samedi 27 mars 2021

La Zouzoute à moto en Equateur, 15 septembre, de Papallacta à Tena avec des motards Equatoriens :-)

Le Road-book : ?

En fait, je n'en suis pas sûre, car pour cette journée, j'ai suivi mon ami Ignacio Castro "les yeux fermés" :-)

Mais ça devait être à peu près ca :

https://www.google.fr/maps/dir/Papallacta,+%C3%89quateur/Complejo+Tur%C3%ADstico+Cavernas+Jumandy,+Archidona,+%C3%89quateur/Tena,+%C3%89quateur/@-0.6809018,-78.2652755,10z/data=!3m1!4b1!4m20!4m19!1m5!1m1!1s0x91d5c498fe86b327:0xa7e337d39e6790d0!2m2!1d-78.1407651!2d-0.3772034!1m5!1m1!1s0x91d6a2440f063545:0x692392257bc599f5!2m2!1d-77.7919743!2d-0.8753613!1m5!1m1!1s0x91d6a44047cf041d:0xff1b504985f2d31b!2m2!1d-77.8136035!2d-0.9962972!3e0

Aujourd'hui, je devrais avoir de la compagnie motarde pour une partie de mon trajet :-) Avant mon départ pour l'Equateur, j'ai discuté avec quelques motards Equatoriens sur Facebook et ce matin, Ignacio Castro et un ami de son groupe de motards ont proposé de m'accompagner un bout de chemin en direction de mon étape du soir :-) 
La solidarité motarde est internationale :-)

Quand on a échangé sur facebook hier soir j'ai prévenu Ignacio que je roulais tranquillement en mode tourisme et donc il a enroulé juste comme il faut les 37.482 virages de notre trajet ;-), ni trop ni trop peu c'était absolument parfait pour moi au niveau rythme :-)

Par contre ce qui m'a frustrée c'est qu'on a fait très peu de pauses photos ;-(

Donc la route était très jolie mais je n'en aurai pas de souvenirs photographiques! ;-) 
J'avais apporté une paire de gants achetés en Andorre il y a des années et que je n'ai quasiment jamais mis et qui désormais sont hors-la-loi en France car non homologués avec l'étiquette moto, dans le but de les offrir et quand j'en ai parlé à Ignacio il a accepté avec plaisir et sans façon, en me montrant ses propres gants qui commençaient à trouer au bout des doigts, ça tombait bien!
Par contre à part ça il avait un super équipement : blouson (siglé Pulsar!!) pantalon de moto, bref un vrai motard sérieux! Par contre son ami Diego lui n'avait pas vraiment de vêtements de moto et je ne parle pas de Marie qui, quand on a commencé à avoir chaud en descendant vers l'Amazonie, a enlevé son blouson et l'a installé à l'arrière de la moto, en roulant bras nus! ;-) Autres lieux, autres moeurs! ;-) 
La moto d'Ignacio est une Baja, modèle Pulsar. 

J'ai donc passé une excellente journée avec mes amis motards Maria, Diego et Ignacio Castro, qui sont venus de Quito ( plus d'une heure de route!!) me chercher à mon hôtel à Papallacta et m'ont accompagnée sur toute la route jusqu'à mon hôtel à Tena! Super sympas, une journée chaleureuse en bonne compagnie!

Ils sont très sympathiques et on a tous fait beaucoup d'efforts pour essayer de se comprendre les uns les autres, beaucoup à l'aide de Google Traduction et le jeune Diego parlait quelques mots d'anglais et moi je comprenais un peu ce qu'ils disaient.

Et en fait on a quand même finalement pas mal discuté!
Ignacio est assez expansif et discute facilement avec les gens qu'il croise, il en a abordé plusieurs pour qu'ils nous prennent en photo tous ensemble et il racontait à tous l'aventure d'Isabelle la Française qui parcoure l'Équateur toute seule à moto, et qu'on s'est connus grâce à "face", a priori le petit nom de Facebook ici :-)

La route de Papallacta à Tena est très jolie, en pleine montagne, avec une grosse rivière bouillonnante, des cascades... Pas de photos pour cause de roulage ;-), mais vous pouvez me croire sur parole, c'est très joli et assez fou ce basculement d'une région montagneuse froide vers une verdure équatoriale! Je pense qu'on a dû passer de 8 à 26 en qq dizaines de km et environ 2600m de moins en altitude...

En cours de route, on a fait une pause au complexe touristique des cavernes Jumandy. 

La journée s'est terminée par des boissons fraîches à mon hôtel car ça y est, on est aux portes de l'Amazonie et il fait 24 degrés! Ça change du grand froid d'hier :-D
Et ces courageux sont repartis vers Quito, au minimum 2h/2h30 de route, vraiment sympa d'avoir fait tout ce trajet avec moi!
Et en plus à ma demande ils ont vérifié mon niveau d'huile et il n'a pas bougé! :-)

Vers 17h, je suis "descendue en ville" en me payant le luxe d'un taxi ( 2$! ) et j'ai mangé au Tortuga Café et ensuite balade dans la ville :-)

Mon joli logement coloré de ce soir, sur les hauteurs de Tena : Hôtel Tena Naui, chambre avec salle d'eau et wifi pour 16,60$ :-), situé sur les hauteurs de Tena.

Normalement je devais y rester deux nuits pour faire du rafting ou une excursion dans la jungle demain, mais comme l'employée, bien que sympathique, n'avait pas l'air de vouloir faire d'effort pour me trouver quelque chose car j'étais seule, j'ai décidé d'annuler la deuxième nuit et de m'avancer demain matin vers Puerto Misahualli où Yves, de Mono 500 m'a conseillé France Amazonia, un logement tenu par des Français qui font des excursions. 
On verra bien, je prendrai ce qu'il y a car j'ai un peu la flemme de chercher un prestataire par moi-même. Il m'a parlé de descendre une rivière en bouée je trouve ça hyper rigolo j'espère que ça pourra se faire!
Ça n'est qu'à une demi-heure d'ici donc j'ai téléphoné au gars (en français quel bonheur, car la journée a été difficile avec mes motards qui ne parlaient qu'espagnol!) et on a convenu que j'arriverai vers 8h/8h30 demain matin, je déposerai mes bagages et on partira en excursion vers 9h!
Et bien sûr je passerai la nuit chez eux. 


Ignacio, à gauche :-)

 









































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire