lundi 19 septembre 2016

Pérou 22 mai, de Llachon à l'île Amantani sur le lac Titicaca :-)

Une belle journée ensoleillée s'annonce, et je suis éblouie par la vue qui s'offre à moi : Magno et sa famille ont bien de la chance d'habiter ici!

Chez Magno à Llachon


Il m'accueille dans la salle à manger pour un pdj où je suis contente d'avoir une crêpe maison, ça change :-)

Magno à Llachon



Les enfants de Magno

En sortant, ils se prêtent tous volontiers à la photo-souvenir, dans leurs habits et bonnets colorés, avec une voisine.


Famille de Magno à Llachon
Famille de Magno à Llachon


Chez Magno à Llachon

Famille de Magno à Llachon


Il est temps de partir pour Chiffron, le port d'embarquement pour aller sur l'île d'Amantani. Ça tombe bien, le couple a des courses à faire à Capachica,


Magno et sa femme, Llachon

 nous prenons donc le mini-bus ensemble. Au passage, je jette un dernier coup d’œil à Poderosa, bien abritée et gardée par un chien ;-) : je la retrouverai le surlendemain!



Le "collectivo" est plein comme un œuf, et l'ambiance est bien joyeuse :-)
Je peux admirer de plus près le beau chapeau de mon hôtesse.





Arrivés à Capachica, Magno m'aide à trouver et négocier un moto-taxi pour descendre au port de Chiffron.


Capachica




Une fois au port, je monte sur le bateau et installe mon sac dans la cabine en bas, avant de comprendre qu'on peut faire la traversée sur le toit, équipé de bancs, donc changement de place!

Bateau pour Amantani au port de Chiffron




Ça me permet de voir arriver les passagers. Un motard confie un sac au capitaine, une dame se fait aider pour embarquer son armoire...



Au port de Chiffron

Au port de Chiffron


Et c'est parti pour une 50aine de mn de traversée.



On passe devant une île aux maisons rondes, je soupçonne qu'il s'agit de Ticonata, où je dois loger le lendemain. Impeccable, elle me plaît déjà bien, même de loin :-)

Ticonata

Ticonata


On arrive à Amantani





 où Ivan, mon hôte, est là pour m'accueillir et me propose gentiment de porter mon sac. Vu la pente raide qui m'attend, je m'autorise à accepter son offre, pour garder toutes mes faibles forces pour la grimpette ;-)
Ivan est bien gentil et parle lentement en espagnol, essaie de trouver des mots simples, pour que je le comprenne :-)



Port d'Amantani, lac Titicaca



Amantani, lac Titicaca



Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

La maison d'Ivan et de sa famille est jolie et a, bien sûr, une superbe vue sur le lac Titicaca :-)

Chez Ivan, Amantani, lac Titicaca

Chez Ivan, Amantani, lac Titicaca

Chez Ivan, Amantani, lac Titicaca


Je m'installe dans ma sympathique chambre ( un lit double et un lit simple ). La salle d'eau et les toilettes communes se trouvent un étage plus bas, dans un autre bâtiment.

Chez Ivan, Amantani, lac Titicaca

La vue depuis la chambre :-)
Vue sur l'école

Vue sur la salle d'eau





















Même prix qu'à Llachon : 60S la demi-pension.
Ivan me demande si je voudrai prendre mon déjeuner chez eux : ma foi, avec plaisir ( je ne me rappelle plus le prix, mais vraiment pas cher )!
Comme j'ai encore du temps avant le repas, je vais me promener dans le village ( "comunidad pueblo"; il y a d'autres plus petits villages sur l'île ), où j'ai la grande chance de tomber sur un mariage et un lever de drapeau très solennel!
Je suis la seule touriste sur la place!

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Place principale d'Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca


Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titica





L'hôpital d'Amantani

L'hôpital d'Amantani

Un bar...sobre!

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca



Vive les mariés!

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca


Amantani, lac Titicaca


Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Amantani, lac Titicaca

Il est temps de retourner chez Ivan pour manger, et après un bon potage de légumes et de quinoa, je suis toute contente de voir dans mon assiette des "ocas du Pérou", une variété de pommes de terre ( parmi les 4.000 existant au Pérou! ), dont Francis m'a parlé peu de temps avant mon départ, et que je n'avais pas "repérée" lors de ma préparation...


Ivan, Amantani, lac Titicaca

Chez Ivan, Amantani, lac Titicaca

Ivan m'apprend que c'est lui qui les cultive ( ainsi que le quinoa ). En plus de son travail d'agriculteur et d'hôte dans sa maison, il tricote aussi, avec sa femme, des bonnets et des écharpes péruviens.
Mon assiette se compose aussi de purée, de tomate, avocat, concombre et d'une belle tranche de fromage grillé, qui me fait un peu penser à du haloumi.
J'ai beaucoup aimé la saveur particulière ( un peu un goût d'artichaut, je trouve ) des ocas du Pérou :-)

Mon meilleur repas chez l'habitant :-)

Maintenant que j'ai pris des forces, je n'ai plus d'excuses : il faut que j'essaie d'atteindre Pachatata, un des sommets de l'île, qui est "la" balade à faire sur Amantani ( avec Pachamama, situé un peu plus haut, sur une autre colline ). Ivan m'annonce 1h de trajet en marchant tranquillement, donc comme je me méfie de sa notion de "tranquillité", je compte sur au moins 1h30, à mon rythme de fainéante ;-)
Et pour ne pas risquer d'être déçue, je me prépare même à déclarer forfait en cours de route, si c'est trop raide pour moi et ma surcharge pondérale ;-)
J'explique ça à Ivan et il me dit qu'il apprécie qu'au moins, j'essaie :-)
Je prends mon courage à deux pieds et je commence à monter, monter... Comme on est en altitude ( dans les 4000 m ), il fait frais, ça, ça me plaît, mais je sens bien que le soleil cogne fort, j'ai bien fait d'emporter mon bonnet, même s'il n'est pas péruvien ;-)
Et moi qui n'aime pas du tout porter des lunettes de soleil ( je ne les ai pas mises une seule fois à moto :-/ ), je me force quand même à en mettre, méfiance.
Je croise plusieurs bergères et un vacher.
Ça grimpe toujours autant, mais le chemin est parfaitement pavé de dalles bien planes, c'est un super bon point pour mon ascension!
Ça me permet, malgré la fatigue, de persévérer, et ce qui m'aide aussi c'est que le paysage, avec la vaste vue sur le lac, est vraiment superbe :-)
 Voilà "quelques" photos ;-)



Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca

3945m!

Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca



Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca

Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca









Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca



Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca




Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca




4072m!





Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca


Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca


Pachatata, Amantani, lac Titicaca


Pachatata, Amantani, lac Titicaca

Les deux seules touristes que je croiserai en 2h!




Pachatata, Amantani!





















Au final, j'arrive à la porte de Pachatata 1h30 après mon départ!
J'ai bien fait de sur-estimer l'indication d'Ivan, je me connais.
Euh, et on va dire que j'ai fait beaucoup de pauses photos ;-)

Je passe un bon moment au sommet, contemplant le superbe panorama,

Montée au Pachatata, Amantani, lac Titicaca



Pachatata, Amantani
















 avant de redescendre tranquillement.
Ayant cette fois le soleil bien en face de moi, malgré la fraîcheur bien agréable, je me rends bien compte que je suis vraiment en train de cramer et je me protège comme je peux ( je n'ai pas emporté de crème solaire, c'est aussi un produit que je n'utilise que très rarement ), notamment mes oreilles, bien exposées!



Vue depuis Pachatata, Amantani

Pachatata, Amantani


Pachatata, Amantani

















Encore pas mal de moutons, vaches et bergères, ça doit être l'heure de retour au village des troupeaux.

Pachatata, Amantani







Je reviens finalement au village 3 heures après mon départ, et ô étonnement, je ne suis pas morte de l'effort de ma randonnée ;-)
J'ai fait un super bon investissement en achetant mes chaussures de randonnée chez Décathlon avant le départ :-)



Bon, là non plus, je ne ferais quand même pas ça tous les jours et je sais que je vais bien dormir cette nuit ;-)
Séchage du quinoa d'Ivan sur sa terrasse.



Petite pause dans ma chambre, pour rédiger quelques mails, que j'enverrai quand j'aurai du wifi ( il n'y en avait pas chez Magno, il n'y en a pas là et il n'y en aura pas à Ticonata )
Bien qu'il y ait l'électricité ( lumière ), je n'ai pas de prise électrique dans ma chambre :-(
Je donnerai mes appareils à charger à Ivan, qui les mettra chez lui la nuit.


A la nuit tombante, je rejoins mes hôtes pour manger...du foie gras ;-) En fait, comme je leur en ai offert une boite, ils m'ont gentiment proposé qu'on le mange ensemble. Petit problème : ils n'ont pas d'ouvre-boîte ( bon signe que tout ce qu'on mange ici est frais ;-) ) et je peine un peu à ouvrir la boite au couteau, mais en bonne ex-scoute, je finis par y arriver et en étale généreusement sur du pain. Si la femme d'Ivan et leur fils ont l'air de se régaler de ce bon "pâté", Ivan décline poliment en me disant qu'il n'a pas faim et en mangera plus tard. Peut-être est-il végétarien...
Après un potage, je mange une grosse omelette aux légumes. 
J'échange quelques mots avec le fiston, qui apprend l'anglais à l'école :-)

Ivan et sa famille, Amantani, lac Titicaca

Ivan, Amantani, lac Titicaca




Comme prévu, je dormirai comme une souche!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire