lundi 17 octobre 2016

Crète, 8 octobre, monastère de Vrondissi.

Petit-déjeuner buffet en terrasse en compagnie des chats.










Ma chambre à Arolithos.


Route vers le sud du pays :






















Pause café au Delina Mountain Resort au bel environnement.





 Après moult cogitations et avis divers, j'ai décidé de prendre une piste pour traverser les montagnes au plus court car Viamichelin la considère comme jolie, contrairement à la grand-route que je devrais prendre si je voulais éviter la piste pour rejoindre Zaros.
Aglups.
C'était pas de tout repos, j'étais souvent en première et je suis descendue quatre ou cinq fois de la voiture pour dégager des pierres devant moi qui risquaient de toucher sous la voiture! Les 10 km de piste m'ont pris environ une heure (!), pendant laquelle je n'ai pas vu âme qui vive, si on considère que les cri-cris et les moutons jaunes n'ont pas d'âme ;-)
Bref, je ne recommande pas cette piste ! 






































Si je devais retourner à Zaros depuis Tilissos, je prendrais la grand-route!
Ouf, je récupère enfin une route goudronnée un peu avant Gergeri.






























Francis, depuis la France, a gentiment cherché pour moi sur Internet un resto bien recommandé sur Tripadvisor à Zaros, et il a trouvé le Vegera,























et je l'en remercie chaleureusement : non seulement c'était bon, varié, copieux ( quasiment tout fait maison, avec produits cultivés sur place ) et pas cher,


Tout ça pour 12€ avec 1/4 de vin!
mais en plus j'ai fait une belle rencontre en la personne de la patronne, Vivi, avec qui j'ai bien discuté de voyages : elle voyage aussi souvent seule, comme moi!
Mais la pauvre m'a appris qu'il y avait de fortes grèves des contrôleurs aériens grecs ( donc notamment à Héraklion ) les 9 et 10 et les 12 et 13 octobre. Elle devait prendre un vol pour Vienne pour aller voir une représentation de la Tosca, dont elle est folle, et venait d'apprendre d'Easyjet que son vol avait été annulé :-(
Elle a réussi à le reporter à une date ultérieure, mais ne pourra hélas pas assister à son opéra préféré de Puccini :-(
Son mari aussi va avoir des problèmes car il est à Genève pour faire les vendanges chez un ami et doit rentrer sur Héraklion pendant les jours de grève et elle n'avait pas encore réussi à le joindre pour le prévenir du problème :-(
J'ai de la chance que mon vol soit le 14! Mais il risque d'y avoir pas mal de monde à l'aéroport ce jour-là, avec tous les reports de vols que ça aura engendré!
Finalement, par la suite, Christian m'apprendra que les grévistes ont eu rapidement gain de cause et qu'ils n'ont finalement fait grève qu'un jour, mais ça a quand même fichu un beau souk dans le planning des avions déjà annulés :-/

Aller-retour ensuite vers l'agréable petit lac de Zaros, tout proche.

























 Arrêt suivant au monastère de Vrondissi.
Pour la petite histoire, je suis rentrée par une porte latérale, et j'ai fait des photos dans l'église, mais quand je suis ressortie par la porte principale j'ai vu l'affiche qui disait qu'il était interdit de faire des photos à l'intérieur! Je n'ai quand même pas poussé le vice jusqu'à effacer mes photos, je ne savais pas que c'était interdit quand je les ai prises ;-) 

































Puis je continue ma route dans de beaux paysages de montagnes


















 jusqu'à Fourfouras où j'ai réservé une chambre dans une taverne ( Windy Place ).



Bôf! Le moins sympa de mes logements ( et depuis longtemps, pas seulement en Crète! ).
Personne à la taverne à mon arrivée, puis une jeune fille arrive enfin et me dit que les chambres ne sont pas là, mais dans le village. On reprend la voiture.
La chambre est à peu près correcte pour le prix ( 30€ ), mais pas de clim et douche riquiqui pour mon gabarit ;-)



 mais la nana tente de me faire croire que le prix est sans le pdj, qui lui coûte 10€!! Alors là, ça fait très cher! Je vérifie et lui montre sur ma résa ( merci les précisions claires et nettes de booking.com! )  qu'il est bien noté que le pdj était compris dans les 30€! Elle s'excuse et je lui dis donc je je prendrai mon pdj à 8h demain matin.
Petite balade dans le micro village qui n'a, à mon avis, pas le moindre intérêt touristique.

















En fait, je me suis posée là pour couper une trop grande étape à mon goût ( le lendemain, je vais à Rethymnon ).
La nuit, je me ferai dévorer par des moustiques, voire des puces? :-///

Allez, pour le fun, le mail écrit très tôt le lendemain matin, pour m'occuper :

Quelle misère!
Couchée à 23h sans avoir sommeil, j'ai dû m'endormir vers minuit, pour me réveiller à 4h, il y a une heure, donc sans pouvoir me rendormir :-(
J'avais qq piqûres de moustiques (j'espère! Plutôt que de puces:-S) qui me démangeaient mais mon réveil et mon insomnie viennent clairement du fort café "grec" (turc, mais il ne faut pas prononcer ce mot ici!) que j'ai bu après mon repas d'hier PM (vers 16h) :-(
Il faut que je me rappelle de ne surtout pas en boire après midi, vu sa force :-/
Bref, 4h de sommeil, c'est la misère, je vais sans doute me coucher tôt ce soir!
Et puis comme j'ai dit 8h pour le pdj, je ne peux pas y aller avant, donc je dois patienter encore trois heures!
En arrivant dans la chambre j'ai bien remarqué une moustiquaire au-dessus du lit, mais je pensais que c'était juste décoratif!
Maintenant que je suis bouffée pas les moustiques, je comprends que c'était en fait un élément utile ;-)
Si j'avais su, je l'aurais installée dès mon coucher! Mais bon, il faut positiver : ça aurait tendance à prouver que ce sont bien des piqûres de moustiques et non de puces...
Pourtant, je m'en ai pas entendu un seul voler (ce qui alerte, en général!)...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire