mardi 5 octobre 2021

Norvège à moto, de Viksdalen à Laerdalsøyri (27 juillet)

 

 

Après avoir soigneusement nettoyé notre chalet (avec photos-preuves à l'appui en cas de contestation ;-) ), pour éviter les frais de ménage de 30€, nous avons fait un petit arrêt à la cascade toute proche (que Francis avait été voir hier pendant que je nageais dans le lac), et nous sommes partis sous un ciel gris et avec une météo nous annonçant de la pluie sur notre trajet, donc ça y est cette fois on attaque bien notre pain noir, mais le moral est toujours là car d'une part il faut admettre que nous avons eu beaucoup de chance avec nos sept jours de grand soleil en Norvège, et en plus les paysages sur cette route 613 sont vraiment très beaux, même sous les nuages.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce coin sauvage mais quand même avec pas mal de végétation, ça change de la veille ou c'était plus rocailleux...
Après quelques lacs et cascades, on est tombé sur un gros troupeau de chèvres qui se promenaient sur la route, donc forcément je n'ai pu que m'arrêter pour prendre toutes ces jolies bêtes poilues toutes très différentes les unes des autres, ce qui change des moutons.
Ce que j'aime aussi avec les chèvres c'est qu'elles sont très amicales et pas farouches du tout, on peut les caresser alors que les moutons généralement se sauvent...
Au bout d'un moment elles ont même été faire connaissance avec ma moto, et certaines étaient très intéressées par les autocollants, il y en a même une qui voulait arracher le logo Givi sur une de mes valises :-D, sans compter celle qui était plus tentée par mon gant que par les myrtilles que je lui proposais, et celles qui léchaient avec intérêt mes pneus, des vraies voraces ;-D
Comme Francis commençait un peu à s'impatienter ;-) j'ai dû abandonner mes copines et on a continué notre route dans ces beaux paysages sauvages.
On est arrivé à un panorama aménagé avec vue sur la route en lacets qu'on allait bientôt emprunter. Un bel aménagement avec différentes estrades en béton, et ils en ont profité pour installer des toilettes en-dessous, intelligent!
Ah, petite info pratique, car j'avais été choquée lors de mon voyage organisé en Norvège il y a 18 ans avec ma mère, par le prix horriblement cher des toilettes publiques (je pense que ça devait être à peu près l'équivalent de 2 € maintenant, ce qui fait que tous les passagers du car "se tenaient la porte" chacun son tour pour ne payer qu'une fois :-D) et bien maintenant c'est fini toutes celles que nous avons vues étaient gratuites!
Si ça c'est pas de l'info pratique hyper importante !! :-D
Bref nous avons donc emprunté ces nombreux lacets et c'était un vrai plaisir car il n'y avait quasiment pas de circulation, on pouvait donc bien rouler à notre main, ça changeait de la très fréquentée Trollstigen!
Ensuite on a aboutit à une belle vallée glaciaire avec encore des fermes et des lacs, toujours très bucolique !
On est arrivés à Dragsvik pour prendre notre premier bac de la journée qui traversait un bras du Sognefjord vers Hella.
À propos du paiement des bacs pour les motos, voici notre modeste expérience : la première fois, il y a quelques jours, un gars est passé et a pris en photo nos plaques et nous a donné un petit dépliant pour nous expliquer la marche à suivre pour payer par Internet. Il faut en fait s'inscrire sur le site "ferry pay", rentrer ses coordonnées bancaires et sa plaque d'immatriculation et un retrait du montant de la traversée sera effectué ultérieurement.
Pour l'instant on regarde tous les jours sur le site mais cette première traversée n'a toujours pas été prélevée.
Par contre pour les deux bacs qu'on a pris aujourd'hui, on n'a pas remarqué de gars qui prenait nos plaques mais comme il y avait des portiques avec des caméras avant d'entrer dans le ferry, on suppose qu'elles ont été prises comme ça, et que ça sera également débité sur notre carte mais ça n'est quand même pas très pratique car on n'est sûrs de rien :-/
Si j'y pense en fin de séjour, je vous dirai si j'ai vu apparaître des frais sur ce compte...
Fin de la parenthèse "paiement des bacs en Norvège"!
De l'autre côté du fjord nous avons repris notre route en espérant trouver une table de pique-nique mais comme il s'est mis à pleuvoir un peu on a préféré manger une pizza à Sogndal.
En passant à Kaupanger on a été voir l'église en bois debout, et peu de temps après on prenait notre second ferry du jour, toujours pour traverser un des nombreux bras du grand Sognefjord. (traversée de Mannheller à Fodnes)
Nous sommes alors arrivés à Laerdal où j'ai trouvé un joli vieil hôtel sur Booking lors de la préparation des vacances : la Laerdalsoren Guest House, située dans Laerdalsøyri, le quartier ancien de Laerdal, plein de maisons anciennes en bois, j'adore vraiment ce coin!! ❤️🥰😍🤩
En plus comme on est résidents de l'hôtel on a pu se permettre de remonter doucement à moto la rue normalement piétonne pour se garer juste devant l'hôtel à côté d'un magnifique vieux tracteur : le propriétaire de l'hôtel est un fan de véhicules anciens, on a aussi vu à l'arrière une Ford GT 40 ( oui, une vraie, pas une réplique! )!
C'est 80 € la chambre avec salle de bains commune ( sans le petit déjeuner, qu'on peut demander pour 12 € par personne ce qui ferait la chambre à 104 € avec pdj ) mais elle a un tel cachet que quand je l'ai vue sur Booking, j'ai craqué ! C'est mon petit coup de cœur des vacances!
En fait pour la Norvège je trouve que c'est un prix très correct vu l'âge vénérable du bâtiment et sa situation privilégiée !! 😍😍😍
Ce soir pour compenser on mangera des boîtes de conserve dans notre chambre :-D
 






























 
Les motards norvégiens posent souvent leur casque au sol, et s'en vont, en toute confiance! Ils laissent aussi parfois aussi toutes leurs affaires sur la moto, non sécurisées... C'est rassurant, et au bout d'un moment, notamment quand on allait faire des courses, on faisait pareil pour nos casques, plutôt que de s'encombrer!


 
Église en bois debout de Kaupanger. 





 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Et voilà le joli centre ancien de Laerdal, Laerdalsøyri! 
 











 
Le patron de l’hôtel est fan de belles mécaniques! 

























 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire