samedi 11 octobre 2014

Irlande 12 septembre, de Slea Head à Ballylongford ( via Fungie ) :-)


A mon réveil, je me régale de la vue de ma fenêtre ( « a dramatic view » dirait-on en anglais ! ), même si hélas le paysage est encore un peu dans la brume.



Je prends mon temps car le breakfast n’est qu’à partir de 8h30, ce qui m’obligera hélas à retourner à Dingle en direct ( donc par la route par laquelle je suis arrivée hier ) pour arriver à temps pour Fungie, car continuer le tour de la Slea Head Drive risquerait d’être un peu trop long ( surtout avec ma manie de passer mon temps à m’arrêter pour faire des photos )
C’est ballot : ça va m’obliger à revenir en Irlande pour finir cette route :-)))))))
Pour le petit-déjeuner, pour changer et puisqu’il y a le choix, je prends la version « fromages et charcuterie ».


Je serai un peu déçue car la dame est arrivée en s’excusant qu’elle aurait dû vérifier avant de me proposer ce choix : sa fille ( si c’est bien elle l’éleveuse de moutons comme j’ai cru le comprendre ) et ses collègues, à la fin de leur travail hier soir, ont un peu pillé le frigo ;-D et elle n’a plus que du jambon pour ce qui est de la charcuterie !
Mais ils étaient tellement sympas que je ne peux que leur « pardonner », et le choix des fromages est conséquent ( 5 sortes, dont une espèce de Wensleydale aux baies rouges délicieux ) :-)



















Quand je pars, le soleil est déjà bien revenu et je prends encore quelques photos de la maison et des animaux de la ferme ;-)




















        

B&B Slea Head Farm :


















 Quelques photos de cette belle péninsule



















avant d’arriver au port de Dingle,




et j’embarque sur le Sarah Ellie















pour pour une heure de balade pour aller à la rencontre de Fungie :-)


























Chouette, nous ne sommes que 7 passagers, on ne va pas se battre pour être aux premières loges ;-)
Peu de temps après le départ, je m’enhardis et vais vers le capitaine pour discuter un peu avec lui de Fungie : il m’invite cordialement à entrer dans sa cabine, sympa.


Mais les nouvelles ne sont pas bonnes :,-( Il m’explique que Fungie n’est pas dans le port depuis deux semaines, mais un peu plus au large, pour se gaver de poissons, et une fois qu’il en a assez, il vient se reposer dans le port, mais a priori, il a encore faim ! Donc il risque d’être difficile à apercevoir :-/
Donc je m’occupe en prenant en photo la baie de Dingle qui, bien sûr, est jolie par elle-même, mais bon, ça n’est pas pour ça que j’ai payé 16€…
















Au bout de 3/4h de cercles dans la baie, je vois que le bateau se dirige à nouveau vers le port. Je suis mortifiée et je cours voir le capitaine : est-ce qu’on rentre vraiment sans avoir vu Fungie ?!!?
Immédiatement, il me rassure avec un grand sourire « ah non, pas question, on continue à chercher, je change juste de coin : on y passera deux heures s’il le faut, mais on le verra ! »
:-))) Me voilà rassurée :-) Ca me retarde dans mon RB, mais peu importe !
Et en effet, au bout d’1h15, le capitaine est alerté par radio par un collègue qui tourne aussi pas loin, mais depuis moins longtemps que nous : Fungie est repéré, il s’amuse à caracoler à côté d’eux !
On s’en approche rapidement et voilà, je peux enfin revoir mon vieux pote Fungie, je suis trop contente !





Pour ne pas en louper une miette, je fixe l’autre bateau en plan assez large avec l’APN, mais je regarde avec mes propres yeux ( pas au travers de l’écran de l’APN ) Fungie, et quand je le vois, je déclenche, un peu au jugé ! Donc les cadrages ne sont pas parfaits, mais je ne veux pas vivre ce moment tant attendu au travers d’un prisme ! Et je fais pareil avec les vidéos.

https://www.youtube.com/watch?v=ukfX-vq5SSQ

Patience, on le voit à la fin de la vidéo ;-)

https://www.youtube.com/watch?v=sJQqizfU4xo
Au final, elles ne sont pas si mal, même si j’aurais cadré plus serré si j’avais utilisé mon APN normalement ! Mais même si je suis souvent Dory, ces images-là resteront longtemps gravées dans ma tête :-)




















Finalement, quand on débarque, malgré le retard pris en attendant le bon vouloir de la star Fungie, comme il fait à nouveau beau,



je décide que je n’attendrai pas de pouvoir revenir en Irlande pour terminer ma boucle de Slea Head, et je repars pour un tour de manège :-)
Je ne regrette pas, car je dois reconnaître que sous le soleil, c’est quand même autre chose qu’hier :-)))))
Je laisse parler les photos…






















































 Coucou The Skipper!!







 Coucou la Slea Head Farm!!









Retour à Dingle un peu avant 14h ( finalement pas si tard que ça ! ), où je décide de manger au restaurant Boatyard .







Au début, je suis tentée par la véranda, qui me parait un bon compromis entre l’intérieur et la terrasse où il fait clairement trop chaud ( pas de parasols ), mais c’est encore trop chaud pour moi, je me replie à l’intérieur, quasi vide, ça me va bien, et la déco est sympa.
Je reste classique dans mes choix, avec 6 huîtres et des pinces de crabe au beurre d’ail, je vais finir par devenir une spécialiste ;-)
Je peux d’ailleurs dire que les huîtres sont moins bonnes ( trop salées à mon goût ) qu’au Skipper de Ventry ( et pas le moindre vinaigre à l’échalote, juste du citron, ah, non, en plus, de l’incongru ( de mon point de vue ! ) persil haché que j’enlève du mieux que je peux ! ), mais que les pinces de crabe sont meilleures que chez Murphy’s ;-)
Bon, maintenant il est temps de prendre la route pour le lointain dernier B&B du séjour, réservé avant le départ, celui-là…
Mais je n’arrive pas à quitter mon ouest chéri, je vais encore traîner un peu dans les rues colorées de Dingle… et je m’offre même une glace chez…un autre Murphy’s ;-)


















































Une dernière photo de Fungie...statufié sur une place, et je reprends la voiture…


Quelques jolis points de vue avant Tralee,

















où je me balade un peu dans le centre-ville et où je prends une noisette.



























Je continue à voir tout un tas de drapeaux aux couleurs du Kerry,







et, ma curiosité étant piquée, je demande par sms à Francis s’il a idée de quel championnat il s’agit ( rugby ? football gaélique ? hurling ? )
Finalement, une de mes trois suppositions était bonne : après recherche, Francis m’apprend qu’il s’agit d’un championnat de football gaélique, dont la finale va opposer le Kerry au Donegal ( cher à mon cœur ) dimanche en huit ! Que le meilleur gagne !


Ah ben il y a justement un « Kerry-man » sur la photo de Wikipedia :-)

Je repars et traverse ensuite Ballybunion ( je suis toujours sur la WAW !! )































et je finis par arriver à mon B&B Castle View House de Ballylongford ( où j’ai également réservé le dîner ) sous un ciel redevenu voilé.
                                                      
www.castleviewhouse.com/
Je comprends avant même d’y être la raison de son nom ;-)






Le B&B est située sur une petite île, Carrig Island, reliée à la terre ferme par un pont.




Le gentil couple de propriétaires m’accueille, Monsieur avec quelques mots d’un français hésitant, mais c’est l’intention qui compte :-)
Si je suis contente de la couleur de la chambre ;-),
















je suis par contre déçue qu’elle donne sur l’arrière ( bouché par une haie ), et je n’ai donc pas de « Castle View » :-/Et la chambre me coûte 38€.
A 19h30, je me présente dans la salle à manger pour le repas que, comme je le craignais, je vais prendre seule : il n’est pas dans les habitudes des rares B&B irlandais qui proposent des repas ( comme les anglo-saxons d’ailleurs ) de faire une table commune où on mange avec les hôtes et les autres visiteurs, comme ça se fait en France. Dommage.
Potage moyen. Bon poulet rôti avec d’excellents légumes du jardin où je me surprends à me régaler d’épinards !!?  J’ai oublié le dessert, qui était donc…oubliable ! Ah, si, une espèce de dessert glacé industriel!


Bref, ce repas ne vaut pas les 22€ qu'il me coûte, d'autant plus qu'en guise de boisson, je n'aurai que du thé, ça change du vin des Tables d'Hôtes françaises ;-)
J’ai bien commencé ma nuit, hélas réveillée en sursaut par une famille d’espagnols bruyants arrivés tardivement mais que ça ne gênait pas de parler haut et fort :-/
Heureusement, ça n’a pas duré trop longtemps…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire