lundi 17 novembre 2014

La Zouzoute en Chine, 22 octobre, Guilin : colline de Fubo, grotte de la Flûte du Roseau



Nous partons de l’hôtel avant l’aube pour aller à l’aéroport de Xi’an


















prendre un vol pour Guilin ( compagnie Hainan Airlines noté sur la carte d’embarquement, mais Capital Airlines sur la carlingue ? )




Dans la queue de l’enregistrement, je bave sur des gyropodes de la police, que je ne peux hélas approcher.

































Durant le vol, je m’occupe en feuilletant le magazine de la compagnie.



 
En atterrissant, il fait gris clair, et on aperçoit au loin les fameux pains de sucre de cette région, que je me réjouis de visiter, d’autant plus que je ne la connais pas du tout, contrairement au reste du circuit :-)
A la sortie, nous sommes accueillis par le guide local, Edmond ( qui a choisi ce prénom français parce qu’il sort de l’ordinaire et qu’il risque moins d’y avoir de doublon avec les touristes qu’il promène ;-) ), un homme particulièrement cultivé et qui parle parfaitement français.
Dès le départ du car vers Guilin ( à une trentaine de km ), je me régale de ces paysages si particuliers de « pains de sucre » plantés dans le paysage :-)
















Nous attaquons la visite par l’ascension de la colline de Fubo, située au bord de la rivière Li :




Et quand je dis ascension, je pèse mes mots : il y a 325 marches pour atteindre le sommet ( ça me rappelle les monastères des Météores, en Grèce ! ) :-(
Etant consciente de ma pauvre forme physique, je décide de zapper la petite grotte en bas de la colline ( d’après certains de mes collègues, je n’ai rien loupé ! ) pour commencer doucement l’ascension à mon rythme. Finalement, après quelques pauses, je vaincs la colline et je ne regrette pas l’effort. Malgré la météo brumeuse dans le lointain, on a une belle vue sur la ville et les pains de sucre, j’aime beaucoup :-)




















Une vidéo : attention, baissez le son, on entend le vent très fort!

https://www.youtube.com/watch?v=53qpGxLgbWY&index=9&list=PLHXEBDvNpOEWehBhXDi-ogEhYf_hErpTs

Nous partons ensuite vers le centre-ville pour déjeuner au Left Bank Café dans la rue principale.













A mon grand désespoir, je vois sur ce lien qu’ils servent des tas de choses que j’aurais préférées à notre éternel ballet de plats en sauce et de riz blanc sur plateau tournant :-/


J’ai assez souvent croisé des motos avec ces vide-poches faits maison : des bidons en plastique partiellement coupés et insérés dans de larges pare-cylindres.




Nous partons visiter la célèbre grotte de la Flûte de Roseau :


























































Elle n’est pas très étendue ( ça m’arrange ! ) mais concentre beaucoup de grandes concrétions et au bout, il y a un lac avec une projection.
La colorisation assez « violente », à la chinoise, a dérangé beaucoup de gens du groupe, mais j’avoue que moi, ça ne me gêne pas : je trouve que ça change un peu de nos grottes à l’éclairage neutre, et j’aime bien le changement ;-)
Comme ça fait quand même assez « Disney », en arrivant, une partie du groupe s’est spontanément mis à chanter en choeur « It’s a small word » :-D J’avoue à ma grande honte que j’y ai pris part !

Je me suis bien sûr laissée aller niveau photos !









































Les concrétions se reflétant dans le lac forment un paysage de montagnes assez féerique…


Retour à l’extérieur, où la brume tend à disparaître. Nous longeons un lac à pied pour rejoindre le car.


































Visite d’une fabrique de thé. Un peu sur le principe du domaine viticole que j’avais visité près de Xi’an, il y a là quelques plantations de théiers « alibis » mais la majeure partie de la récolte se fait dans une autre région. Un gars nous explique les différents stades de récolte des feuilles, qui déterminent la qualité du thé, les simples bourgeons étant bien sûr le nec plus ultra et les plus grandes feuilles le tout-venant, qui sert pour faire les sachets de thé…qu’on utilise en Europe ;-)






Il nous montre aussi la torréfaction, et le roulage ( pas sous les aisselles mais presque ;-D ),


lavoieduthe.blogspot.com/2011/09/torrefaction-des-wulong.html


puis nous rentrons pour déguster quatre thés différents, certains fermentés, d’autres non.
Deux choses surprennent la non-initiée que je suis : je trouve qu’ils ont très peu de goût ;-/ et l’infusion est hyper rapide de 2-3 secondes à 30 secondes maxi !!

Mais la « cérémonie » est jolie à voir :-)
















Avec une petite surprise à la fin ;-D

https://www.youtube.com/watch?v=ocZc7kFCwTo&feature=youtu.be

Nous partons ensuite nous installer dans notre bel hôtel: 




encore une grande chambre et une belle douche pluie/douchette comme je les aime. Et comme il fait chaud à Guilin ( il a fait jusqu’à 27° aujourd’hui ), une douche est bien agréable ! Je profite du wifi pour envoyer quelques photos par mail puis nous descendons manger au restaurant de l’hôtel.
C‘est l’anniversaire de Christiane, une des participantes, donc Isabelle notre guide fête ça dignement avec gâteau et bougies :-)



Nous ressortons ensuite avec Edmond,







qui avait proposé au groupe d’aller se faire masser les pieds, et nous avons été nombreux à signer pour. Mais d’abord, nous passons par le bien nommé Lijiang Waterfall Hotel

www.waterfallguilin.com/
pour assister à la descente d’une des plus grandes cascades artificielles d'hôtel du monde ( Edmond nous dit qu'elle est au Guinness Book ), que l’hôtel met en scène tous les soirs pendant quelques minutes. 
Oui, bon, vous allez peut-être penser que je suis difficile, mais je n’ai pas trouvé particulièrement fascinant le fait de faire couler des milliers hectolitres d’eau le long d’une façade d’hôtel !!

























Après un passage par un grand parc avec deux belles pagodes ( bien sympa de nuit )





































et la rue animée où nous avions déjeuné ce midi, mais version "by night",






















nous arrivons à notre séance d’une heure de massage des pieds ( et un peu du reste du corps en fin de séance ).
Installés en belle brochette dans une salle qui sentait un peu « des pieds » ( pas illogique ;-D ), nous avons passé un bon moment à rigoler avec nos masseuses/masseurs, entre autre parce que certain(s) d’entre nous étaient particulièrement chatouilleux. J'en ai profité pour donner quelques échantillons de parfum aux masseuses, qui étaient enchantées :-)






















A la sortie, une grande majorité continue à se balader dans Guilin by night et je décide de rentrer à l'hôtel en moto-taxi, pour le fun, car il n'est pas très loin :-)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire