dimanche 8 juillet 2012

Dimanche 24 juin, retour au bercail.



A 8h30, j'étais à la salle du petit-déjeuner pour un dernier bon breakfast bien anglais.
Mon idée, comme la météo n'annonçait que de la grisaille, éventuellement pluvieuse, pour la journée, d'un côté comme de l'autre de la Manche, était de me présenter en avance à Douvres dans l'espoir de prendre un ferry avant le mien, qui n'était qu'à 14H15, donc une arrivée à Calais, avec le décalage horaire, un peu avant 17h, ce qui faisait une arrivée assez tardive à HR surtout en tenant compte du fait que je devais laver mes affaires en arrivant pour refaire mes bagages pour partir le lendemain matin vers la Vendée ;-)
Finalement, bien qu'arrivée avant 11h au port ( après avoir réussi à me faire prendre en photo par un motard de la police sur sa moto jaune flashy, et hop, une de plus pour ma collection ! ), je n'ai pas pu prendre de ferry avant celui de 12h55 ( toujours ça de gagné quand même ) Heureusement, dans la cafétéria où les gens en attente de ferry comme moi pouvaient venir passer le temps, il y avait du WiFi gratuit, ce qui m'a permis de m'avancer dans mon CR.
Heureusement, car je n'aurais guère eu la tête ( ni l'estomac ;-) ) à le faire dans le ferry ( The Pride of Canterbury ) ensuite : la mer était grosse et je n'ai tenu qu'une 1/2h avant d'aller vomir aux toilettes ( à l'instar de pas mal de passagers, avant et après moi ! Et certains n'ont hélas pas tenu jusqu'aux toilettes :-/ )
Mais en fait, ça n'était que par pure solidarité vis-à-vis de Francis, qui m'avait informé par sms quelques heures plus tôt qu'il lui était arrivé la même chose sur sa traversée matinale ;-)
N'ayant pas eu besoin de mettre ma tenue de pluie en Angleterre, j'ai décidé de résister le plus longtemps possible côté français. Mais une dizaine de kilomètres avant l'aire d'Hardivillers, trombes d'eau :-/ J'ai dû me résigner et m'arrêter pour me protéger :-/
Heureusement, arrivée à HR, Jack, qui venait de tondre totalement sa longue et fière crinière ( heureusement qu'il m'avait prévenue par mail la veille, pour éviter la crise cardiaque ;-) ), m'attendait avec une belle et bonne platée de spaghetti bolognaise réparatrice :o)))
Et voilà, lavage et séchage du linge dans l'urgence, re-bagages, au lit, et le lendemain, je décidais que comme je n'allais en Vendée que pour me reposer et terminer mes CR d'Angleterre, je n'avais pas besoin d'y aller à moto, donc j'ai pris la brave Stilo pour partir vers de nouvelles aventures...nettement plus calmes !
Breakfast au B&B Conway House

Breakfast au B&B Conway House

Et une photo de plus pour ma collection :-) In extremis!

Hot spot "Moto" en attendant le ferry à Douvres

Ma Div' bien attachée.


On croise le Spirit of Britain, pris à l'aller!


Ca remue fort!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire