mardi 27 mars 2012

Samedi 24 mars : Palm Springs, Pionneertown, Joshua Tree National Park

Le matin, le PDJ était presque aussi minimaliste que la veille ( tjs des assiettes et couverts en carton ! Mais où sont les beaux buffets américains de Las Vegas et de New-York?! ;-) ) mais il y avait quand même des œufs brouillés, des pommes de terre sautées et des saucisses ( pas de bacon ) en plus... Ca progresse ;-)
On reprend le bus et après un arrêt-pipi à Hadley où on profite d'un grand magasin de fruits séchés en tous genres pour faire des courses,

 http://www.hadleyfruitorchards.com/home.aspx




 et après avoir traversé d'immenses champs d'éoliennes,













on arrive à Palm Springs, villégiature créée dans le désert pour les ( riches ) habitants de L.A. qui voulaient une bonne météo et un peu de calme.
Euh...c'est une ville qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable !









Par contre, nous y mangeons au Rock Garden Bar & Grill et c'est le meilleur repas que j'aie fais en Californie pour le moment : excellent steak saignant, et décor design très sympa, une bonne adresse : 777 S. Palm Canyon.

 http://www.rockgardenpalmsprings.com/gallery?album=1&gallery=1

 En plus, les serveurs sont mignons et tout sourire, ce qui ne gâche rien ;-D









Après avoir croisé quelques véhicules sur la route, dont certains originaux :







 
nous nous arrêtons pour la visite de Pioneertown, un village de western créé pour loger les acteurs de ce genre de films ( en plus de servir de décor de film! ). On s'y croirait ! 

 http://www.pioneertown.org/

https://www.google.fr/search?q=pioneer+town&hl=fr&client=firefox-a&hs=SNw&sa=X&pwst=1&rls=com.ubuntu:fr:unofficial&prmd=imvns&tbm=isch&tbo=u&source=univ&ei=df5xT96YDYHZ0QWL_fXmDw&ved=0CEoQsAQ&biw=1919&bih=882

http://en.wikipedia.org/wiki/Pioneertown,_California

















Je rencontre un motard américain avec son side Oural flambant neuf ( 6 mois ) et son chien, et nous discutons tous les trois ;-)







Il y a déjà des Joshua trees sur le site et je prends en photo l'un d'eux en fleurs :o)


Nous arrivons enfin au Joshua Tree National Park, que j'appellerai désormais JTNP si je dois en reparler ;-)
J'aime beaucoup ! Pour expliquer avec mes mots à moi, un Joshua Tree, je trouve que ça ressemble à un yucca avec un grand tronc ( de la taille d'un arbre ), qui peut être tordu et avec des branches !
Bon, les photos seront plus parlantes ;-)

https://www.google.fr/search?q=pictures+joshua+trees&hl=fr&client=firefox-a&hs=ORw&rls=com.ubuntu:fr:unofficial&prmd=imvns&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=af9xT8-nHojM0QWo7uneDw&ved=0CDEQsAQ&biw=1919&bih=882

Et les miennes :








Nous nous arrêtons à Hidden Valley qui est un emplacement très prisé par les amateurs d'escalade dont certains dormiront même la nuit en haut des rochers !













Nous passons ensuite par Skull Rock, rocher en forme de crâne






puis nous arrivons aux « jardins de chollas », la cholla étant une cactée dangereuse qui a la particularité de se détacher par morceau de la plante principale parce qu'il est attirée par l'humidité ( euh, il faudrait vérifier sur internet cette version que j'ai cru comprendre de la bouche de la guide et qui, maintenant que je l'écris, me paraît un peu bizarre ! )
Quoiqu'il en soit, Catarina nous met en garde contre cette « saleté » qui pique très fort et s'incruste partout grâce à de micro-harpons le long de ses épines. Elle nous raconte une histoire sanglante arrivée à deux touristes qu'elle accompagnait, dont elle a dû enlever les épines du corps avec une tenaille car impossible à enlever avec une simple pince à épiler !
On fera donc bien gaffe, pendant notre petit « trail » au milieu de cette « forêt » ( bien balisée tout de même ! ) à ne pas se frotter de trop près à ces chollas ( prononcer choyass, à l'espagole ) !
Le pire, c'est que de loin, c'est très beau et ça a l'air duveteux, il ne faut pas s'y fier !
Je suis enchantée, à la fin du parcours, de voir et d'arriver à photographier des écureuils-antilopes qui ressemblent à des écureuils de Corée mais courent très différemment.








Ben, notre super chauffeur :o)


Plein de morceaux de chollas détachés de leur plantes



Le "tueur" ;-))



Tronc de cholla sec



La troisième principale plante du YTNP qu'on croise est un ocotillo, grande plante à fines tiges vertes surmontées d'un plumeau rouge quand elle est en fleur ( ce qui, chance, était le cas quand nous y étions! ).







Il est désormais temps de rentrer sur L.A. Mais nous sommes à 2h30 environ de route et nous arrivons tard sur le site d'Universal Studios ( qui est fermé à cette heure-là ) pour manger dans un des watt mille restos de cette grande allée pleine de néons ( Disney Village de Marne-la-Vallée puissance 10 pour ceux qui connaissent ),

























un resto italien du nom de « Buca di Beppo »
C'est très folklorique, on passe devant les cuisines, décor hyper chargé, des centaines ( un millier ?? ) de places dans plein de pièces de tailles diverses pleines de photos et de fresques aux murs, et des tablées qui font le concours de ceux qui parleront ( crieront ) le plus fort !!! Même les serveurs sont très animés !
C'est spécial mais encore une fois, comme ça m'est arrivé pas mal de fois aux « States », si on arrive à rentrer dans le jeu de ce style très américain sans chercher à « «raisonner» ni comparer à la vieille Europe, c'est marrant, et on se laisse aller dans le tourbillon, pour une heure ou deux ! Bon, on n'y arrive pas forcément à chaque fois ;-)








Je suis donc quand même bien soulagée quand on arrive, vers 23h, à l'Airtel Plaza Hotel de Los Angeles ! Très belle grande chambre que je partage cette fois-ci avec Nathalie.





Pas mal, le hall d'entrée de l'hôtel!



Et ils ont de l'humour ;-)


Et voilà, fin du CR du samedi, et je suis trop crevée pour entamer celui du dernier jour de ce séjour !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire