vendredi 3 avril 2015

La Zouzoute le 3 mars 2015 : PURA VIDA, me voilà au Costa Rica :-))) De l'aéroport de Panama city à Quepos ( Costa Rica ) via Alajuela.


Lors de la résa de l'hôtel, j'avais aussi réservé une navette ( 25$ ) pour m'emmener tôt à l'aéroport, bien commode plutôt que de réussir à faire venir un taxi dans cette zone méconnue d'eux et à 5h30 du matin!!
Le proprio m'y a emmenée...en Jaguar :-)



Par chance, on allait dans le bon sens, parce que l'autoroute dans l'autre direction ( vers Panama City ) était pleine à craquer au point que mon chauffeur m'a dit que pour ne pas être englué dedans au retour, il allait prendre son petit-déjeuner ( que j’abrégerai désormais en "pdj"! ) à l'aéroport en attendant que ça se tasse!



Génial, je suis passée très rapidement à la sécurité, aucune queue, contrairement à mes craintes, donc bien en avance pour prendre un bon pdj, sauf qu'il est trop tôt et qu'il n'y a qu'un petit snack d'ouvert!


























Donc ça sera un chausson à la viande et un Coca Zéro!
Bon, quelque temps plus tard, j'ai profité de l'ouverture d'un autre stand pour me prendre un London Beef, ça cale mieux!

Vol sans problème, légèrement en retard, et pas trop de queues pour les formalités, là non plus.
Par contre, arrivée sur place, je ne vois personne m'attendant, comme annoncé, avec un petit panneau "Mrs Lang" ;-) pour m'emmener à mon 4x4.

Heureusement que je suis une débrouillarde ( et qui n'aime pas dépenser de sous inutilement ) : au lieu de me ruiner en téléphonant au numéro du loueur avec mon smartphone français, je hèle un gars qui attend d'autres touristes et lui demande s'il peut appeler pour moi Solid Car Rental, et il le fait bien volontiers, sympa :-)
Le gars au téléphone s'excuse : ayant vu que mon vol était arrivé en retard, ils pensaient avoir plus de temps pour arriver, mais ils seront là dans 5 mn.
Et ils tiennent parole et m'emmènent dans leurs locaux à 5 mn de l'aéroport.
Je récupère celui que je surnommerai désormais Criquet ( puisque c'est un Jimny, comprenne qui pourra! )

Direction pas assistée, ça va être plus sportif qu'avec la Stilo, mais la "bête" me plaît, elle est rustique, comme moi :-) Le gars me montre comment utiliser les trois boutons concernant le passage en 4x4. Il commence à vouloir m'expliquer le fonctionnement du GPS, mais à peine l'a-t-il sorti de sa housse que je l'arrête, avec un grand sourire : c'est un Garmin Nüvi, j'en ai eu un, je connais par cœur :-)) ( bon, en plus, accessoirement, j'ai le mien! )














 Il m'a quand même montré où je pouvais trouver la Casa Tago ( le vrai nom de l'hôtel qui s'appelle "Chez Pierre" sur TCR ) sur le GPS, donc j'utilise celui-là pour ma première étape, à qq km de là.



Je laisse deux empreintes de CB au loueur, une pour le prix de la location, l'autre pour la caution, mais j'ai toute confiance, tout cela est minutieusement détaillé sur le site de TCR, encore un truc que j'ai beaucoup apprécié.
D'habitude, pour moi, la hantise de mes voyages est toujours la partie "location de voiture" où je crains toujours de me faire avoir, qu'on essaie de me refiler des assurances supplémentaires inutiles, qu'on me gruge sur l'état de la voiture, qu'on me fasse payer des chocs que je n'ai pas fait...
Là, pour la première fois, je suis sereine, tout se passe bien, on ne me réclame rien de plus que les 610$, et le dessin du document représentant mon Criquet étant complètement griffonné de petits éraflures partout sur la carrosserie, je vois mal comment je pourrais en faire plus ;-)




Arrivée à Alajuela, premier bon signe, je trouve à me garer juste devant la Casa Tago :-)

 http://www.hotelcasatago.com/

J'ai oublié de vous expliquer une autre fonction géniale de TCR : le briefing!
En fait, même si on ne loge pas à la Casa Tago, on peut bénéficier d'un briefing par les gens de TCR, qui se déroule dans une salle, à l'étage, juste à côté de l'hôtel. Il consiste à montrer la prévision de son circuit et de ses étapes, pour voir s'ils sont réalistes, d'avoir des commentaires et des bons plans le long de ce Road-Book ( que j’abrégerai désormais en RB ;-) ), et de poser toutes les questions qu'on veut, sans compter, dans mon cas, que je viens aussi pour acheter ma carte d'assistance et la carte SIM costaricaine pour avoir une heure de communication, bien utile non seulement pour appeler l'assistance au cas où, mais pratique aussi pour réserver des logements au fil des jours, puisque je n'ai presque rien réservé d'avance!
Quand j'arrive, je suis accueillie par Marie et un jeune homme ( entre autres, spécialisé dans les plans "surf"! ) Je m'installe à une grande table où se trouve déjà une famille de 4 Canadiens. Marie me demande de patienter le temps qu'elle finisse avec eux, mais j'ouvre bien sûr grand mes oreilles pour attraper au passage tous les bons conseils possibles, et ne pas doublonner inutilement plus tard des questions que j'aurais pu avoir ;-)

Après le départ des Canadiens, Marie s'est occupée personnellement de mon cas, et je crois bien que ça a duré dans les 1h30, trop sympa! Elle fait le boulot de mes rêves: conseiller des gens à propos des choses à voir et à faire dans son pays d'adoption (elle est française) qu'elle adore :-) J'adorerais faire ça pour l'Irlande :-)
Je lui ai soumis mon RB et si le début lui plaisait bien, elle m'a suggéré des modif en cours de route et sur la fin, et elle n'a eu aucun mal à me convaincre, c'est elle la pro, elle connaît son sujet sur le bout des doigts et en plus, finaude, elle a vite cerné mes priorités :-) De toute façon, c'est exactement dans cet espoir que je venais à ce briefing, et ça a été bien au-delà de mes espérances!
J'interdis d'ailleurs à quiconque de ma connaissance d'aller au Costa Rica sans passer par leur services, que les choses soient claires! ;-)
En plus de ses super bons plans, elle m'a sciée en m'offrant carrément la carte Premium qui donne droit à 15% de réduction sur des hôtels et activités dans une liste qu'ils recommandent ( voir premier jour de ce blog )! Valeur 65€ !! Je n'avais pas prévu de la prendre pour la simple raison qu'en étant seule, et seulement 10 nuits sur place, j'étais sûre de ne pas la rentabiliser. Là, je ne me pose plus la question, je prendrai les réduc' quand j'en aurai l'occasion :-)
Et quand à la fin j'ai voulu payer pour ma carte d'assistance francophone 24h/ 24 (30$), la carte routière ( bien plus lisible que celle que j'ai achetée en France, et qui m'a déjà servi ce PM!), la carte SIM costaricaine avec 1h d'appel dessus, au final elle ne m'a pas fait payer l'assistance au prétexte qu'elle était comprise dans la carte Premium qu'elle m'offrait!
Trop sympa!
Bref, un service totalement incontournable au CR!!
        Ah, et  j'oubliais: elle a même été me mettre un ticket de parking (bolleta)  sur ma voiture pour que je ne risque pas d'amende pendant le briefing : hallucinant!!
Elle m'a aussi conseillé une banque pour retirer des colons, et ensuite je suis partie vers de nouvelles aventures costaricaines au volant de mon Criquet heureusement climatisé sinon je rentrais en France direct! 30° en permanence toute la journée, je ne pourrais pas, merci les bonnes coupures dans le Criquet qui me ventile de ses ailes!
Criquet rustique comme prévu niveau confort et mécanique, mais ça me va parfaitement bien, je ne m'imagine pas une seconde au volant d'un 4x4 de luxe! (et pour ceux que ça préoccupe : je suis moins polluante car moindre conso!)




Première pause à des stands de fruits et autres gâteries sucrées. Voyant affiché "ceviche do mango", je tente le coup: beurk, très spécial: le vrai assaisonnement d'un ceviche classique (salé et citronné, voire vinaigré, style pickles) alors que j'imaginais plutôt une sorte de tartare ( sans assaisonnement! ;-)) .

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ceviche

Je me balade le long des autres stands et je ferai marcher le petit commerce avec l'achat d'une bouteille d'eau, de "pipa" ( eau de coco) bue à même la noix, d'un sachet de bananes séchées et finalement d'une énorme mangue (950g!) dans quatre différents stands.






















Un peu plus loin, le fameux Pont des Crocodiles.
















J'avais repéré dans mes guides cet endroit où, depuis le haut d'un pont, on peut voir beaucoup de crocodiles.
Comme j'avais aussi lu que le restaurant juste avant était assez sympa ( Los Cocodrilos, très originalement ), j'y ai fait ma pause déjeuner au milieu de poules et d'iguanes qui circulaient librement dans le restaurant ( les iguanes restant quand même prudemment sur les bords pour pouvoir se sauver en cas de tentative d'approche trop insistante des touristes ;-) )









J'y ai pris un "casado", ces plats du jour constitués de riz, de haricots noirs ( ces deux ingrédients étant parfois mélangés pour former un "gallo pinto", base de la cuisine costaricaine, qu'on consomme matin, midi et soir! ), de légumes ou de crudités, accompagnés d'une viande ou d'un poisson. Là, j'ai choisi un steak.



 http://www.cahierdecuisine.com/recettes/Gallo-Pinto-2281.html#.VRf1HMs1rx8

Puis je suis allée voir ces fameux gros crocodiles situés à l'aplomb du milieu du pont, facile à repérer car il y avait là une demi-douzaine de gars penchés sur le rebord. De loin, j'ai cru qu'ils leurs lançaient des cailloux, j'étais prête à les apostropher, quand je me suis rendu compte qu'en fait c'était un autochtone qui proposait aux touristes de lui acheter un poulet, qu'il se chargeait d'envoyer morceau par morceau aux crocodiles pour les faire remuer un peu !
Malin le plan pour se faire des sous :-)




















En repartant vers le restaurant où est garée ma moto, oups, lapsus révélateur, ma VOITURE,



















je suis tombée sur deux flics chevauchant la même petite moto.
Je les ai hélés et à peine avais-je sorti ma collection de photos qu'avec un grand sourire ils me disaient " mais oui bien sûr pas de problème" (en espagnol bien sûr!), ils étaient d'accord pour me photographier sur leur moto de police :-)
Une marchande de fruits qui était à côté était morte de rire et a levé le pouce pour me féliciter de l'avoir fait ;-)





Bon, et tant qu'à faire, je vous explique aussi pour la première photo de moto de police, c'est encore plus simple, elle était garée juste à la sortie d'un péage d'autoroute ( il y en a pas mal, mais ils ne coûtent pas cher) et les flics, debout à côté, discutaient le bout de gras.
À peine moins souriants que les suivants ils m'ont tout autant volontiers prise en photo sur leur moto :-)




Deux motos de plus pour ma collection, cool :-)
Un peu plus loin, après une attente de 10mn en voiture à cause de travaux, pas longtemps après nouvelle queue mais celle- là énorme!



Après 20mn de poireautage à l'arrêt, et voyant quelques voitures faire demi-tour, j'étudie la carte pour voir si je pourrais contourner le problème. A priori c'est possible mais je ne me rends pas compte s'il s'agit de pistes difficiles ou non. Je décide donc d'appeler, dès le premier jour, mon assistance ;-)
Il me conseille, plutôt que de prendre la première que j'avais repérée et qui risque d'être vraiment difficile, de remonter un peu plus loin pour prendre une piste plus praticable en direction de Bijagual.
Quelques kilomètres après l'avoir prise j'arrive devant un jardin que j'avais repéré et qui donne sur des cascades, mais que je n'avais finalement pas mis sur mon programme faute de temps.

http://www.puravidagarden.com/index-2.html

Je me dis que c'est peut-être l'occasion de le visiter et comme ça, peut-être qu'en sortant je pourrais reprendre la route normale qui se serait dégagée de son bouchon.
Hélas il est trop tard : 16h30 et le jardin ferme à 17h :-(
Pour avoir l'avis d'une autochtone, je parle à l'employée de mon problème de bouchon en lui demandant si je fais bien de passer par là. Ça tombe bien, justement sa sœur lui a parlé du bouchon dans lequel elle se trouve et comme elle estime qu'il y en a encore au moins pour une heure, l'employée me conseille plutôt de continuer la piste jusqu'à Bijagual, et là, il y aura une autre piste qui retournera vers Jaco, mais en aboutissant de l'autre côté de l'accident :-)
Je roule tellement prudemment sur la piste, du fait de mon inexpérience, que la nana a le temps de fermer son guichet, de monter sur son quad et de me rattraper au carrefour de Bijagual pour me montrer la direction à prendre :-D
En tout cas elle est très serviable :-)
Vraiment dommage que je n'ai pas pu visiter ce jardin!
Mais j'ai adoré la piste, beaux paysages, et j'ai vu plein de colibris, hélas impossibles à photographier tellement ils bougeaient sans arrêt!















Je finis par tomber sur la route principale et en effet de ce côté-là ça roule parfaitement bien. Mais j'ai quand même perdu beaucoup de temps et il fait rapidement nuit,



ce qui ne m'arrange pas, parce que je m'étais promis, particulièrement pour le premier jour, de ne pas rouler de nuit, ce qui est largement déconseillé dans les guides ( pas d'éclairages, beaucoup de gens et d'animaux sur les routes... ) :-/
Heureusement que je suis sur une route principale et que j'ai bien repéré sur mon GPS l'emplacement de mon hôtel!



Je suis enchantée d'y arriver enfin, d'autant plus que le cadre au milieu des arbres et l'hôtel tout en bois de récupération me plaît beaucoup :-)



http://www.lonelyplanet.com/costa-rica/central-pacific-coast/quepos-and-manuel-antonio/hotels/hostel-plinio


http://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g309274-d3845892-Reviews-Hostel_Plinio-Manuel_Antonio_National_Park_Province_of_Puntarenas.html

Ça tient en fait beaucoup plus largement de l'auberge de jeunesse que de l'hôtel, et même d'une auberge de jeunesse "roots" ;-)
Ma chambre est en effet très sommaire,



sans vitres aux fenêtres mais avec des moustiquaires à la place, ce qui fait que j'entends vraiment bien les voitures et autres motos avec échappement libre qui passent pendant une bonne partie de la soirée juste en contre-bas.
Mais à 30 dollars la nuit avec le petit-déjeuner je n'ai pas à me plaindre, d'autant plus qu'il y a une piscine dans laquelle je me jetterai rapidement et où je serai seule :-)
Ensuite, bien fatiguée, je mangerai "juste" ma grosse mangue et je m'endormirai à 22h sans trop de problème malgré mon allergie et le bruit de la circulation.
Réveil mis à 6h15 demain pour profiter du pdj qui commence à 6h30 :-)
Je suis toujours infiniment plus en forme le matin que l'après-midi, particulièrement quand il fait très chaud!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire