lundi 18 octobre 2021

Norvège à moto, de Laerdal à Djuvik via l'Aurlandsfjellet et la vallée d'Undredal (29 juillet)

 


Bon, étant fatiguée, exceptionnellement, je ne vais pas vous raconter ma vie :-D, mais juste vous citer les routes par lesquelles nous sommes passés car pour ceux qui veulent aller en Norvège, c'est bon à savoir car elles étaient vraiment jolies, malgré une météo maussade, quelques averses et une forte pluie pendant une vingtaine de kilomètres, vers la fin du trajet.
Après un modeste petit-déjeuner tristement pris en chambre pour compenser les dépenses pharaoniques du dîner de la veille ;-)), et avoir fait le plein de couronnes norvégiennes, 
 
 
 
nous somme partis de Laerdal et nous avons pris la route touristique Aurlandsfjellet que j'avais empruntée la veille mais dans l'autre sens.
Je n'ai pas du tout regretté de l'avoir reprise car d'une part les paysages étaient différents dans ce sens-là, mais en plus il a fait meilleur sur une bonne partie de son tracé, surtout au point de vue de Stegastein (qui était en plein brouillard hier!) et dans la descente en lacets qui suivait, avec de très belles vues sur le Sognefjord 😍
Ayant récupéré l'E16 nous avons rapidement bifurqué dans la vallée d'Undredal, qui est réputée pour ses fromages de chèvre Geitost (en fait il y en a plusieurs types, avec différents pourcentages de lait de chèvre et de lait de vache)
D'ailleurs avant d'arriver à ce joli village aux maisons colorées, j'ai eu le grand plaisir de rencontrer à nouveau un grand troupeau de chèvres :-D
Donc c'est désormais officiel, les chèvres adorent lécher les pneus des motos :-D
Arrivés à Undredal, Francis a été tout content de trouver une table de pique-nique à l'ombre qui est, vous le savez désormais chers lecteurs assidus, une denrée rare en Norvège!
Sauf qu'en fait cette fois ce n'est pas le soleil qui nous a gênés, mais une belle grosse averse :-D, mais heureusement en fin de pique-nique, et finalement l'arbre nous a quand même un peu abrités ;-)
Après avoir pris un café à l'abri de la pluie au bord du fjord, et acheté un fromage du coin, nous avons repris la route dans l'autre sens car c'est un cul de sac, mais l'aller-retour de 12 km vaut le détour, pour les jolis paysages de la vallée, le joli village et en plus il y a une petite église en bois debout.
Bonne idée du magasin de fromages : faire une mini-assiette de test pour goûter les différentes sortes (plus du saucisson de chèvre) pour 1€, ce qui nous a permis de déterminer que c'était le fromage le plus fait que nous préférions.
J'aurais bien pris du saucisson, mais le plus petit morceau coûtait 18€, aglups!
Dans le tunnel de Gudvangen, long de 11,4km, pour rompre la monotonie, à mi-chemin, il y a sur une centaine de mètres des lumières qui changent de couleur régulièrement, c'est du plus bel effet ! En plus, gentiment, ils ont mis des "parkings" sur les côtés pour pouvoir prendre des photos :-D
Après avoir repris pour un bon moment l'E16, nous avons ensuite tourné à droite à Vinje sur la 13, dans la très jolie vallée verdoyante de Lovrisdalen 😍 jusqu'à Vik, pour arriver finalement à notre étape de ce soir, le Djuvik camping, où on a découvert notre beau et grand chalet avec toutes les commodités, et une large vue sur le fjord, tout ça pour 64€, c'est raisonnable !
 
 
Bon, ben encore une fois, les photos se présentent à l'envers, je n'y comprendrai jamais rien, parfois c'est bon, parfois non, en faisant toujours la même manip'! Donc à regarder de la dernière à la première! :-/ 



 
































































































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire