samedi 12 juillet 2014

Cornouailles, 8 juin, balade dans le Dartmoor






Montage du support du « nouveau » GPS de Francis avant un copieux english breakfast ( eggs, bacon, et tout le toutim, sauf qu’on commence à entamer ce qui sera notre litanie tous les matins de nos vacances : « but no beans and no sausages ! », sans haricots blancs en sauce ni saucisses ;-) )















Puis on part vers de nouvelles aventures dans le Dartmoor,



en allant visiter un peu plus à fond que moi la veille le joli village de Widecombe-in-the-Moor,


























et notamment son église et son cimetière. Les collines environnantes, des près entourés de haies et quelques bosquets, sont aussi bucoliques que photogénique, malgré le ciel un peu gris.






















Comme nous sommes à l’intérieur du Parc National, nous passons à côté de moutons et de chevaux en liberté.























Le ciel s’éclaircit un peu et nous tombons sur un troupeau de vaches « belted Galloway », une race que nous avons découverte lors de nos vacances dans les parcs nationaux du Nord de l’Angleterre il y a deux ans.


 Elles sont très originales avec leur large « ceinture » blanche, et c’est un peu inhabituel de voir tout un troupeau avec les taches au même endroit ! Ca change de nos vaches normandes « rousses blanches et noires, sur lesquelles tombe la pluie » ( allusion que les moins de 20 ( 40 ?! ) ans ne peuvent pas connaître ;-) )

Comme nous le faisons depuis des années lors de nos vacances, à l’approche d’un bel hôtel-château-golf, nous décidons d’aller profiter de son luxe en prenant un thé, histoire de se prendre pour des lord et lady l’espace d’un moment.



J’ai beau en avoir fréquenté beaucoup ( des hôtels chics, pas des lords et des ladies ;-), et juste pour y boire un coup! ), c’est la première fois de ma vie que je vois, dans l’entrée de l’hôtel, un tas de belles grosses serviettes de toilette...prévues pour essuyer les chiens qui rentrent mouillés de leur balade !!!



Nous ne sommes pas déçus par la beauté du cadre, autant à l’intérieur que pour les jardins que nous voyons de nos profonds fauteuils…























































Nous avons parfaitement calculé notre coup : pendant que nous prenons le thé, petit doigt en l’air, une bonne averse tombe, alors que nous n’avons pas encore eu une goutte de pluie lorsque nous étions à moto. Madame Bonnétoile veille toujours au grain…c’est le cas de le dire ;-)
Nous reprenons la route, et comme notre Road-Book nous fait passer dans le village où nous devons loger ce soir, malgré l’heure ( 13h20 ! ) nous tentons le coup de demander si vous pouvons déjà laisser nos bagages et prendre la clé de la chambre, pour être ensuite autonomes et revenir ce soir quand bon nous semble.
Le sympathique patron du B&B Old Post House de Moretonhampstead :

www.theoldposthouse.com  ( twin en-suite 65£ )


nous accueille chaleureusement et nous conduit à notre chambre sans problème :-)
Nous voilà donc plus légers pour continuer notre balade dans le Dartmoor.
Nous en profitons aussi pour réserver une table au White Hart, tout proche, pour le dîner.
Avant de sortir de la ville, nous passons devant un de ses bâtiments les plus emblématiques, les « Alms Houses » et ses nombreuses arches.


Nous nous dirigeons ensuite vers la côte et Teignmouth, où, après avoir passé un moment à regarder une compétition de boules anglaises ( le boulingrin ) sous un beau soleil,














 je prends mon premier cream tea des vacances :-)



Pour les non-initiés :

Les ingrédients habituels d'un cream tea : des scones ( avec raisins secs ou nature ) avec du thé, de la confiture de fraises et une crème épaisse, la clotted cream.

Et pour parfaire encore votre culture britannique :

« La crème caillée (connu aussi sous le nom de crème grumeleuse, Clotted cream, Devonshire cream ou Devon cream) est une sorte de crème fraîche épaisse obtenue en faisant chauffer du lait de vache non pasteurisé et en le laissant reposer plusieurs heures.
Cette crème est utilisée à l'heure du thé au Royaume-Uni pour accompagner les scones.
Dans l'Union européenne, l'appellation agricole cornish clotted cream de Cornouailles est protégée par une appellation d'origine protégée. »
 Bref, comme nos vacances se passent justement dans le Devon et en Cornouailles, ces cream-teas sont absolument incontournables :-)

Nous traversons l’embouchure de la Teign ( d’où le nom de Teignmouth )




























et nous nous arrêtons pour distribuer des croûtons ( je ne pars jamais en vacances ou en WE sans emporter un sac de croûtons bien secs ;-D ) à des poneys trop rigolos aux yeux exorbités à la vue de ces friandises croustillantes :-)






Après avoir passé un bon moment à les nourrir, Francis me fait remarquer un panneau sur le mur tout proche :



Aglups, désolée, je ne l’avais pas vu ! Mais bon, de la bonne french baguette, ça ne peut pas leur faire de mal ! Quelques photos aussi de lapinous tous mignons dans le pré voisin.



Passage à Bovey Tracey où on a cherché un groupe de chaumières, qu'on n'a pas trouvées, donc quelques photos de l'église ;-)




















Comme notre balade nous a pris pas mal de temps et que nous arrivons à Lustleigh un peu avant 19h, où j’avais répéré un bon pub ( à l’origine juste pour boire un coup ),

thecleavelustleigh.com 





 et comme nous n’avons pas envie de nous presser pour rentrer en urgence à Moretonhampstead pour notre dîner au White Hart, je demande à la serveuse du pub si ça ne la dérange pas de leur téléphoner pour décommander ( je serais incapable d’avaler quoique ce soit si la réservation n’était pas annulée, je suis un peu psycho-rigide sur ce genre de choses :-D ), pour que finalement nous mangions plutôt là.
Elle le fait très volontiers, et au moment où on lui demande la carte pour voir ce qu’on pourrait manger de bon…elle nous dit d’un air désolée qu’ils ne servent pas à manger le soir :-DDD
Mon anglais ne doit pas être parfait, elle n’avait pas compris que l’annulation de l’autre resto, c’était pour manger là !
Comme maintenant on n’est plus pressés, on peut quand même s’accorder une demi-pinte de cidre avant de repartir tranquillement.
De retour un peu plus tard à Moretonhampstead, c’est « la queue entre les jambes » que je retourne au White Hart pour leur dire que finalement, on mangerait quand même bien chez eux ;-D
Pas de problème, il est encore temps.
Le repas, par contre, ne sera pas inoubliable.

                                                                                                        
Et voilà, fin de la journée, retour au bercail tout proche alors que le soleil se couche avec une belle lumière sur le clocher de l’église du village…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire