lundi 22 août 2016

Irlande 23 juin, de Buncrana à Greencastle, péninsule d'Inishowen.



On part du Tullyarvan Mill pour aller se prendre un breakfast dans un café repéré la veille tout près du restaurant, le Town House Café.



La météo nous permet même le luxe de le prendre sur le trottoir :-)
J'adore le pot de lait en forme de petite brique :-)



Finalement, bien qu'on ait le choix puisqu'on est dans un café, preuve qu'on ne s'en lasse pas, on prend encore des eggs and bacon ;-)
Je profite qu'il y a du wifi pour regarder mon webmail...tiens, un mail de l'hostel où on vient de dormir...?
Euh... "tête en l'air un jour, tête en l'air toujours" : on m'informe que j'ai oublié mon chapeau de pluie dans le dortoir, et qu'il est à dispo à la réception si je ne suis pas trop loin quand je lirai ce mail!
Bon, moindre mal puisqu'on n'est pas loin de l'AJ, et comme c'est même quasiment sur notre trajet à venir, Francis m'accompagne.
On récupère la WAW pour longer la côte de la péninsule d'Inishowen  ( Inis Eoghain en gaélique, qui est aussi, à cet endroit, la route touristique "Inishowen 100" ( 100 pour sa longueur de 100 miles ), qui existait avant la WAW ).


















On arrive à notre première étape, le fort Dunree, à Dunree Head, dont on ne visite que l'extérieur.



















































Continuation sur la belle péninsule






















puis on "attaque" l'adorable "Mamore Gap", un petit col charmant aux versants sud et nord très différents l'un de l'autre.
Le sud, avec sa route toute droite en direction du col, se pare de champs de moutons et de digitales très photogéniques tandis que le nord nous offre un beau panorama sur l'océan, un vrai régal pour les yeux!
Les nombreuses photos en témoignent :

































Au loin, le phare de Fanad Head!








C'est ensuite in extremis ( on doit faire demi-tour! ) que Francis repère, du coin de l’œil, un panneau pour la cascade de Glenevin. Il faut dire que le panneau signale surtout le B&B/tea-room attenant!




Ça tombe bien, ça fait longtemps qu'on n'a pas fait de pause thé ;-)
On commence à s'installer dans la véranda du tea-room, quand je vois que le soleil apparaît! Comme on n'en a pas eu énormément pour ces vacances ( exceptionnel, car lors de la plupart de mes vacances en Irlande, j'ai eu beaucoup de beau temps! ), je soupçonne que ça ne va pas durer et je signale à Francis que je fonce d'abord à la cascade ( il pensait avoir vu un panneau indiquant que c'était à 300 m, ça va, c'est dans mes capacités ;-) ), en laissant mes affaires de moto dans un coin.
Francis préfère ne pas se précipiter et commencer d'abord par sa pause thé.
Dès le début, j'adore le beau petit chemin, parfaitement aménagé le long d'un ruisseau typiquement irlandais : à la fois transparent et brun, à cause de la tourbe que son eau a traversée en amont :-)
Je marche, je passe de belles zones de pique-nique, je marche, je marche, le soleil tape et je me dis que j'ai fait plus que les 300m annoncés, mais maintenant que j'ai commencé, il faut bien continuer! Heureusement que le chemin est charmant, et qu'il y a des passages à l'ombre! Et j'arrive enfin à la cascade! Jolie, mais hélas dans l'ombre. Mais je ne regrette pas le long trajet ( au final, il y a un kilomètre! "si j'aurais su ( avant ), j'aurais pas v'nu", comme disait l'autre ;-) ) car la balade en pleine nature était vraiment sympa!






















































A la fin du parcours il y a une "tirelire" où on peut mettre des sous pour la réfection du chemin endommagé par un gros orage, ce que je fais volontiers!
( Francis le fera aussi plus tard )



















J'envoie un sms à Francis pour lui dire que c'est plus long que prévu mais que ça vaut le coup, de mon point de vue, donc quand j'arrive au tea-room, on se croise ;-) Il me signale au passage qu'il fait très chaud dans la véranda donc j'y récupère mes affaires pour migrer dans une salle à l'intérieur où, en plus d'un thé, je prends un "toasted sandwich" au thon.






















La véranda du tea-room























Francis est un peu "vert" : non seulement le ciel s'était couvert depuis mon passage ( donc les photos rendent moins bien ), mais en plus, il a même eu de la pluie en y allant : il aurait dû se fier à l'instinct de Speed Zouzoute ( et à Madame Bonnétoile ) et venir avec moi ;-)
Nous reprenons la route et passons par de jolis villages, paysages, et même mariage :-)













Si l'adage "mariage pluvieux, mariage heureux" est vrai, ces mariés seront heureux ;-)












En arrivant dans les environs de Malin Head, je perds Francis.




Il faut dire que le fléchage pour la Inishowen 100 et la WAW est ( pour une fois ) assez confus, avec plusieurs fois, pour la WAW, des panneaux "N" et "S" se croisant...




En arrivant à la tour de Malin Head, je retrouve des Français du Finistère ( qui ont une petite caravane, mais pas là : ils l'ont laissée dans un camping pas loin de là, sur la côte et rayonnent autour ) avec qui on avait discuté un peu avant dans la matinée, à fort Dunree. Ça m'est arrivé assez souvent lors de mes séjours en Irlande, de croiser plusieurs fois les mêmes personnes, des fois sur plusieurs jours! On discute et on s'éparpille pour faire des photos à chaque apparition du soleil :-)












On prend aussi un expresso et une délicieuse tarte à la rhubarbe au petit food-truck "Caffe Banba" installé sur le parking du haut, a priori il est connu et même cité dans je ne sais plus quel guide, me diront les français!
En fait, cette entreprise familiale possède deux "mobile expresso bars" dont un petit van à trois roues :-)
Celui-ci est le grand-frère, le "Jiffy Barista". Sympathique concept :-)


















Malgré mon long arrêt à Malin Head, Francis n'étant toujours pas là, je lui envoie un sms pour lui dire que comme il est relativement "tard" et que je suis un peu fatiguée, j'ai un peu la flemme de terminer le reste du tour de la péninsule ( la pluie menace à nouveau et de toute façon on a fait la plus belle partie! ), donc je règle mon GPS sur Greencastle, notre étape du soir. Il faut dire que c'est THE logement du séjour, un coup de cœur dans une belle maison d'architecte, et tenue par des proprios...motards :-) J'ai donc envie d'en profiter un peu et de ne pas y arriver juste pour dormir!
Le GPS me fait passer encore par d'adorables petites routes perdues, j'adore!




Hélas, fin du trajet un peu gâchée sur les 10 derniers kilomètres par des trombes d'eau, ce qui fait que j'arrive toute dégoulinante au B&B On The Rocks



  ( note de 9,9 sur Booking.com! Et seulement 75€ la très belle chambre avec lit en 160, donc bon rapport Q/P! ) : ça tombe bien que ce soit des motards, ils comprendront! Et en effet, le patron m'ouvre tout de suite la porte de son garage pour y rentrer la moto, et sa femme s'empresse de me préparer un bon thé avec de délicieux gâteaux, miam!



Le même support GPS que moi!



Je suis raide dingue de la superbe maison ( en plus, luxe, le lavabo de notre chambre a un...mitigeur ;-D )





















En face, l'Irlande du Nord!














Une chambre au rdc, avec super vue!

















et je discute agréablement moto et Irlande avec mes hôtes en attendant Francis. Ce sont aussi de grands voyageurs...
Quand ils me demandent si je sais déjà où on va manger, je suis catégorique : j'ai repéré depuis très longtemps sur Tripadvisor un restaurant de fruits de mer, le Kealy's Seafood Bar, et ça tombe bien : c'est celui qu'ils voulaient me conseiller, le meilleur du coin! Ils proposent même gentiment ( en plus de réserver par téléphone ), si on ne veut pas reprendre les motos sous la pluie ( le B&B est un peu excentré ), de nous y déposer gracieusement, sachant qu'un taxi pour le retour ne coûtera que 5/6€! Cool! Bien que Francis ne soit pas là, je me permets d'accepter leur proposition avec enthousiasme, je sais qu'il sera à 100% d'accord!
Francis finit par arriver ;-) et nous partons ( Madame nous emmène dans sa Dacia Duster ) au restau pour nous régaler.





Je prends une assiette de poissons et fruits de mer en entrée ( mon énième seafood platter des vacances ;-) ) et un délicieux steak bien grillé à l'extérieur, mais hélas un poil trop cuit à mon goût ( je l'avais pourtant demandé "rare" ( saignant ), comme toujours )
La seafood chowder de Francis est excellente et très copieuse par contre il ne gardera pas un souvenir impérissable de ses tagliatelles aux courgettes.




Coïncidence, je retrouve à une table pas loin... les Français rencontrés à Malin Head : c'est marrant parce qu'après les avoir quittés, j'avais regretté de ne pas leur avoir conseillé ce resto, puisque je savais qu'ils logeaient à quelques kilomètres seulement : et bien ils n'ont pas eu besoin de moi, ils l'ont trouvé seuls!
Ce sont a priori des newbies en Irlande car ils nous expliquent qu'ils n'ont pas compris pourquoi ils ne pouvaient pas bénéficier du menu pas cher qu'ils avaient vu affiché. On leur explique donc le principe des "early bird menus" en leur montrant que les horaires où ils sont disponibles sont bien précisés sur la carte... Ils le sauront pour les prochaines fois!
On demande au resto de nous appeler un taxi, qu'on attendra ( relativement longtemps, je trouve! ) en se baladant sur le port de pêche.



















Et au final, il nous demandera quand même 7€, plus que ce qu'annonçait le B&B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire