jeudi 8 septembre 2016

Le Pérou à moto en mai 2016, les préparatifs.




L'année dernière, à la fin de mes super vacances au Costa Rica, j'ai appris par l'équipe de "Tout Costa Rica" qu'il existait depuis peu un forum "Tout Pérou". Ça n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde ;-) et quand je me suis décidée à choisir la destination de mes vacances 2016, ça s'est confirmé : j'allais visiter le Pérou, si possible à moto!



Bon, c'était peut-être aussi simplement parce que c'était mon destin, comme me l'a suggéré ma mère ;-) :

"C'était bien ta destinée d'aller un jour visiter ce pays !
Papa vient de me rappeler que juste après notre retour de Madagascar il avait eu l'opportunité d'avoir un poste dans une mine d'or péruvienne ; mais comme elle se situait à plus de 4000 m (il ne se souvient pas dans quelle région exactement ) et que cette altitude était fortement déconseillée pour les jeunes enfants il a renoncé à donner suite ( surtout à cause de toi qui n'avais que quelques mois ) nous t'avions déjà fait prendre l'avion du retour de Madagascar 2 jours avant la limite d'âge ...c'était prendre trop de risques !
Ta petite cervelle avait dû le regretter et tu t'es vengée...55 ans plus tard :-D il était temps !!"

J'ai été très largement aidée, pendant les mois de préparation précédant mon séjour en mai, par Serge et son équipe de Tout Pérou, qui répondaient inlassablement et immédiatement à la moindre de mes questions concernant leur pays d'adoption, une vraie mine d'informations, encore merci à eux pour leur patience :-)*
Serge m'a aussi donné l'adresse d'un loueur de motos à Cusco, mais après des semaines d'échanges de mails infructueux concernant la cruciale hauteur de selle de ma future moto ( il me faut une petite hauteur de selle, pour ma petite taille! ), j'étais un peu désespérée de ne jamais avoir une réponse claire comme je les aime ( ça allait quand même, de loin, être le plus gros budget de mes vacances! ), au point que je commençais à me demander si je n'allais pas me diriger vers une location de voiture :-(
Sur les conseils de Serge, j'ai donc essayé avec un autre loueur de moto de Cusco, Peru Moto Tours et là, je suis tombée sur Alejandro qui a été infiniment plus clair, net, précis et rapide pour me répondre, vraiment le jour et la nuit par rapport à l'autre ( je soupçonne d'ailleurs qu'à l'occasion, voire souvent, c'est sa copine Ada ( une canadienne d'origine asiatique qui a habité dans de nombreux pays! ) qui répondait à sa place, mais peu importe ;-) )



Donc oui, je pourrai bien avoir une Honda Falcon 400, dont les suspensions seront rabaissées pour avoir une hauteur de selle de 79 cm, ce qui me va bien puisque c'est la hauteur de ma Diversion :-)
Ouf,  ça m'a enlevé une belle épine du pied!
Bon, tout ça bien sûr à prix d’or, les locations de motos coûtant toujours infiniment plus cher que les locations de voitures :-( Pour 13 jours de location, ça m’a coûté 975$ ( 75$ par jour pour une 400 !! ) + 195$ d’assurances complémentaires ( je n’ose pas les appeler "tous risques", ça serait mentir ;-/ )! Quand je vous disais que la moto était de loin mon plus gros budget :-(
Fin 2015, je me suis inscrite sur quelques comparateurs de prix de vols avec une alerte aux dates choisies, pour mes vols Paris-Lima aller-retour, et au bout de quelques semaines, je crois que j'ai choisi le bon moment pour acheter mes vols puisque je les ai payés 651€ l'aller-retour :-))) ( avec juste une escale à Madrid ) alors qu’à certains moments, ça allait jusqu’à 1100€ !
Serge a acheté pour moi les vols intérieurs aller-retour Lima Cusco, nettement moins chers quand on les achète depuis le Pérou ( 68$ l’A/R! ), et je lui ai aussi confié la tâche de m’acheter mes billets pour le Machu Picchu ( 50$ )
Pour mémoire pour la suite, 1 sol péruvien = entre 0.25 et 0.30€.
Et l'abréviation courant du sol péruvien dans les magasins sur place ( alors que c'est PEN pour les banques ), c'est un simple "S".
Sur place, pour me simplifier le calcul, je multipliais les soles par 3 et je divisais par 10.
Ex : 30S X 3 = 90, soit 9€.
Sur place, le billet de bus A/R pour aller au Machu Picchu coûtait 24S ( X 3 = 72, soit 7,20€ )
J’ai commandé mon train pour le Machu Picchu sur internet ( avec un train « Vistadome », 158$ l’A/R ) avec Perurail ( mais attention, les prix varient beaucoup selon l’horaire choisi et le type de train )
Mon Road-Book :


Au début, gourmande, j'avais fait un gros circuit passant par Arequipa, mais j'ai dû revoir mes envies à la baisse pour ne pas passer toutes mes vacances "le cul sur la selle" qui, même si je suis motarde dans l'âme, n'est pas mon but exclusif, en vacances! Je préfère prendre mon temps, pour bien visiter les régions traversées, faire beaucoup de pauses ( notamment photos ! ), « discuter » avec les gens ( dans la mesure de mon maigre espagnol, donc beaucoup avec les mains et un peu d’italien. Mais je dois dire que les quelques semaines d’apprentissage que j’ai faites avec Babbel m’ont bien aidée pour comprendre un peu l’espagnol, à défaut de le parler, et c’est déjà ça  )…
Donc au final, après des tonnes d'échanges avec Tout Pérou ( louée soit leur infinie patience! ), le RB final s'est dessiné : Cusco, Urubamba, Ollantaytambo ( train jusqu’au Machu Picchu ), Maras, Moray, Cusco, Pikillakta, Andahuaylillas, Raqchi, Sicuani, Llachon ( bateau pour les îles Amantani et Ticonata ), Puno, Raqchi et retour à Cusco pour un total d'environ 1150 km, ce qui, pour les  10 jours de roulage ( sur les 13 jours de location ), me faisait une moyenne quotidienne très raisonnable de 115 km.
J'ai ensuite utilisé booking.com ( que j'apprécie beaucoup pour ses réservations précises ( on sait où on va! ), à bon prix, et avec, pour la plupart des logements, une annulation gratuite possible jusqu'à 2 ou 3 jours de la date, ce qui est un très grand confort ) pour réserver une partie de mes logements.
Pour les autres, j'ai trouvé pour Cusco une adresse "chez l'habitante" sur le forum de Tout Pérou ( non, je n'ai pas d'actions chez eux, je les cite souvent parce qu'ils ont fait partie à part entière de la réussite de mon voyage! ), Serge m'a réservé les nuits à Lima à l'aller et au retour ( « Serge B&B » à l’aller « Serge Pacifique » au retour ), les nuits chez l'habitant à Llachon et sur le lac Titicaca, et je me suis trouvée toute seule sur place un autre logement chez l'habitant dans le village de Raqchi.
Comme je l'avais fait au Costa Rica, j'ai acheté à Tout Pérou la carte d'assistance qui donne droit au prêt d'un mobile "péruvien" avec 1 heure de communication ( qu'on peut recharger pour pas cher sur place si nécessaire ), et une assistance francophone 24h/24 durant tout le séjour, ce qui est vraiment confortable! J'ai aussi eu droit, avec, à la carte qui donne des réductions dans des hôtels, restos et autres activités variées, et qui m'a permis, entre autre, d'avoir accès aux bonnes adresses de logements sur des îles du lac Titicaca, citées plus haut.
Autant vous le dire tout de suite : ces services sont absolument géniaux, je vous les conseille vivement.
Tous les renseignements .
Bien sûr, je me suis aussi aidée de ma Bible habituelle, le Guide du Routard ( traitant de la Bolivie et du Pérou, donc pour réduire le poids dans mes bagages, je l'ai coupé en deux et j'ai laissé la Bolivie à la maison ;-) ).
Ah, et pour ce qui est des bagages, après avoir songé emporter de vieilles sacoches cavalières, me rendant compte que sur la petite 400, ça ne serait pas forcément facile à installer ( avec le risque que les sacoches touchent les roues en roulant ), j'ai finalement commandé un sac-polochon étanche chez Louis, dont j'ai été parfaitement satisfaite sur place, même si j'ai dû encore réduire mes bagages pour cela ;-)
Mais en vieille motarde au long cours, partir avec peu de bagages quand c'est nécessaire, je sais faire : à la pesée à l'aéroport en partant, mon sac polochon faisait 12,9kg, pour 23 kg autorisés! ( Alejandro m'en félicitera d'ailleurs à mon arrivée à Cusco ;-) ) et je n’avais qu’un mini sac à dos en plus, en cabine, avec mes affaires les plus « précieuses » ( APN, GPS, nombreux chargeurs pour ces appareils, paperasses concernant le voyage… )
J'avais d'autant moins de place pour mes affaires perso que j'ai aussi emporté un sac rempli de petits jouets et d'échantillons de parfum français à offrir en cours de route, et qui ont été bien appréciés :-) Ainsi que quelques petites boites/verrine de foie gras pour l'équipe de Tout Pérou et mes logeurs sur le lac Titicaca!
Bon, j’ai sans doute oublié quelques infos concernant ces préparatifs, mais si vous avez des questions, n’hésitez pas à me demander !
Ah, et important : "Special Attention" à Monique, qui s'est super bien occupée de Missie, ma chatte, pendant mon absence :-)







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire