiter de Wroclaw et va faire un tour dans le centre commercial Renoma!


A l'aéroport, nous tombons sur deux belles vitrines exposant les produits qu'il est interdit d'importer en Pologne, notamment ceux en peaux d'animaux protégés ( crocodile, python, léopard...).




Vol de retour sans problème, le gars d'Aéropark 60 vient nous chercher sans attendre, c'est vraiment bien, ce système de navette :-)

A bientôt pour de nouvelles aventures de la Zouzoute en voyages!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire