samedi 7 décembre 2013

Roumanie 23 septembre, visite guidée dans le Maramures et Musée des Victimes du Communisme à Sighet



Comme j’avais repéré lors de la préparation que notre hôte pouvait faire des tours guidés à la carte dans le Maramures avec sa voiture ( Dacia Logan blanche ! ), pour changer de la moto, j’ai eu envie d’utiliser ses services.
Comme nous avions deux jours pour parcourir cette région, j’ai été voir la météo pour choisir la moins belle journée, pour garder l’autre à moto avec un meilleur temps.
Et donc c’est aujourd’hui que je pars avec mon hôte, Florin, seule car Francis préfère continuer à tourner à moto, entre autre parce qu’il pense ne pas assez comprendre les commentaires du guide en anglais.  
J’ai demandé à Florin de faire la boucle de notre RB que nous avions appelée « sud-ouest » pour faire à moto avec Francis demain la boucle « sud-est »
Nous commençons la balade sous un ciel gris mais sec, et au premier village, mon guide me montre un beau calvaire en bois sculpté à Berbesti ( la croix des Rednic )

La croix des Rednic, Berbesti, Roumanie


Nous montons à l’église en bois de Desesti  ( Unesco ) datant de 1770.


Florin appelle au téléphone le pope qui, moyennant une petite obole pour l’église, vient ouvrir la porte et me permet de photographier l’intérieur ( j’ai l’église pour moi toute seule :-) ), pendant que mon guide m’explique un peu l’histoire de ces belles fresques peintes sur le bois, des murs au plafond. Comme je m’y attendais, je ne comprends pas tout à 100% ( nous communiquons en anglais ), d’autant plus qu’il parle à voix assez basse et d’un ton monocorde.
Mais j’étais partie surtout sur l’idée de me faire trimballer par un local aux « bons endroits », et ce que je comprends de ses explications est donc du bonus.
Et j’arrive quand même à comprendre un trait d’humour de mon hôte qui, peut-être pour voir si je suis, me décrit une scène dépeignant les hérétiques et des infidèles, qu’il liste, en glissant au milieu « and there, the french people »… ;-))
Le pope glisse aussi son grain de sel en montrant un petit rectangle sombre sur un des murs en bois : au moment du nettoyage des fresques, ils ont laissé ce témoignage de l’état dans lequel étaient ces dessins à l’époque de la restauration. C’est clair ;-) qu’avant, on ne devait pas voir grand-chose !


Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Près de l'église en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

La tache sombre montre l'état avant restauration

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti

Eglise en bois de Desesti















Nous continuons notre périple et faisons une halte ( à ma demande ) à un petit étang qui fait pêcherie « de loisirs » et restaurant aux beaux jours, agrémenté d’un joli moulin décoratif près d'une cascade.

Maramures, Roumanie

Maramures, Roumanie

Cascade, Maramures, Roumanie

Maramures, Roumanie

Maramures, Roumanie

Maramures, Roumanie

Maramures, Roumanie

Maramures, Roumanie















Il se trouve que de son côté, Francis s’y arrêtera aussi, nous avons clairement des goûts communs pour les sujets de nos photos ;-)
Le ciel est toujours gris et de plus en plus bas.
Etape suivante à l’église en bois ( encore Unesco ), de Surdesti, que je ne demande pas à visiter cette fois ( je ne vais pas me faire ouvrir toutes les églises du Maramures ! )


Eglise en bois de Surdesti, Roumanie

Eglise en bois de Surdesti, Roumanie

Eglise en bois de Surdesti, Roumanie
On voit bien sur celle-ci la traditionnelle corde sculptée tout autour de l’église ( « spirale symbolisant l’aspiration vers le haut » ) :
http://www.ruraltourism.ro/maram/html/marfr.html

Eglise en bois de Surdesti, Roumanie

Pour ceux que ça intéresse vraiment beaucoup, caractéristiques des églises en bois de Roumanie très bien détaillées là ( en français dès qu’on a passé l’introduction en anglais de la première page ) :


Nous enchainons avec l’église en bois de Budesti ( toujours Unesco ! ), construite en 1643, originale avec ses quatre clochetons :

Eglise en bois de Budesti, Roumanie

Eglise en bois de Budesti, Roumanie

Eglise en bois de Budesti, Roumanie

Eglise en bois de Budesti, Roumanie

Eglise en bois de Budesti, Roumanie

Eglise en bois de Budesti, Roumanie

Eglise en bois de Budesti, Roumanie

Eglise en bois de Budesti, Roumanie


















Quelques km plus loin, je demande à mon guide s’il peut s’arrêter quelque part pour que j’aille aux toilettes ( en urgence, je vous passe les détails ;-/ ), café ou autre…
Il s’arrête chez un gars qu’il connait et qui a plusieurs casquettes : il a un moulin pour faire de la farine de maïs, fouler la laine et la laver, et qu’il tisse ensuite en grosses couvertures, et pour finir ( enfin, pas sûre, j’ai peut-être loupé d’autres activités ;-) ) il a une distillerie d’alcool de prune. Le tout hyper artisanal et dans son jus, un vrai régal !
Voilà le genre d’endroit où je voulais que m’amène mon guide, et c’est mon envie pressante qui l’a fait s’arrêter là, comme quoi à toute chose malheur est bon ;-)


Moulin, Maramures, Roumanie



Moulin, Maramures, Roumanie

Moulin, Maramures, Roumanie

Moulin, Maramures, Roumanie

"jacuzzi" ;-) du moulin pour laver la laine

Distillerie, Maramures, Roumanie
Forcément, hospitalier, le patron, après m’avoir offert ses toilettes ( ça doit marcher ses affaires car Florin, en s’arrêtant, m’a prévenue que les toilettes étaient très sommaires ( ça m’était égal ! ) alors qu’en fait, c’était de belles toilettes toutes neuves, anachroniques dans ce carpharnaüm ! J’ai laissé 2 lei sur le lavabo pour le service ! ), m’a proposé de goûter à sa Țuică. Autre lien que le précédent, que j'avais mis lors de notre passage chez Vladimir :


Bien sûr, malgré mon estomac en vrac et l’heure ( vers les 11h, le pdj était loin ! ), je n’ai pas voulu lui faire l’affront de refuser o:-)
Aglups, elle était sans doute plus proche des 60° que la moyenne habituelle de 40-45° ;-D
Il en vendait, bien sûr, joliment présentée dans des bouteilles avec des sujets en bois à l’intérieur.
Dommage qu’il n’ait pas eu de petits flacons ( juste des grandes bouteilles, à moto, c’était pas commode à rapporter ), je lui en aurais bien pris !
A la fin du circuit, Florin est passé par Barsana, et quand je lui ai dit qu’on avait déjà été voir la vieille église en bois la veille avec Francis, il m’a directement emmenée à la dernière visite du tour guidé, l’atelier de bois sculpté Barsan’art ( le sculpteur s’appelle Barsan et habite à Barsana ! ) où sont travaillés les superbes portails ( de maisons, d’églises… ) et les calvaires qu’on voit dans la région. Superbe travail !!!

http://barsanart.ro/

Atelier de Barsan'Art, Maramures, Roumanie

Atelier de Barsan'Art, Maramures, Roumanie


Plan d'un calvaire, Barsan'Art

Base du calvaire, Barsan'Art

Calvaire en bois, Barsan'Art

Atelier de Barsan'Art, Maramures, Roumanie

Barsan'Art, Maramures, Roumanie

Barsan'Art, Maramures, Roumanie

Barsan'Art, Maramures, Roumanie

Barsan'Art, Maramures, Roumanie

Barsan'Art, Maramures, Roumanie

Barsan'Art, Maramures, Roumanie

Barsan'Art, Maramures, Roumanie
















Nous n’avons d’ailleurs pas dérangé le patron, qui était en pleine tractation avec un groupe de popes ;-)


Barsan'Art, Maramures, Roumanie


Encore plus anachronique que les belles toilettes au moulin-distillerie, en sortant de l’atelier j’ai eu la surprise de voir… un Vélib, un vrai de vrai, de Paris ;-D Il a vu du pays, lui, ça le change de ses congénères, niveau paysages !

Vélib' à Barsana, Roumanie

De retour à la CH, comme il est tôt dans l’après-midi, je décide de reprendre la moto pour aller à Sighet, à 10 mn de là, profiter du mauvais temps ( il pleut un peu ) pour visiter un musée incontournable de la région ( et conseillé par Florin ), le Musée des Victimes du Communisme, situé dans l’ancienne prison. 

Mais d’abord, j’ai faim et je passe par la case restaurant, choisissant dans le GdR le mieux noté et le plus typique : la "Casa Iurca de Calinesti"

Grosse surprise en arrivant : le restaurant est plongé dans le noir, à l’exception de quelques chandeliers posés sur les tables ! Pour avoir des chances de pouvoir lire à peu près correctement le menu, je demande à être installée près d’une fenêtre, mais avec la grisaille dehors, c’est un peu limite ! Après avoir fait mon choix, je pars visiter ce beau restaurant typique, qui comporte aussi une belle terrasse ( dommage ! )


Casa Iurca de Calinesti, Sighetu Marmatiei
Revenue à ma table, ô miracle, toutes les lumières se rallument, les chandeliers n’étaient pas là pour donner une atmosphère au lieu mais parce qu’il y avait eu une coupure de courant ;-))
Je me régale d’une bonne goulasch reconstituante et d’un épais pavé de bœuf « maître d’hôtel » saignant à souhait accompagné, vous l’aurez deviné…de mamaliga ;-)
Affamée, je me commande aussi une crêpe à la chantilly, servie copieusement !
Très bonne adresse, beau décor rustique et local, bonne nourriture, je recommande !

Casa Iurca de Calinesti, Sighetu Marmatiei

Casa Iurca de Calinesti, Sighetu Marmatiei

Casa Iurca de Calinesti, Sighetu Marmatiei

Casa Iurca de Calinesti, Sighetu Marmatiei

Casa Iurca de Calinesti, Sighetu Marmatiei

Casa Iurca de Calinesti, Sighetu Marmatiei

Leur site web :













Je suis maintenant prête à arpenter le vaste Mémorial des Victimes du Communisme


Memorial des Victimes du Communsime

Mémorial des Victimes du Communisme


http://www.memorialsighet.ro/index.php?lang=fr

http://www.memorialsighet.ro/index.php?option=com_content&view=article&id=362&Itemid=92&lang=fr


Tout est bien expliqué dans ces liens, je rajoute juste des photos et je signale que j’y ai passé presque 2 heures, ce qui est exceptionnel pour moi pour un musée ;-)
Ce qui était pratique c’est que la dame à l’entrée m’a donné tout un tas de feuilles en français expliquant bien tous les thèmes, qui étaient présentés dans les cellules de l’ancienne prison.

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme


Mémorial des Victimes du Communisme


Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme


L'exposition sur "Solidarnosc" :
Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme



















Extrait de Wikipedia :

Après la chute de la dictature, fin 1989, la prison est devenue un « Mémorial des Victimes du Communisme », reconnu en 1998 par le Conseil de l'Europe comme « Lieu de Mémoire de l'Europe », comme celui d'Auschwitz et celui de la Paix en Normandie. Ce Mémorial jouxte le monument aux victimes de la Shoah et de nombreuses commémorations se font simultanément : selon Ana Blandiana, fondatrice du mémorial, « Sighet est une petite ville à côté de Berlin : nous, nous ne pouvons pas nous permettre de nous diviser, de fragmenter nos mémoires, et il serait atroce de banaliser celle des voisins pour mettre en exergue la nôtre, car, lorsque comme dans notre cas, la justice ne parvient pas à devenir mémoire, alors seule la mémoire peut devenir justice »


J’ai ensuite été rapidement, pour cause de pluie, dans la cour de la prison pour voir les statues érigées là en mémoire des victimes, et qui sont représentées sur les affiches.  

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme

Mémorial des Victimes du Communisme



Retour à la CH sous des trombes d’eau ( heureusement que ça n’est pas loin ) où je retrouve Francis qui m'apprend que lui aussi a mangé à la "Casa Iurca de Calinesti", à une paire d'heures d'écart! 
Dîner à la table d’hôtes et nous pouvons aller nous coucher dans nos belles couettes typiques ;-D

Casa Muntean, Vadu Izei, Roumanie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire