mercredi 24 mars 2021

La Zouzoute à moto en Equateur, 11 septembre, de La Mana à Chugchilan.

 Le RB : 
https://www.google.fr/maps/dir/La+Man%C3%A1,+%C3%89quateur/Chugchil%C3%A1n,+%C3%89quateur/@-0.8948568,-79.1351139,12z/data=!3m1!4b1!4m14!4m13!1m5!1m1!1s0x91d4b714a6c6769d:0x7feeda2ee3930415!2m2!1d-79.2316042!2d-0.9411949!1m5!1m1!1s0x91d4eeba1d0d85a3:0xa166da61cd5e7277!2m2!1d-78.9204984!2d-0.7994696!3e0
Pas longtemps après le départ, pause forcée plus tôt que prévu car il y a un brouillard tellement dense qu'il mouille bien, donc j'ai enlevé le câble du gps et je l'utilise en autonomie pour que l'eau ne rentre pas dedans!
J'en profite pour faire ma pause petit-déjeuner dans un restaurant de bord de route qui ne paie pas de mine mais dont la patronne est très sympathique et où il y a du wifi :-)

Après une petite heure de brouillard bien mouillant qui ne me rassurait pas concernant la journée à venir, en prenant de l'altitude le ciel s'est très vite dégagé et j'ai eu beau temps tout le reste de la journée :-)
Je suis montée de 320 mètres à 4000 mètres d'altitude et ce soir je dors à 3200 m!
J'ai la grande chance de ne pas souffrir du "soroche", le mal d'altitude :-)
 La route qui serpentait au milieu des montagnes était splendide, très bon revêtement, route large, des virages à n'en plus finir (très largement signalés par des chevrons), mais quasiment aucune épingle (les rares étaient faciles à prendre), rien à voir avec les cols alpins! Et pourtant je suis arrivée à 4000 m!
Il n'y avait même pas de panneau au col, j'étais triste, mais mon GPS fait foi j'étais à 4015 m!!
Pause barquette de mûres achetées à une petite vendeuse sur la route. 
En voulant prendre des moutons et un âne en photo j'ai vu arriver un couple de montagnards des Andes, tous sourires.
Ça m'a rappelé que j'avais des tas de jouets et autres crayons de couleur à distribuer et je leur ai demandé s'ils avaient des niños. La dame a acquiescé, donc je lui ai timidement demandé si je pouvais lui donner quelques jouets pour eux et elle a accepté avec grand plaisir.
Après m'avoir serré la main chaleureusement, elle m'a proposé de venir voir sa maison, et m'a fait signe que je pouvais prendre des photos. Comme je le soupçonnais c'était très modeste et je suis bien contente de leur avoir fait plaisir avec mes petits cadeaux!
Et tant pis pour ceux qui veulent décider pour eux que c'est "mal", moi à chaque fois que je
propose je vois que c'est très chaleureusement accepté donc je ne vois pas où est le mal. Je ne donne jamais d'argent, que des petits objets pour les enfants.
J'en ai d'ailleurs redonné quelques-uns plus tard à une maman avec deux enfants qui se trouvait à côté d'un magnifique massif de fleurs où j'ai admiré un colibri que je n'ai évidemment pas pu prendre en photo tellement il n'arrête pas de bouger :-) 
J'ai quand même réussi à prendre en photo le chat, qui pourtant était remuant lui aussi ;-)

Et j'arrive à la superbe lagune de Quilotoa! ( lac de cratère )
Magnifique, mais une des pires épreuves physiques de ma vie! ;-)
Une descente infernale vers la lagune sur un chemin très long ( j'ai dû mettre une heure pour descendre!!), très pentu, mais surtout ce qui était horrible, par rapport à d'autres randonnées que j'ai faites , c'est que c'était sablonneux!!! et je glissais à chaque pas, manquant de me tordre les chevilles à chaque fois, et mes genoux criant au secours :-(
Heureusement que je savais qu'en bas, il y avait des chevaux et des mules pour remonter les fainéants dans mon genre!
Ça fait marcher (très largement!) l'économie du coin, tant mieux, ils ont trouvé une bonne source de revenus...
Je tiens à préciser qu'ils ne maltraitent pas du tout leurs animaux, au contraire ils les laissent régulièrement faire des pauses et ne les conduisent qu'à la voix, sans jamais les frapper  
Sinon j'aurais râlé!!
Mais c'était assez dur pour le cheval, on sentait qu'il donnait des sacrés coups de reins quand il y avait des marches un peu hautes, mais j'ai beaucoup apprécié mon conducteur qui ne le brusquait pas du tout et le laissait aller à son rythme en le relançant juste un peu quand il s'arrêtait trop longtemps, d'un claquement de langue.
 Je sentais que ma monture était bien robuste!
Mais en fait je pense que pour eux c'est beaucoup plus difficile dans la descente car ça glisse!  
Heureusement pour eux il n'y a pas trop de gens qui décident de faire la descente à cheval, la plupart descendent à pied.
Donc la descente sans avoir un cavalier sur le dos était quand même plus facile... 
Encore quelques beaux paysages après la lagune de Quilotoa en direction de Chugchilan où je me suis installée dans mon hostal El Vaquero. 
Encore un bon plan car j'avais demandé à loger dans un dortoir (nettement moins cher!) que j'ai effectivement eu... mais pour moi toute seule, pour la modique somme de 19$...en demi-pension! :-)
 


 





































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire