samedi 19 août 2017

Le Sri Lanka en solo en Royal Enfield, 14 avril, de Tangalle à Galle.



Comme je me réveille tôt, je décide d'aller faire un petit tour à pied alentour en attendant l'heure du pdj : raté, le portail est fermé, et je ne veux pas réveiller mes hôtes pour qu'ils m'ouvrent : comme hier c'était la fête du Nouvel An, ils ont dû se coucher tard...






Je rentre donc dans ma chambre et en profite pour envoyer quelques mails à ma tribu.
1h30 plus tard, c'est l'heure du pdj, et grâce au Nouvel An, j'ai droit à des tas de plats de fête qui restent de la veille, je goûte donc des tas de choses typiques, mais beaucoup sont sucrées, dommage pour moi!




Le pot de lait, cependant, est nettement moins typique ;-))



La mauvaise nouvelle, c'est que mon GPS ne donne plus aucun signe de vie, même branché :-(
Comme je suis une fille positive, je me dis que "j'ai de la chance dans mon malheur" ;-), d'une part parce que je ne suis pas très loin de la fin de mes vacances, alors que ça aurait pu m'arriver au début, d'autre part car normalement, l'étape du jour ne devrait pas être trop compliquée parce que je suis sur la route A2 d'un bout à l'autre de la journée ( qui longe la côte sud du Sri Lanka ). En plus, mon logement de ce soir étant situé dans le Fort de Galle, je ne devrais pas avoir trop de mal à le trouver ( je profite du wifi à la CH de Tangalle pour faire une copie d'écran Google Maps du quartier où se trouve la rue de ma GH à Galle ).
Mon hôtesse s'amuse avec le chiot des voisins, qui adore manger les chaussures ( non, il n'est pas en train de se faire maltraiter ;-D ).




Bon, allez, il est temps de partir vers de nouvelles aventures, c'est ce que j'adore dans mes vacances itinérantes : de nouveaux horizons tous les jours! :-)
Donc voilà quelques photos vues depuis la "Nationale" 2 entre Tangalle et Galle.




Je suis rapidement "obligée" de m'arrêter pour refaire mon stock de pétards et feux d'artifice ;-))

































J'ai vu assez souvent ces petites pelles accrochées à l'arrière des tuk-tuks, je pensais que c'était décoratif/symbolique ( mais de quoi? ), mais en fait, je me demande si çan'est pas utilitaire, en cas d'enlisement dans du sable?





















 Je décide de faire un petit détour en voyant un panneau indiquant un phare.
































Il fait toujours une chaleur à crever, donc en voyant un Kentucky Fried Chicken à Matara, je me dis qu'il y aura peut-être la clim'... gagné, je récupère un peu en y mangeant un morceau.























Mais je n'ai pas apprécié la banderole de recrutement du personnel, très sexiste :

En France, ça serait tout simplement illégal!





Vieux bâtiment datant de la colonisation hollandaise.









Un grand regret : sans doute à cause ( enfin... "grâce", selon leur point de vue, je pense ;-) ) des festivités du Nouvel An, il n'y a pas un seul de ces fameux pêcheurs sur leurs échasses, image typique de ce coin du Sri Lanka :-(
Ou alors, c'est juste parce que la marée est trop basse ;-) 













Des tas de bateaux de pêche, un iguane pressé, des motos et scooters bien remplis ;-), un homme qui lit les lignes de ma main, sans bien sûr que je comprenne quoi que ce soit à ses prédictions ( qui sait, ça n'est peut-être pas plus mal ;-D )...














































Pause d'urgence sous une "véranda" de tôle pour cause de gros orage soudain! Les proprios me prêtent gentiment une chaise pour attendre la fin de la pluie :-)
Quelques minutes après mon "installation" sous la veranda, je suis aux premières loges pour assister à l'accident d'un tuk-tuk qui allait trop vite dans un virage sur la route détrempée, et qui s'est couché sur le flanc dans une longue glissade, pas franchement étonnant :-( Rien de grave pour le conducteur, a priori. A l'aide des badauds, il remet le tuk-tuk sur ses roues. 







Mon abri de fortune

Pause thé à l'hôtel pharaonique Kabalana... mais wifi HS, alors que c'était principalement pour ça que je m'y arrêtais :-(



















A tout hasard, en arrivant à Galle, après avoir demandé la direction du Fort,

Fort de Galle


 je tente de rallumer le GPS pour m'aider à trouver mon logement. Je ne sais pas si c'est parce qu'il a apprécié sa pause climatisée un peu plus tôt, mais ouf, branché à la batterie externe, il remarche, donc comme il n'y en a pas pour longtemps, je le cale juste dans mon blouson. S'il veut bien remarcher demain, je le re-scotcherai sur son support pour ma journée de route jusqu'à Colombo.



Donc j'arrive facilement à ma Southern Comforts GH. La chambre est assez petite et sans clim, à 26€ sans le pdj, pas mon meilleur rapport qualité/prix mais l'avantage c'est que je suis dans la partie historique de Galle, dans le fort, hollandais à l'origine :-)










































Je visite Galle sous un ciel gris et par une forte chaleur, une ville originale par rapport au reste de ce que j'ai vu du pays, construite en partie par les Anglais et par les Hollandais à l'époque des colonisations ( cette partie de Galle s'appelle le Fort ) et maintenant à forte majorité musulmane.
Les fortifications de Galle sont inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle


Fort de Galle


















Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle





















Fort de Galle

Je continue la visite de Galle notamment sur les remparts, pris d'assaut par les habitants et les vacanciers du Nouvel An!
Je remarque qu'ici, les hommes et les femmes ne se mélangent pas...


Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Je voulais manger à la Clochette, repérée sur Tripadvisor, hélas, bien que ce soit ouvert, ils ne servent pas à manger, "à cause du Nouvel An" ( je n'ai pas compris la logique ).

Fort de Galle

Fort de Galle

Donc je me rabats sur un des rares restos que je trouve ouvert. Pas un chat à part moi, c'est mauvais signe et en effet, pas très bon et plutôt cher :-(




Fort de Galle


Fort de Galle


Un peu frustrée par mon pauvre repas, je vais boire un coup dans un bar sympa.

Fort de Galle

Fort de Galle

Fort de Galle

Je rentre et j'essaie de dormir, mais ça va être dur car la ventilation fait un bruit d'enfer et si je l'arrête je meurs de chaud :-(
Heureusement que demain j'aurai la climatisation!
Ah, oui, au fait, demain, je serai dans un logement qui n'était pas prévu à l'origine, réservé en dernière minute sur booking.com. 
Comme j'avais trop de temps de trajet de Galle à Negombo par la route nationale ( estimé Google Maps : 4h20! C'est pas des vacances! ) parce que j'ai découvert récemment que les motos sont interdites sur les autoroutes :-(, j'ai dû annuler la réservation d'origine, à qq km d'ici ( merci les réservations annulables jusqu'à la dernière minute sur booking.com! ) pour prendre un autre logement à 1h de route plus au nord ( Bentota ) ce qui me réduit mon temps de trajet pour après-demain, ouf!
Heureusement que j'ai découvert ça avant de me présenter à l'entrée de l'autoroute demain!
J'aurais été obligée de passer mon dernier jour de vacances à rouler des heures sur la route, le nez dans le compteur :-/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire