mercredi 15 février 2017

Ténérife le 18, La Laguna, La Orotava.


Encore un pdj maison à mon Air B&B et je pars pour la visite de La Laguna dont la vieille-ville est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
Lors de ma préparation, j’ai repéré un parking ( pour info : «Parking La Laguna Centro» ) à deux pas du centre ancien, je ne perds donc pas de temps pour trouver une place, ça a du bon, l’organisation ;-) et en plus, ça n’est pas cher.
Donc voilà quelques dizaines de photos de La Laguna, sympa, non ?






















































































































































































































































































































































Après environ deux heures de visite tranquille, je reprends la voiture pour continuer ma route, traversant quelques villages et longeant la côte pour aller à La Orotava, que j’ai aussi prévu de visiter.

























Mais en arrivant pas très loin de l’embranchement pour y aller, je me dis que mon logement n’étant qu’à une vingtaine de minutes de là, je pourrais aller y installer mes affaires pour être ensuite tranquille pour le reste de la journée, sans m’occuper de l’heure de mon arrivée à l’hôtel.
Hop, changement de direction vers l'Hotel Rural Casablanca situé à quelques kilomètres de Los Realejos.
Très bel hôtel situé dans plusieurs bâtiments anciens du XVIIème siècle, dominant la mer depuis sa vaste terrasse, et possédant une piscine couverte et de beaux jardins où se promènent des chats :-)
Belles parties communes confortables toutes en boiseries et baies vitrées, et personnel féminin fort sympathique.































Ma chambre ( N°3 ) n’est pas en reste avec une belle porte-fenêtre ancienne, je regrette juste l’absence d’une vraie fenêtre qui rend la pièce un peu sombre. C’est d’autant plus dommage pour la vue sur la mer, pas évidente depuis les petits carreaux de la porte, mais c’est la rançon d’un bâtiment multiséculaire. Beau mobilier ancien et poutres au plafond, vaste salle de bain, ça me change du modeste Air B&B de la veille, mais c’est justement ça que j’aime avec les vacances itinérantes, le changement de style des logements au gré du road-book, tout comme le changement d’aspect des régions visitées :-)









Et en plus, le prix est contenu pour une telle qualité et le cadre dans la verdure, dominant la mer : 39,95€ la nuit sans le petit-déjeuner mais avec un verre de bienvenue ;-)
Parce que trouver de beaux hôtels, c’est facile, mais le challenge est qu’en plus ils soient à un prix raisonnable, et là, c’est le travail de recherche en amont qui paie ( merci booking.com ! ). C’est d’autant plus nécessaire à Ténérife, île touristique s’il en est : si j’avais décidé de partir sans avoir réservé, j’aurais trouvé sans problème à me loger, mais à quel prix, et en plus peut-être même pas forcément à mon goût ! Sans compter la perte de temps sur place pour rechercher puis trouver le logement.
Je n’ai que 6 semaines de congés par an, je veux en profiter au maximum, sans perte de temps sur place. Je pourrai m’accorder cela quand je serai en retraite, hélas, j’en suis encore loin !
Bon, en fait, c’est aussi une question de lieu ! Ça m’arrive souvent de partir dans les « pays de l’Est » sans réserver d’avance, car je sais que non seulement je trouverai facilement ( l’offre est vaste ) mais en plus, ça ne sera jamais hors de portée de ma petite bourse ! Et ça, c’est essentiel ! Je ne peux partir plusieurs fois par an qu’à condition de faire attention à mes dépenses…
Fin de la parenthèse « justification de mes réservations à Ténérife » ;-D
Finalement, le lieu est tellement charmant que j’ai envie d’en profiter, et je décide d’aller me baigner à la piscine.
Il y a un groupe de 4-5 femmes qui discutent sur des transats au bord de la piscine, mais personne dedans.
Je comprends vite pourquoi : elle n’est pas chauffée, et donc bien froide car dehors, il doit faire dans les 10/12° : il n’y a pas qu’en Europe « du Nord » que la vague de froid sévit !
Mais je suis une « courageuse » : si j’ai nagé dans l’Atlantique au pied des falaises de Slieve League en Irlande et avec des otaries sauvages dans le Pacifique près de Lima, dans une eau à 12°, je ne vais pas me laisser impressionner par une piscine couverte aux Canaries, tout de même !
J’y rentre donc en grinçant un peu des dents, mais comme toujours, une fois dedans, ça va mieux, et je fais quelques longueurs… bon, je n’y reste pas une heure, non plus !! ;-)





Une fois douchée, je me dis que finalement, j’ai encore largement le temps d’aller visiter La Orotava, à 25 mn de là, chouette !
Même topo qu’à La Laguna, je me gare dans un parking bien central repéré sur mon GPS.
Et je commence ma visite du très joli centre ancien, encore une claque aux gens plein d'a priori qui pensent que Ténérife n’est qu’une île bétonnée pour le tourisme de masse ! Il y a juste quelques zones circonscrites sur la côte, principalement dans le sud et le sud-ouest… le reste est splendide, comme vous avez déjà pu un peu le constater avec mes précédentes photos, non ?
Et ça continue avec la Orotava, que je surnommerai la ville aux balcons…




















































































Pour vous donner une idée du relief de l'île de Ténérife :





























Special Attention ;-)

























































Visite d’un petit jardin public-botanique ( la Hijuela del Botànico ) :




























































Et du grand Jardin Victoria avec ses terrasses dominant la ville et la mer :















Je me balade ensuite un peu dans la ville :

































































1h45 de balade plus tard, je récupère ma voiture pour retourner vers mes pénates,




mais en passant par un restaurant assez « folklorique » : Meson el Monasterio, qui figure un monastère et comprend en fait plusieurs restaurants thématiques ( poissons, grillades, planchas, fondues… ), sur différents niveaux, dans plein de salles variées, pas forcément facile à comprendre d’ailleurs !


































Après avoir un peu erré, je finis par m’installer dans une salle pour commander une fondue au bœuf ! Comme j’ai pas mal mangé typique jusqu’à présent, je peux m’accorder ce plat pas franchement du coin ;-) Avec une salade mixte à la place des frites, c’était parfait !






Il fait nuit quand j’en sors et je rentre dans mon home, sweet home canarien.

2 commentaires:

  1. Belles photos et belles promenades à Ténérife!
    Nous nous y rendons dans 10j avec grande hâte! Donc prise maximum d'informations pour profiter de notre périple de 6j

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'espère que mon blog vous aura un peu aidés à choisir ce que vous irez voir à Ténérife...

      Supprimer