dimanche 3 octobre 2021

Norvège à moto, de Geiranger à Olden (25 juillet)

 


Après un petit déjeuner maison en compagnie d'un lapin 🐇, on est parti sous un ciel bas, pour la première fois de notre séjour en Norvège, fini la belle vie ensoleillée :-(
On était même carrément dans les nuages au départ, ce qui fait qu'on était bien contents d'avoir quand même fait des photos des vues sur le fjord de Geiranger hier car là, c'était de la purée de pois, je plains les pauvres touristes qui avaient réservé une croisière ce jour-là, alors qu'on avait eu un grand soleil la veille!
En arrivant à Geiranger le plafond était encore très bas, mais pas longtemps après, en remontant de l'autre côté on est repassés au-dessus des nuages :-)
On a fait un large arrêt photos au site très particulier "Knuten", qui est une route non bitumée qui forme une boucle serrée en remontant par un pont.
C'est normalement fermé à la circulation, mais juste pour quelques mètres Francis a été mettre sa moto sous le joli pont pour des photos... très photogéniques je trouve!
Après quelques lacets, on est arrivé dans des paysages de montagnes vraiment sublimes et sauvages, tout ça en passant à peine les 1000 mètres d'altitude!
Nous avons soigneusement évité ce qui me paraît être une belle arnaque : une route qui monte à Dalsnibba pour un point de vue sur le Geiranger fjord, et pour 5 km il en coûte 25€ (et en plus c'est le même prix pour les motos et les voitures !) pour arriver au belvédère !!!
Je trouve ça hors de prix d'autant plus qu'on a des tas d'autres belles vues sur ce fjord depuis la route normale!
Donc justement, on a continué cette route normale qui était vraiment superbe, vous jugerez par vous-même sur les photos!
Après cette somptueuse vallée, nous avons emprunté plusieurs portions d'un long tunnel et après nous nous sommes séparés, Francis voulant faire une quarantaine de km de plus que moi (c'était une "Séparation Temporaire" décidée depuis longtemps, ce sont des choses que nous faisons quelques fois par vacances, car j'aime bien me poser assez tôt au logement, pour pouvoir en profiter...et avoir du temps pour rédiger mes compte-rendus ;-) )
Quelques kilomètres plus loin, ô miracle, j'ai trouvé une table de pique-nique à l'ombre, denrée rare en Norvège (c'est seulement la deuxième qu'on voit, et pourtant il y a beaucoup d'aires de pique-nique!) Et surtout elle était située dans un lieu paradisiaque et tranquille puisque c'était...dans le cimetière d'une belle église en bois blanche (à Oppstryn), où il y avait deux tables de pique-nique au bord du lac, une oasis de fraîcheur bien appréciable car j'ai oublié de le dire, il fait toujours chaud, ça a été jusqu'à 26 dans la journée :-/
Je suis ensuite arrivée sur le fjord Innvik, que j'ai longé sur pas mal de kilomètres.
Le fjord en lui-même est très joli, entouré de montagnes, mais c'est quand même trop urbanisé à mon goût (avec entre autres plusieurs campings remplis de caravanes et camping-cars), ça changeait des paysages sauvages qu'on avait vus plus tôt dans la journée !
C'est à Olden, sur les bords de ce fjord, qu'est situé le camping avec "hytter" qu'on avait réservé.
Sa situation au bord du fjord et sa taille sont très bien (environ une douzaine de "hytter" et quelques chambres dans un plus grand bâtiment), mais je n'ai pas du tout apprécié que le réceptionniste, qui en plus était froid et expéditif, nous impose le prix d'un nettoyage par leurs soins du chalet, au prétexte du coronavirus, alors que par exemple le chalet de la veille au soir, on avait pu le nettoyer nous-même pour éviter ces frais 😡🤬😠
Et d'autant plus que ce "nettoyage final" des chalets, qui est quelque chose d'assez fréquent, était noté comme optionnel sur Booking!!
C'est à la limite de la publicité mensongère, mais quand je lui en ai fait la remarque il m'a dit que comme c'était exceptionnel à cause du coronavirus ils ne l'avaient pas mentionné sur Booking, ce qui est un peu gros vu que ça fait maintenant presque un an et demi que cette "affaire" dure, on ne peut plus appeler ça de l'exceptionnel...
Bref, il a bon dos le coronavirus, et je n'ai pas apprécié.
Pour info le "chalet" qu'on a loué, qui n'a pas d'eau courante (et donc douche et WC dans des sanitaires communs sur le camping), juste une plaque électrique et un frigo et ne fait que 15 mètres carrés, devait coûter 58,50€ (ce qui était déjà d'un moins bon rapport qualité-prix que le joli chalet de la nuit dernière, par rapport aux prestations) et il nous a été facturé 67,50€, soit 9€ de nettoyage obligatoire, alors que comme on n'y passe qu'une seule nuit, on ne va pas franchement le salir !
Ceci étant, comme je le disais, la situation du chalet "les pied dans le fjord" est vraiment très sympa avec une très belle vue depuis la fenêtre :-))
Une fois installée, comme Francis n'était toujours pas revenu de sa balade je suis allée au Coop du coin pour faire quelques petites courses et au passage j'ai été voir la vieille église d'Olden, et tant qu'à faire j'ai pris aussi une photo de la petite nouvelle blanche, pour qu'il n'y ait pas de jalouses ;-)
En rentrant à ma "hytte", j'ai vu un couple qui tentaient timidement de se mouiller les pieds dans le fjord mais l'accès me paraissait bien délicat, sur de gros rochers glissants, donc j'ai décidé de remonter la petite longueur du camping pour voir s'il y avait un accès plus praticable et j'ai trouvé une petite plage de galets pour pouvoir aller nager dans le fjord 😍
L'eau était un peu fraîche mais sans plus, c'était un vrai bonheur de me rafraîchir après cette chaude journée à moto avec tout l'équipement !!
Le couple qui m'avait donné l'idée de me baigner m'a vu nager, de loin, ils sont donc venus jusqu'à cette petite plage pour faire comme moi, mais la femme était un peu frileuse et impressionnée par la profondeur, donc ils sont restés au bord. On a un peu discuté, c'est un couple de Brésiliens qui habitent depuis 3 ans en Norvège et là il était en petites vacances dans les fjords.
Par chance Francis est arrivé au moment où j'allais me baigner donc il a pu prendre des photos-preuves de ma baignade :-D Mais il ne m'a pas rejointe, au prétexte futile qu'il n'avait pas emporté son maillot de bain, pff! ;-)
Quand on est rentré dans notre cabane au Canada, euh, non, pardon, en Norvège, des gros nuages se sont amoncelés et un orage a éclaté, le timing était finalement parfait puisqu'on était à l'abri !
Cependant quand j'ai commencé à vouloir cuisiner, l'électricité a sauté plusieurs fois puis s'est arrêtée complètement, on commençait à se demander si on allait pouvoir cuisiner, mais au bout d'un moment, ouf, l'électricité a fini par revenir, sauvés, on n'allait pas mourir d'inanition ;-)










































































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire