samedi 19 octobre 2013

Roumanie 12 septembre 2013, la Transfagarasan :-)



 

Après avoir bu un café soluble dans la salle à manger de notre pension graĉe à la bouilloire à disposition ( pdj pas compris ), et après un petit tour dans Rasinari,


Ancien tram à Rasinari

Ancien tram à Rasinari

nous nous sommes dirigés, sous un ciel gris mais sans pluie, vers Sibiu, que Francis n’avait pas encore vu, pour (re)visiter les trois places principales, mais d’abord en passant par les cases café puis « Simpa » qui s’imposait  ;-)



Café à Sibiu





Boulangerie à Sibiu


Boulangerie à Sibiu
On a même eu droit à quelques rayons de soleil :-)

Piata Mare, Sibiu

Piata Mare, Sibiu

Piata mica, Sibiu

Piata mica, Sibiu

Vue depuis la Piata mica, Sibiu


Après achat de cartes postales et une nouvelle pause en terrasse sur la Piata Mica, on est repartis de Sibiu pour attaquer la Transfagarasan, 

 http://voyage.michelin.fr/web/destination/Roumanie-Curtea_de_Arges/site-La_Transfagarasan

route de montagne en lacets réputée dans toute la Roumanie (le chauffeur de taxi de Timisoara nous en avait parlé avec des étoiles dans les yeux!)


Transfagarasan :-)
 

Ruche dans une roulotte mobile

Roumanie

Roumanie
Arrivés à la bifurcation pour cette route, nous avons vu que l’horizon était bien noir en direction des montagnes, donc par prudence on a préféré mettre nos vêtements de pluie avant de devoir le faire en catastrophe sous des trombes d’eau !


Roumanie















Finalement ça a été nettement plus clair que prévu et sans la moindre goutte, mais quand même majoritairement gris, et comme il faisait bien frais, nos vêtements de pluie nous ont tenu chaud!

Genre d'écran de GPS qu'on adore, nous motards :-)


Transfagarasan























En cours de route, pause à une vue sur cascade ( de loin! ), certes, mais surtout avec plein de stands de charcuterie/fromage ;-)


Un virage sur la Transfagarasan

Stand de fromages et charcuterie

où je n'ai bien sûr pas résisté, d'autant plus qu'une des dames, qui avait senti la bonne cliente potentielle, s'était empressée de me faire goûter plein de trucs ;-) 
Beaux paysages de montagne sur cette Transfagarasan, avec beaux virages « spaghetti » ( avec un revêtement plutôt pas trop mal…pour le pays ! ), où nous avons bien sûr croisés quelques motards :-)
Dommage qu'il ait fait gris, les photos rendent moins bien la grandeur de l'endroit...


Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan


Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan


Francis en pleine action :-)

Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan

Barrière anti-avalanche Transfagarasan


Transfagarasan
Ouf, un rayon de soleil apparait!

Transfagarasan

Transfagarasan

Comme, arrivés au col ( 2048m ! ), il ne pleuvait toujours pas, mais qu’on voyait la zone des nuages toute proche, on s’est arrêtés pour manger les achats tous récents, debout à côté des motos ( et d’autres chalets vendant le même genre de choses, plus des épis de maïs chauds, plongés dans de grandes bassines d’eau bouillante ).


A un col, sur la Transfagarasan

A un col, sur la Transfagarasan

A un col, sur la Transfagarasan

A un col, sur la Transfagarasan



Francis-le-bec-sucré, juste avant qu'on reparte, a vu du coin de l'œil à 139m de distance, le geste auguste d'une crêpière qui retournait une crêpe! Ni une ni deux, notre dessert était choisi! Francis à la confiture, moi au sucre!
Après la descente de la Transfagarasan,

Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan

Transfagarasan


Transfagarasan

Tables de pique-nique...

...payantes!
















nous sommes tombés sur un embouteillage monstre de moutons, dans lequel Francis s'est engouffré :-)

Embouteillage de moutons :-)

Embouteillage de moutons :-)

Et de chevaux!

Francis dans un embouteillage de moutons :-)




Peu après, en s'arrêtant à un parking avec vue sur le lac Vidraru,

lac Vidraru


on a été abordés par un motard en BMW 1200 GS.


Couple de motards israéliens

C'était un israélien, en vacances en Roumanie avec sa compagne Colette, une française habitant en Israël ( où elle est médecin ), et qui avait loué cette moto pour quelques jours. En Israël, il a une VFR ;-)
Après avoir bu un coup à la terrasse d’un petit snack en discutant motos, nous avons un peu roulé ensemble jusqu'au barrage à la fin du lac,


Barrage sur le lac Vidraru



















puis nous nous sommes séparés car ils avaient encore beaucoup de route alors que nous étions presque arrivés à Corbeni, la fin de notre itinéraire de la journée! Nous avons donc flâné pendant qu’ils traçaient,


Les motards nous quittent

et ça m’a permis de m'arrêter pour nourrir quelques chiens errants avec la couenne du lard du pique-nique :-)
Arrivés à Corbeni après beaucoup de km de routes de montagne un peu fatigantes, mauvaise surprise en découvrant, après tâtonnement dans le village ( panneau de la pension pas très clair ), que la pension Tiuta réservée la veille par booking.com ( encore un 2ème choix, le premier étant complet! ) se situait au bout d'un très mauvais chemin empierré :-(
Comme on n'était pas sûr à 100% que c'était là, Francis est parti en éclaireur et quand il me l'a confirmé, je m'y suis lancée, genre "montée impossible" version au ralenti :-D

Accès à la Pension Tiuta, Corbeni

Accès à la Pension Tiuta, Corbeni

Pension Tiuta, Corbeni

La chambre est sobre mais belle (parquet et meubles en bois clair), la salle de bain nickel, et on a une belle vue sur les montagnes boisées :-)

Pension Tiuta, Corbeni

Pension Tiuta, Corbeni

Vue depuis la chambre :-)


Après installation, et comme je n’avais pas du tout envie de refaire un aller-retour sur ce chemin empierré à moto ( avec en plus retour de nuit! ), nous sommes repartis à pied, sous une petite pluie fine, vers le resto Belvédère ( au moins 1 km, la misère pour moi ! ;-) )


Restaurant Belvédère, Corbeni

Restaurant Belvédère, Corbeni




où j'ai mangé de la mamaliga ( polenta ) avec de la crème et du fromage du coin râpé dessus, comme à Timisoara, mais là elle était meilleure :-), accompagnée d’une assiettée de champignons sautés.


Restaurant Belvédère, Corbeni
Hélas, le long retour à pied s’est fait sous des trombes d’eau, on est arrivés bien trempés à la pension :-/
Mais je me suis bien remise de ma dure journée grâce à un excellent matelas IKEA de modèle Sultan Torsmo ( j’ai noté le modèle pour le racheter un jour si j’en trouve en France ! )

Excellent matelas :-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire