jeudi 16 août 2012

Vendredi 30 septembre, ferry pour Venise


Lever aux aurores pour arriver à 7h30 au port ( pas de PDJ ). Je vois un groupe de motards ( tous en gros trails ) devant un quai, je leur demande confirmation : oui, c’est bien là pour le ferry qui va à Venise.

Comme j’ai du temps, je repars vers le hall d’attente et je fais un peu de shopping.

On finit par embarquer ( le bateau partira avec un peu de retard ), je laisse ma moto « en l’état » dans la soute, un des employés me dit de ne pas m’en faire, qu’il s’en occupe…

Je monte cherche la clé de ma cabine et horreur et damnation, cette fois, nous sommes 4 dedans et comme je suis la seule à avoir embarqué à Igoumenitsa ( les autres viennent de Patra ) j'hérite d'un lit en hauteur :-/

Je trouve l’échelle et j’installe tant bien que mal mes affaires. En fait, encore un peu fatiguée par mon réveil à 6h30 ( je n’ai plus l’habitude ), je décide de me poser un peu dans ma couchette avant d’aller vadrouiller dans le bateau et je me réveille… à midi :o)) Chouette, toujours 3 heures de gagnées sur les 24

A peine réveillée, je déjeune, tjs sur ma couchette, de charcuterie et de lait frais, achetés avant le départ :o)

Ensuite, j’avais prévu comme occupation de me brancher au WiFi satellite du bateau, hélas il marche nettement moins bien que dans le bateau à l’aller, c’est donc de manière très hachée que j’arrive à me connecter. Mais je peux quand même écrire quelques CR !
Le soir, je vais au restau pour me payer une belle côte de veau, et hop, au lit pour une bonne nuit! Finalement, les 24 heures seront vite passées :o)





Déjeuner...








...et dîner, pas de photos entre! Exceptionnel ;-)

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire