mercredi 10 août 2016

Irlande 17 juin d'Achill Sound à Strandhill ( Sligo ), bains d'algues :-)




Après un copieux breakfast, on part, sous la grisaille ( mais pas de pluie ), pour une étape de liaison en direction du comté de Sligo.




























Pause thé à l'hôtel Twin Trees de Ballina ( Mayo ).


























Rencontre originale ;-)























Pour changer de la Nationale 17 que le trajet direct nous ferait prendre normalement, nous préférons bifurquer avant vers Cloonacool pour prendre une route parallèle.




















Chutes d'eau ( toujours cette eau brune fortement tourbée si typique :-) ) à Ballisodare, situées à côté d'un club de pêche.









Nous apercevons au loin le fameux Benbulben, montagne tabulaire emblématique de Sligo, hélas encore sous un ciel bien gris.



Arrivée à Strandhill où, après un petit tour sur le front de mer,










nous nous installons au tout proche Surf & Stay Strandhill Lodge, un logement qui fait à la fois B&B et auberge de jeunesse ( deux bâtiments séparés ).




Nous avons pris la version B&B, avec une twin en-suite à 65€ avec pdj continental. On a même droit à une vue sur mer qui n'était pas annoncée :-)

























C'est dans cette petite ville balnéaire ( et réputée pour le surf ) que nous avons réservé des bains d'algues ( celui que j'ai fait à Leenane n'était pas réservé d'avance ) aux Voya Seaweed Baths.



Comme nous sommes un peu en avance ( 17h, pour une résa à 18h15 ), nous allons demander s'il y a moyen de le faire un peu plus tôt, oui, pas de problème, on nous demande juste d'attendre une 20aine de mn dans l'agréable salle d'attente ( avec thés à dispo ) le temps que les baignoires soient préparées.

























J'en profite pour feuilleter un bouquin qui me plaît bien, sur divers producteurs ( huîtres, algues ( le Voya est cité, d'où la présence de ce bouquin ici! ), agneau, moules, fromage de chèvre ), le long de la WAW, et les recettes associées :-)



Nous avons réservé une salle privée avec deux baignoires et nos propres hammams, le luxe pour pas trop cher : la "deluxe double bathing room, two baths, two steam" ( !! ) est à 60€ les 50 mn.
















La grosse différence que j'ai trouvée avec mon précédent bain d'algues, c'est que l'eau avait une drôle de texture "gluante", grasse... Est-ce parce que la baignoire était remplie d'eau de mer et celle du Killary Fjord d'eau du robinet? Ou y avait-il un ajout de produit, du genre "huiles essentielles"? Je ne le saurai sans doute jamais!
Quoi qu'il en soit, les deux étaient bien agréables et délassant de mon point de vue. Bizarrement ( c'est généralement l'inverse! ) Francis s'est lassé plus rapidement que moi et a trouvé le temps un peu long!
Malgré tout, je me retrouve à l'attendre à la fin de la séance dans la salle d'attente, où je re-feuillette les "Recipes and stories from Ireland's Wild Atlantic Way" qui me plait tant que je demande à une employée si elle sait où je peux en acheter un exemplaire. Elle regarde l'étiquette du prix : c'est marqué dessus, ils l'ont acheté chez Liber, une librairie à Sligo. Je le note, au cas où!
En sortant, un rayon de soleil illumine la petite station balnéaire, vite, on sort les APN!! ;-)









On va ensuite faire un tour au Shell's Café, qui a aussi une partie boutique de produits variés bien sympathique ( je m'apercevrai plus tard qu'il est lui aussi cité dans le bouquin sur la WAW! )


 


















Achat d'impulsion, et bien que ça n'ait rien d'irlandais, je m'achète un paquet de fines tranches de lard italien bien gras, sous vide : ça pourra dépanner un jour de disette, qui sait? ;-))



Francis se prend un gâteau à emporter ( cake courgettes/noix de coco ), qu'il prévoit ( la peur de manquer!? ;-) ) de manger au pdj à l'Auberge de Jeunesse du surlendemain matin.
Pour le dîner, j'ai repéré lors de la préparation un resto-pub, qui se trouve être à quelques dizaines de mètres de notre logement, parfait!


















Nous traversons le pub fort animé ( The Strand Bar )






pour monter au restaurant à l'étage. En fait, il y a deux restos, un classique irlandais ( le "Tra Ban", qui veut dire "plage blanche" en gaélique, sous titré "steak & seafood" ) et un asiatique. C'est bien sûr vers l'irlandais que nous nous dirigeons, j'aurai bien l'occasion de manger chinois la prochaine fois que j'irai en Chine ;-D



















 Arghl, enfer et damnation, nous arrivons 5 mn trop tard pour pouvoir bénéficier du "early bird menu" ( encore un truc typiquement anglo-saxon : un menu bon marché est proposé pour les gens qui mangent tôt, avant le rush, par exemple entre 18h et 19h ).
Je me rabattrai donc sur la carte avec une assiette de fruits de mer ( St Jacques, crevettes, cake au crabe et moules ) et un "Sligo Sea and Shore" ( pour changer du terme "surf and turf", qui rime pourtant joliment ;-) ) consistant en une divine poitrine de porc cuite lentement pendant 8 heures ( une tuerie! ), servie avec une St Jacques ( oui, encore, je fais une cure ;-) ).




Pour patienter en attendant les plats, nous nous jetons sur un délicieux pain fait maison servi avec une saucière d'huile d'olive et de vinaigre balsamique de grande qualité ( j'aime très rarement l'huile d'olive ), puis d'un cappuccino de champignons servi dans des tasses à café, l'illusion est parfaite avec la mousse ;-)



Un très bon repas, et même le meilleur du séjour pour Francis, qui ne manquera sûrement pas d'y retourner s'il se retrouve un jour dans le coin! ;-)
Je le cite :

« Mon meilleur repas a été composé d’une bruschetta de champignons, accompagnée d’une salade de jeunes pousses d’épinards, de tomates-cerises et de radis, superbe ::o)
Et suivi d’un « vegetable pettisier » dont la recherche d’un équivalent français a bien occupé notre repas :;-) En fait, c’était un feuilleté garni de tranches de patates douces, de chèvre ( le fameux « five miles town goat cheese* :;-) , d’épinards et d’oignons rouges caramélisés. Et accompagné d’une purée (de pommes de terre) aromatisée de pesto au basilic : tout simplement sublime ::o))) »
*pour faire simple : du chèvre local (5 miles = 8 km)


En sortant, je rentre direct au logement alors que Francis va se promener un peu. Il m'envoie un sms pour me dire qu'il s'est pris une glace rhum-raisins au Mammy Johnston's Ice Cream Parlour, une belle boutique que j'ai été visiter un peu plus tôt, avant les bains d'algues.






Tentée, je lui "commande" une glace deux parfums ( fraise et mangue ), qui me décevront hélas beaucoup, je ne leur trouve guère de goût...
Je devrais continuer à ne pas prendre de "dessert", le sucre, c'est pas mon truc!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire