samedi 12 juillet 2014

Cornouailles, 9 juin : Dartmoor et arrivée en Cornouailles

 
Programme de la journée : on termine d’écumer les « routes vertes » du Dartmoor puis on passe en Cornouailles :-)

Bon breakfast classique avec œufs et bacon



et on part de Moretonhampstead sous de belles éclaircies, un peu avant 10h.
Visite d’une église anglaise typique, avec notamment les coussins personnalisés pour protéger les genoux des paroissiens qui prient :-)


















































Landes tout aussi typiques du Dartmoor,























et nous arrivons au fameux site de Two Bridges où, hélas, un bus de tamalous allemands vient d’arriver juste avant nous, qui s’éparpille sur l’ancien pont et alentours.
Heureusement, nous avons un gros avantage sur eux : nous sommes libres, libres d’attendre qu’ils soient repartis, sur ordre du guide qui a son timing à tenir ! Et nous nous régalons donc de la photogénie de ces deux ponts noyés dans la verdure, sous un grand ciel bleu.
Pas la peine de vous dire qu’on fait chauffer les APN ;-)















































Nous sommes aussi allés au Visitor Center du Parc National, tout près de là, pour se renseigner sur une drôle de coutume de cette lande : les letter-boxes et leurs postmarks.
Je cite le GdR pour les explications :
« Il y a une centaine d’années fut inventé un système dément de boites aux lettres en pleine lande : on y dépose sa lettre, sans timbre, juste avec le tampon qui est dans la boite. Le premier voyageur qui passe ramasse le courrier et le porte plus loin. Et ça a marché. Ca fonctionne toujours aujourd’hui car les collectionneurs de postmarks arpentent la lande, signent le Visitor’s Book, tamponnent leur courrier et le mettent avec le vôtre dans une boite-aux-lettres plus civilisée en revenant en ville »
Hélas, le très serviable monsieur du Visitor Center nous a expliqué que les endroits où étaient cachées ces boites-aux-lettres sur la lande étaient jalousement gardés secrets par cette bande de collectionneurs passionnés et qu’il ne connaissait donc pas les emplacements exacts.
Par contre, il nous a montré fièrement un tampon de Two Bridges que les rangers du Parc National avaient déniché il y a quelques années, justement caché entre des pierres du vieux pont qu’on venait de photographier ! Ils avaient prévu de le détruire, car il est interdit de mettre quoique ce soit sur un site classé comme ce vieux pont, mais les gens du Visitor Center, dès qu’ils ont eu vent de la trouvaille, se sont empressés de le réclamer comme souvenir historique, et on peut désormais tamponner ses cartes postales au Visitor Center, même si, bien sûr, il faut quand même mettre un timbre normal sur la carte en plus !



Mais ça fait un beau souvenir :-)
Encore quelques photos d’un vieux pont à Postbridge, mais sur lequel on a pu passer à moto, cette fois !






Le paysage verdoyant de bocages continue, à notre grand régal :-)







Puis nous traversons Tavistock, photographiant au passage quelques beaux bâtiments en granit, notamment le Town Hall.





Nous faisons une boucle, retournant dans la lande, pleine de lacs, de moutons et de poneys, pour retomber sur Postbridge et Two Bridges.


















Nouvel arrêt près de Dartmeet, point de rencontre de la West Dart avec l’East Dart,
























où nous faisons une sympathique pause au Badgers Holt.


Pour changer du cream tea, mais manger quand même cette crème unique au monde, nous nous prenons des fraises à la clotted cream ;-)





















Une fois restaurés, on repart en direction de la Buckfast Abbey, où hélas une petite bruine nous rattrape.

On en profite donc pour faire une pause thé, à la terrasse abritée de « The Grange », la cafétéria de l’abbaye, ce qui laisse le temps à la bruine d’aller voir ailleurs, parfait !




















Après un bout de 4-voies ma foi pas désagréable, nous passons le pont de Saltash, entrant ainsi en Cornouailles, et nous arrivons à St Germans.


 Francis avait repéré, lors de la prépa, qu’il y avait un point de vue sur un grand pont ferroviaire. Nous allons immortaliser nos motos devant, au Sailing Club The Quay.




Encore quelques kilomètres sur de jolies petites routes et nous arrivons à notre étape du jour, le petit port de Looe,






























où nous passerons deux nuits pour bien profiter du coin, notamment d’un autre joli port réputé, Polperro.
Les façades noire et blanche des deux maisons que forme le B&B Tidal Court ( adresse trouvée dans le GdR ) sont toutes pimpantes et photogéniques, très bien assorties…à la moto de Francis ;-)




Notre hôtesse, d’un âge certain, nous accueille gentiment, nous expliquant où garer nos motos pour qu’elles ne risquent pas d’être « bousculées » dans cette rue étroite, et nous emmène à notre chambre, qui est petite, très kitsch et aux meubles disparates, mais quand même d’un rapport Q/P correct ( quand je dis ça, c’est toujours bien sûr par rapport aux prix habituels dans la région, car par rapport à la France, les logements ici sont très chers :-/ Pour info, pour avoir les prix en euros, il faut multiplier les £ivres par 1,27 ! ) car c’est une chambre en-suite et elle ne coûte « que » 56£ ( et encore, on a eu un tarif parce qu’on a pris deux nuits ! )























Après avoir posé tous nos bagages, nous repartons visiter East Looe, de l’autre côté de la rivière.























Nous avions repéré un restaurant dans le GdR, le Trawlers on the Quay :

Hélas, il était complet ce soir-là. Pour une fois qu’on reste deux nuits au même endroit, on en a profité pour réserver pour le dîner du lendemain !
Pas chien, le patron du Trawlers nous conseille, pour ce soir, d’aller au restaurant juste à côté !
La carte nous parait intéressante, on se laisse donc faire et on fait quelques mètres pour s’installer à l’Old Sail Loft, encore un beau vieux bâtiment très cossu à l’intérieur.




Je me suis régalée de St jacques panées et d’une sole aux moules et croûtons.
J’ai décidé, pour ces vacances en bord de mer, de manger un max de crustacés, fruits de mer et poissons, et je commence bien :-)



















Note de Francis : "Et moi, d’une très bonne soupe aux oignons caramélisées et au basilic (j’adore les soupes et je crois bien ne pas avoir mangé 2 fois la même soupe durant ces 2 semaines, en en ayant pourtant mangé - au moins - une douzaine !)"




Retour au bercail et nuit dans des lits aux matelas un peu fatigués, mon dos a moyennement apprécié, il faut dire qu’il est délicat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire